COTE Marseille Provence n°131 mar/avr 2011
COTE Marseille Provence n°131 mar/avr 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°131 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 302) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 23,7 Mo

  • Dans ce numéro : décoration, l'imagination au travail.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
BUSINESS CLASS 82 classaffair économie | PAR LOUIS BADIE Jean-Luc Lieutaud, président de l’Observatoire Immobilier de Provence. Après la zone de fortes turbulences traversées en 2009, le marché de l’immobilier se porte mieux. C’est en tout cas ce qu’affirme Jean-Luc Lieutaud, président de l’Observatoire Immobilier de Provence. Créée en 1993 à l’instigation de la Fédération des Promoteurs Constructeurs de Provence et constituée de 17 membres associés, cette association mesure régulièrement l´activité immobilière en Provence (logements et bureaux). « Tout en regroupant les plus importantes familles professionnelles intervenantes dans l´acte de bâtir, privé/public et neuf/ancien, l’Observatoire a également constitué un groupe de réflexions, d’analyse et de propositions sur les problèmes immobiliers de notre région, notamment à destination des collectivités locales et des administrations » explique Jean-Luc Lieutaud. « Il s’agit de fournir régulièrement un panorama aussi complet que possible sur l’état du marché et ses perspectives d’évolution. » C’EST LA REPRISE MAIS ATTENTION « Nous avons amorcé une remontée en volume de l’activité Immobilier en 2010, notamment pour l’habitat (près de 25%) au cours du troisième trimestre se réjouit le président. En ce début 2011, on constate un marché de l’ancien stable, l’accroissement du volume des transactions sur des produits qui redeviennent attractifs tels que les maisons de ville et maisons individuelles. Quant au neuf, pour la même période, il a surtout été boosté par la défiscalisation de la loi Scellier. » Et d’enchaîner : « Les taux d’intérêt exceptionnellement bas - qui remontent légèrement - et la fin annoncée de certaines incitations fiscales (suppression du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt) ne sont certainement pas étrangers à cette reprise en douceur. Cela a sans doute pesé directement sur l’activité en croissance des constructeurs de maisons individuelles qui ont terminé l’année 2010 sur une hausse de 7% par rapport à 2009. » L’immobilier de bureaux connaît pour sa part une grande disparité entre le mars-avril 2011 www.cotemagazine.com ÇA VA, ÇA VA… FAUT L’DIRE VITE -/Lookingup… hopefully Il y a un mieux, certes, mais il faut dire que le marché de l’immobilier a tellement souffert en 2009 qu’il était difficile de faire pire. Aujourd’hui donc, et notamment depuis le deuxième semestre 2010, il semblerait que l’horizon s’éclaircisse. -/The property business was so hard hit in 2009 that it could hardly have been worse. Now, especially since the second half of 2010, the outlook seems brighter. neuf, souvent excentré mais proposant des espaces de travail aménagés et mieux adaptés, et les locaux anciens du centre ville. Si, à Marseille, Euroméditerranée confirme son statut de 1er pôle tertiaire avec 59% des transactions de l’année, en revanche, le secteur du Pays d’Aix propose toujours les locaux les plus chers de la région. Ici, les valeurs atteignent 120 € /m²/an à la location, contre 80 € /m²/an ces dernières années et 1.100 € /m² HT HC à la vente (+10% en un an). « Une de nos priorités est de redynamiser rapidement l’immobilier de bureaux, même si, déplore Jean-Luc Lieutaud, notre ville -qui compte près d’un millier d’agences immobilières- reste pauvre comparée à d’autres grandes villes de province telles que Lyon ou Bordeaux et ne dispose pas encore d’une clientèle Entreprises suffisamment étoffée pour faire décoller ce marché au demeurant capital pour notre rayonnement. En effet, nul n’ignore que l’activité économique de la ville impacte directement sur la location et/ou la vente de locaux professionnels. » -/According to Jean-Luc Lieutaud, president of the Observatoire Immobilier de Provence property monitoring organisation, the property market is lookingup after the stormy weather of 2009. "As wellas bringing together the major property trade sectors – private and public, old and new – the Observatoire has formeda think tank to analyse and make proposals on the region's property problems, particularly for local government and administrative bodies," explains Jean-Luc Lieutaud. "The idea is to provide a regular overview, as comprehensive as possible, of the state of the market and prospects for growth." BUSINESS PICKING UP BUT CAUTION REQUIRED "The volume of business began to pickup in 2010, especially in the residential sector (nearly 25%) in the third quarter," the Obervatoire's president is pleased to report. "Now, in early 2011, the old property market is stable and transaction volumes are increasing for products that are once again attractive, like town houses and detached homes. Over the same period new building received a boost from tax breaks under the Scellier law. Exceptionally low interest rates – they're now rising slightly – and the announcement that some fiscal stimuli are to be ended have certainly contributed to the slow improvement. That doubtless had a direct impact on the growth in house building, which ended 2010 7%up on 2009." The office property situation differs widely between old city-centre offices and new buildings, often away from the centre but offering more suitable, better-planned office space. In Marseille, Euroméditerranée confirms its status as a leading tertiary-sector hub with 59% of the year's transactions, but premises in the Aix area are still the most costly in the region. Here values areup to € 120/m²/year in rental compared to the € 80/m²/yr of recent years and € 1100/m² pre-tax, pre-commission sale price (+10% in one year).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 1COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 132