COTE Marseille Provence n°131 mar/avr 2011
COTE Marseille Provence n°131 mar/avr 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°131 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 302) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 23,7 Mo

  • Dans ce numéro : décoration, l'imagination au travail.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
AGENDA URBAN 98 URBAN Par Gérard Martin Denis Roche : « Gizeh, Egypte, 5 avril 1981 », Galerie d’Art du Conseil Général. Voyage en Egypte Egyptian Journey Voyage mythique, d’agrément ou d’étude, l’Egypte a accueilli nombre d’artistes qui l’ont magnifiée. L’occasion de partir dans leurs pas, se laisser guider par leurs regards, aujourd’hui, mieux qu’un tour operator et surtout moins périlleux, laissons-nous glisser le long du Nil, sans risque, si ce n’est celui d’être éblouis par les visions que ce pays de cultures a su insuffler à bien des talents. -/Egypt has long been an initiatory destination for artists, who have glorified it in their paintings. With this exhibition you can follow in their footsteps and see this myth-laden land through their eyes. And glide down the Nile in safety, bar the risk of being dazzled by the visions this culture-rich country has inspired in so many talented artists. Jusqu’au 19 juin. Galerie d’Art du Conseil Général, 21 bis cours Mirabeau, Hôtel de Castillon, Aix-en-Provence La vie de château In the Pictures Le 7e art a son temple avec les 4 000 m2 du château de la Buzine. Un temple de la diffusion certes avec sa salle de cinéma et ses cycles de programmations hebdomadaires, mais aussi un centre d’expositions à thèmes autour de Marseille, Marcel Pagnol (bien entendu !), La Ciotat et les frères Lumière, Raimu, Fernandel, Giono, Yves Montand, la femme méditerranéenne. Doté d’une bibliothèque, d’une vidéothèque, ce lieu de la conservation de l’image avec ses archives du patrimoine cinématographique des entreprises régionales ou encore la restauration de films numérisés s’active autour de toutes les facettes du cinéma. Et pour que la vie soit vraiment belle, cette mosaïque d’activités qui enrichit le « château de ma mère » dispose d’un service de restauration pour accueillir comme il se doit ses visiteurs. -/Cinema has its temple : 4000m² in the Château de la Buzine given over to the seventh art in all its various aspects. As wellas a cinematheque with weekly programme cycles it has an exhibition centre focusing on cinematically significant local themes – Marseille, Marcel Pagnol, La Ciotat and the Lumière brothers, Raimu, Fernandel, Giono, Yves Montand and the Mediterranean woman. It boasts a library, a video library and a film conservation centre. This last holds film archives from the cinematic heritage of firms in the region and also restores and conserves films in digitised form. Maison des cinématographies de la Méditerranée, Château de la Buzine, 13011 Marseille. Tél. 04 91 45 27 60 mars-avril 2011 www.cotemagazine.com PROVENCE Larry Bell : Time Machine, 2002. Miroir, chaises, coussins en cuir, dimensions variables. Carré d’Art. Expressions libres en Luberon Free expression in the Luberon Quatre artistes réunis pour une exposition pleine de vigueur et de couleurs. Geza Jager et Chérif Zerdoumi réalisent à quatre mains des murs imaginaires. Base de décollage, les affiches sur lesquelles ce couple franco-allemand intervient, couleurs et émotions en témoignage de l’actualité. ThomaL, personnages suggérés, univers coloriste fort et enfin Jean-Baptiste Gaubert, artiste marseillais rythmant sa peinture instinctive au gré de ses performances. Une exposition haute en couleur qui donne libre cours à des créations très urbaines et actuelles. -/Four artists come together for an exhibition full of colour and vitality. Franco-German couple Geza Jager and Chérif Zerdoumi work together to create four-handed imaginary walls. Using advertisements as background they progressively add colour and emotion to make impromptu commentaries on current events. Thoma L's world is highly colourful, the figures just suggested, while Marseille-based Jean-Baptiste Gaubert translates emotions into formand colour during live performances. Du 7 au 31 mai, Galerie Richard Nicolet, avenue du Tourail, le Coustellet - Oppède Une nouvelle galerie New gallery Salle voûtée, petit jardin, c’est bien dans un de ces locaux magiques du centre de Nîmes, que Mireille Ritter et Christian Astor, ont ouvert cette nouvelle galerie. Œuvres d’Astor mais aussi d’Edith Schmidt, Corinne Chaufour, Eddie Pons, Jean Cabane et bien d’autres. La galerie se fait un point d’honneur d’accueillir de jeunes talents pour des expositions temporaires d’une quinzaine de jours et sert d’atelier permanent à Mireille. Au sortir du Carré d’Art une petite promenade pousse nos pas jusqu’à ce charmant lieu fourmillant de dessins, gravures, livres d’artistes, sculptures, vidéos, peintures ou photographies, toujours en renouvellement. -/Central Nîmes hides many a magic place with hidden gardens and vaulted rooms. It's in one of these atmospheric places that Mireille Ritter and Christian Astor have opened a new gallery. With artwork by Astor, Edith Schmidt, Corinne Chauffour, Eddie Pons, Jean Cabane and many others. The gallery makes it a point of honour to welcome young talents for two-week temporary exhibitions and also serves as a permanent workshop for Mireille. L’Atelier de Poche, 16 rue de l’Agau, Nîmes. Tél. 06 98 88 23 54. Ouvert tous les jours mais aussi le dimanche matin. ALPILLES > Lucio Fanti, exposition temporaire ; Albert Gleizes, exposition permanente. Alors qu’une exposition rétrospective de Lucio Fanti, artiste rattaché à la figuration narrative, mêle ses œuvres peintes, dessinées et sculptées à ses nombreux décors de théâtre pour une exposition temporaire allant jusqu’à mijuin, le Musée Estrine, bénéficiant de dépôts de la Fondation Albert Gleizes, consacre en permanence deux salles à ce dernier. -/Lucio Fanti, temporary exhibition ; Albert Gleizes, permanent exhibition The Musée Estrine is running a retrospective of the work of Lucio Fanti, an artist in the Narrative Figuration movement, until mid June. Here his paintings, drawings and sculptures are interspersed with his numerous theatre set designs. The Musée Estrine boasts a number of works by Albert Gleizes on permanent loan from The Albert Gleizes Foundation ; two rooms are devoted to a permanent exhibition of his work. « 2 tonnes de billes et 3 épines ». Du 9 avril au 19 juin, Musée Estrine, Saint-Rémy de Provence.
