COTE Marseille Provence n°131 mar/avr 2011
COTE Marseille Provence n°131 mar/avr 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°131 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 302) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 23,7 Mo

  • Dans ce numéro : décoration, l'imagination au travail.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
PORTRAIT PLUS BELLE LA VIE 26 { PAR GÉRARD MARTIN - PHOTO CHRISTOPHE BILLET} Laurent mars-avril 2011 www.cotemagazine.com Kérusoré Acteur né -/Born actor Jean Cocteau, Jean Genet eussent adoré cet « Enfant terrible » de Plus Belle la vie ! Laurent Kérusoré, alias Thomas dans une série TV. Au fond qui êtes-vous Laurent ? Et de répondreen se frappant du doigt la poitrine : « nous sommes plusieurs là-dedans ». Normal pour un comédien, me direz-vous… Je dirais plutôt pour un acteur né ! Impulsif, émotif, excessif, instinctif, jouer ou vivre c’est pour lui la même aventure. Enfant naturel né sousX, puis adopté et choyé, il connaît mieux que quiconque la valeur de l’amour sciemment accordé. Jusqu’à en faire son credo à l’écran, sur scène et dans la vie, au risque de se bagarrer, de se mettre en péril. Homo ou hétéro, quelle importance ? Après une enfance en Bretagne, un parcours de bohême dans la comédie, le mannequinat, mais aussi le service au bar et la vente de fleurs dans les quartiers chics et chauds de Paris. Un contrat signé pour PBLV fait que cet albatros, un mètre quatrevingt-treize d’envergure, s’est posé entre mer et soleil dans l’écrin marseillais de Malmousque. Un nid pour le repos. La notoriété peut devenir accablante ! Pourtant aucune morgue dans son sourire éclatant. Paradoxe d’être et de paraître, LK a cette fibre rare dont on tisse les légendes. « Impossible de faire ce métier sans aimer les autres. La sincérité avant tout ! » Voilà la profession de foi de cet écorché vif qui a dépassé les mille séquences dans la série. Il vient d’écrire le récit de son parcours : A pleine vie. Ses rêves ? Retourner aux Iles Marquises où il est allé pleurer sur les tombes de Brel et de Gauguin, créer une boîte pour faire la fête avec ses amis, monter une pièce qu’il a signée, mais encore incarner un fou comme Néron dans le Britannicus de Racine. Continuer de jouer pendant vingt ans les gentils dans PBLV. Acteur, poète, je vous dis ! Le rose est sa couleur préférée, tant pis si ça dérange, il en met partout. Preppy luxueux. Veste, tee shirt rayures Daniel crémieux boutique Daniel Crémieux Aix-en-Provence. Jeans stretch blanc et basquets Dirk Bikkembergs boutique Di Micheli Moda Aix-en-Provence. Montre Hermès Pellegrin & Fils Joaillerie Marseille. Remerciements au restaurant la Rotonde Aix-en-Provence. -/Jean Cocteau and Jean Genet would have loved the enfant terribleof French TV series Plus Belle la Vie – Laurent Kérusoré, who plays Thomas. But who is Laurent really ? He taps his chest with a finger : "There are several of us in there," he says. Which you might say is normal for an actor. Or rather, a born actor. An illegitimate child born to an unidentified mother but much loved by his adoptive family, he knows better than anyone the value of love given willingly. With the contract for Plus Belle la Vie the six-foot-four actor-with-a-difference has settled between sea and sun in the Malmousque district of Marseille. A restful hideaway, for fame can be oppressive. But there's no pride in his dazzling smile. A paradox between being and seeming, LK is the stuff of legends. "You can't do this job unless you like people. Sincerity above all." Such is the credo of this tormented soul who's now appeared in more than a thousand episodes of the series. He's just written his life story : A pleine vie. His dreams ? To go back to the Marquesas Islands, where he went to weep on the tombs of Jacques Brel and Gauguin ; open a night club where he can party with his friends ; produce a play he's written ; and play a lunatic like Nero in Racine's Britannicus. To carry on playing the nice guy in Plus Belle la Vie for another twenty years. A poet actor I tell you !
