COTE Marseille Provence n°132 mai/jun 2011
COTE Marseille Provence n°132 mai/jun 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°132 de mai/jun 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : Marseille, capitale du bijou fantaisie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
CREATIVITY CREATIONS 34 Installée à Berlin depuis 1998, VALÉRIE FAVRE (d’origine suisse) est représentée par la galerie Barbara Thumm. Ici, l’oeuvre récente « The Art of Watching Birds », 2009-2011, huile, 300 x 250 cm. Courtesy Barbara Thumm, Berlin. VALÉRIE FAVRE « Die Antwort der Zwerge », 2010-2011, huile, 170x390cm. Courtesy Barbara Thumm, Berlin. mai-juin 2011 www.cotemagazine.com UWE WALTER/BERLIN BERLIN Olafur Eliasson, Bernard Frize, Saâdane Afif, Damien Deroubaix, Valérie Favre, Kader Attia… A quel lien peut-on rattacher tous ces plasticiens ? Réponse : à Berlin, la ville aux 600 galeries, aux 120 nationalités se croisant dans un enchevêtrement de lieux alternatifs, de squats, de musées et de réseaux d’artistes. Une ville « pauvre mais sexy » (Armaber sexy), selon la formule lapidaire de Klaus Wowereit, maire de cette capitale en perpétuelle reconstruction confrontée aux heures lumineuses et sombres de son histoire. Berlin, c’est la folle époque des cabarets, la folle fureur du Führer, la folie furieuse des deux Allemagne, le spleen général de la guerre froide ou encore la folie joyeuse qui, dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, fit chuter le Mur de la Honte. Berlin est une ville profondément « arty », douce et décontractée, un peu « allumeuse » sous ses airs romantiques mais confortable du point de vue espace et porte-monnaie. Qui n’a pas rêvé d’habiter en plein centre-ville dans un 120 m² pour 500 € par mois ? A Berlin, c’est « encore » possible. Une des raisons majeures pour lequel bon nombre d’artistes venant des quatre coins de la planète décide d’y faire escale ou d’y vivre. Pas besoin de s’enchaîner à un travail alimentaire, l’artiste peut prendre le temps de transformer sa précarité en source de création. La ville n’a pourtant rien d’une plaque tournante du marché de l’art international et Art Forum est très loin d’être au meilleur de sa forme, les collectionneurs, pour la plupart installés à Munich, Cologne ou Düsseldorf, privilégient des foires telles que Art Basel, la FIAC ou Frieze à Londres. Ils viennent à Berlin, notamment le premier week-end de mai « portes ouvertes » de toutes les galeries, pour y sentir la nouveauté, la graine de stars, pas pour acheter. La capitale allemande reste ce laboratoire expérimental d’où surgit la tendance artistique du moment. Pour le romantique urbain, elle fait figure de bulle paradisiaque où l’art n’est pas seulement affilié au marché. -/BERLIN, THAT IMMENSE CABARET… Par Harry Kampianne CET IMMENSE CABARET… La ville allemande estelle toujours la grande capitale artistique qu’elle fut au début des années 2000 ? Enquête auprès d’hommes et de femmes de terrain. -/Is the German city still the great art capital it was in the early 2000s ? COTE talked to some men and women in the know. -/Olafur Eliasson, Bernard Frize, Saâdane Afif, Damien Deroubaix, Valérie Favre, Kader Attia… what links all these artists together ? Answer : Berlin, the city of 600 galleries and 120 nationalities meeting and mingling in its jumble of alternative venues, squats, museums and artists'networks. A city "poor but sexy" (armaber sexy) in the succinct words of Klaus Wowereit, mayor of this capital perpetually under reconstruction and confronting the glorious and sombre years of its past history. Berlin… the crazy era of cabaret, the crazy fury of the Führer, the madness of two Germanies, the generalised spleen of the Cold War, the mad joyfulness that in the night of 9 to 10 November 1989 toppled the wall of shame. Berlin is a profoundly arty city, gentle, relaxed, a bit flirty beneath its airs of romance but comfortable from the viewpoint of space and wallet. Who has not dreamt of living in a 120m² flat in the city centre for € 500 a month ? That, in Berlin, is still possible, one of the main reasons why large numbers of artists from the four corners of the earth decide to stay a while or permanently. No need to chain yourself to a bread-and-butter job, an artist can take the time to turn a precarious lifestyle into a source of creativity. Yet the city in no way resembles a hub of the international art market and its Art Forum show is far from in the best of health since the collectors, mostly found in Munich, Cologne or Düsseldorf, prefer such fairs as Art Basel, the FIAC or London's Frieze. They come to Berlin, particularly on the first weekend in May for the galleries'open days, to sniff out what's new and the art stars in the making, not to buy. Germany's capital is stillan experimental laboratory out of which the latest art trend emerges. To the urban romantic it is like a little paradise where art is not just a question of commerce.
bulthaup De nouvelles idées pour aménager la cuisine et les espaces de vie. De nouvelles approches pour concevoir des univers personnels. De nouvelles informations sur bulthaup. Voilà ce que vous découvrirez, avec bien d’autres choses encore, en vous rendant chez nous – votre spécialiste de l’architecture pour la cuisine. edmond martini. www.bulthaup.com 59 bld Baille. 13006 Marseille. T. 04 91 94 12 55. bulthaup-marseille@edmond-martini.com 66 cours Sextius. 13100 Aix en Provence. T. 04 42 20 65 04. bulthaup-aix13@edmond-martini.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 1COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 132 mai/jun 2011 Page 140