Atelier de Poche. Château la Buzine, la nouvelle maison des cinématographies. Esprit rock’n’roll chez Alexis Pentcheff Rock’n’roll spirit at Alexis Pentcheff's Plus connus pour leur travail sur le XIXe siècle et le début du XXe, Giulia et Alexis Pentcheff ne sont pas pour autant indifférents aux artistes contemporains. En effet, une trentaine de pièces de Jean-Baptiste Gaubert viendront s’accrocher aux cimaises noires de la galerie, réalisées récemment en performances, jamais présentées à Marseille, et parmi elles, une partie de la série des « Sept Péchés Capitaux ». Les grands formats permettent l'amplitude du geste de son travail sur le vif, soutenu par la musique, inspiré par les spectateurs. Une palette très colorée, une énergie, une vitalité et une spontanéité qui peuvent apparenter son travail au Street art. Technique mixte, acrylique, pigments, tag, Jean-Baptiste s'est approprié les matériaux d'aujourd'hui. Ses séries, diptyques, triptyques reprennent en formats plus petits ces élans et cette belle fraîcheur picturale. -/Though better known for showing 19th- and early 20th-century works, Giulia and Alexis Pentcheff are by no means averse to contemporary art. This spring they're showing some thirty works by Jean-Baptiste Gaubert. These are recent works produced in Gaubert's live painting performances and have not been shown before in Marseille. They include some from his series Les Sept Péchés Capitaux (Seven Deadly Sins) Du 19 mars au 29 avril. Galerie Alexis Pentcheff, 131 rue Paradis, Marseille 13006 Larry Bell… L'énigme de la vision Larry Bell…. The enigma of perception Avec cette exposition monographique globale de Larry Bell, Carré d’Art enrichit sa recherche en direction de la création de la côte ouest des Etats Unis. Lumière et espace, transparences des sculptures de verre, luxe sublime des matériaux, rigueur mathématique des procédés et invention, Larry Bell en installant son atelier au Nouveau-Mexique autour d’une machine spécialement conçue pour lui, « le tank », se positionne comme l’une des figures majeures de la scène américaine les plus inspirantes depuis les années 60. Ses œuvres dépassent les catégories traditionnelles, abstraction - figuration, sculpture – architecture (les sculptures de verre gardent toujours un rapport à l’échelle humaine), et c’est près de 300 pièces qui jalonnent ce parcours, invitant le visiteur à devenir un voyageur de la machine à remonter le temps. Perdre ses repères spatiaux temporels, perdre son reflet et son ombre, découvrir les photographies de la série « Pink Ladies » ou trois installations recréées spécialement par l'artiste qui donnent à expérimenter ses questionnements sur la perception : Time Machine, The Leaning Room et Dutch First and Last… Cette exposition est une mise en jeu de la « pensée de voir » AGENDA les rendez-vous du mois/what to do this month Geza Jager et Chérif Zerdoumi chez Richard Nicolet. J.B. Gaubert chez Alexis Pentcheff et à la Galerie Richard Nicolet. orchestrée par la commissaire Marie de Brugerolle avec un accrochage à la fois historique et thématique. -/With this prestigious Larry Bell retrospective, Carré d’Art goes a step further in its exploration of West Coast American art. The work of Larry Bell is all light and space, with transparent glass sculptures, other sublimely luxurious materials, enormous inventiveness and mathematical rigour. With the aid of his "tank", a machine specially created for him to project iridescent particles onto materials such as glass or paper, Larry Bell has become a leading figure in the most inspired and creative art scene America has seen since the 1960s. His work transcends the traditional categories of abstraction-figuration and sculpture-architecture, though his glass sculptures are always on a human scale. At the Carré d'Art over 300 works lead us like time travellers through the years from 1959 to today. Jusqu’au 22 mai. Carré d’Art, 16 place de la Maison Carrée, Nîmes Galerie Bartoli Guy Ferrer expose à la Galerie Bartoli de fin avril à mi-mai. Peintre et sculpteur français né en 1955, cet artiste développe une carrière internationale remarquée depuis une vingtaine d’année. « Tendre un fil, invisible mais solide, qui va de soi aux autres. La création est affaire d’humanité, et relier est la fonction ultime de l’artiste. » telle est sa conviction. Une approche humaniste que son œuvre reflète bien : pour créer il s’inspire de toutes nos préoccupations métaphysiques au travers l’éphémère nature humaine et la conscience du passage du temps. Depuis quelques années, ses recherches plastiques l’emmènent à explorer le corps pour mieux appréhender le spirituel, comme en témoigne son œuvre « Free », réalisée avec des techniques mixtes et collage sur toile, ici illustrée. 81 RUE SAINTE - 13007 MARSEILLE T. 04 91 54 20 17/06 22 02 62 04 galerie@patrickbartoli.fr Free mars-avril 2011 www.cotemagazine.com AGENDA URBAN 99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 1COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 132