Urbain tendance Tee shirt Hugo, blouson de cuir et des boots Boss Black, boutique Hugo Boss Marseille Paradis. Jeans et chemise Strellson Jean’s boutique Casual Day Marseille. Casque Ruby, boutique Ketoff Marseille. coiffure Yoav et Lety, team Fred Darmon, Mod’s Hair Marseille. Toile Estelle Contamin, courtesy 3 E rue Galerie. Marseille. Ça vous étonne ? C’est sur un coup de théâtre que Stéphane Hénon débute réellement sa carrière par une rencontre à Cannes. Non pas en gravissant les marches, ni dans un palace. Il se fait remarquer par Robert Hossein sur un banc du quai de la gare. Il y dort avec son frère parce qu’il n’a pas d’argent et se paye le luxe de refuser le billet de 200 francs que lui propose la star. Empoignade, querelle au second degré… une estime réciproque les rapproche et propulse le jeune homme sous les feux de la rampe dans les productions de son mentor au théâtre Marigny et en tournée. La liberté ou la mort, les Bas Fonds, Crime et Châtiment, Cyrano… suivent l’apparition au cinéma et les séries télé. Son parcours lui fait croiser Jean-Paul Belmondo, Francis Huster et autres géants de la toile et de la scène. Brûler les planches, crever l’écran, se faire aimer de tous les publics pour SH semble se faire tout naturellement. Voire ! Cette façade, cette facilité, cette aisance, ce masque de Commedia dell’arte, cache un observateur attentif de nos comportements quotidiens. Un inventeur subtil de personnages aussi variés qu’attachants. Paradoxe de l’acteur : être soi-même tout en étant un autre ! « Mon plaisir ? Apparaître à 20h dans un drame de Dostoïevskiet faire hurler de rire à 23h dans un One Man showdécapant. Stéphane change de peau et de costume avec un naturel désopilant : « J’aime profondément l’humain. Je vois les gens, je les écoute, c’est de là que sort l’idée, la présence, l’incarnation de mes personnages. » C’est ainsi sans doute que Jean-Paul Boher qui n’était qu’un rôle précaire dans Plus belle la vie est devenu un des fondamentaux de la série. « Nous tournons { PAR GÉRARD MARTIN - PHOTO CHRISTOPHE BILLET} Stéphane Hénon J’aime la comédie, j’aime la vie ! -/"I love acting and I love life" dans les studios avec rapidité, dans un esprit d’équipe comme au théâtre… À part ça, j’ai un frère jumeau auteur et metteur en scène, je suis amoureux de ma femme, j’adore ma fille, j’aime construire, je suis un bâtisseur, j’ai retapé trois maisons et je viens d’acheter une vieille abbaye, je projette aussi de passer de l’autre côté de la caméra, j’y travaille avec un scénariste de génie, un ami. Marseille me donne envie d’y vivre… » Sous nos bravos ! -/That's hardly surprising ! Stéphane Hénon's career took off with an unexpected encounter in Cannes. Not on the wayup the steps or in a luxury hotel ; he was sitting on a bench in the station when Robert Hossein noticed him. He had been sleeping there with his brother because he had no money, yet he allowed himself the luxury of refusing the 200-franc note the star offered him. There followed a tongue-in-cheek argument, the two men found a mutual esteem and Hénon was thrust into the limelight in his mentor's productions at the Théâtre Marigny and on tour. "What do I enjoy ? Appearing at 8pm in a Dostoyevsky tragedy and make people roar with laughter at 11pm in a caustic one-man show." Stéphane switches costumes and personalities with stupendous ease : "I have a deep love for all things human. I see people, listen to them, it's from that that I derive the ideas, the presence and the embodiment of my characters." And no doubt that's how Jean-Paul Boher, who started as a passing character in TV series Plus belle la vie, has become one of the show's core features. "Apart from that, I have a twin brother who's an actor and producer, l'm in love with my wife, I adore my daughter and I like building. l'm a builder. l've renovated three houses and l've just bought an old abbey. l'm also planning to go behind the camera, l'm working with a genius of a screenwriter, a friend. Marseille makes me want to live here …" More power to him ! mars-avril 2011 www.cotemagazine.com PORTRAIT PLUS BELLE LA VIE 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 1COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 131 mar/avr 2011 Page 132