COTE Marseille Provence n°127 jui/aoû 2010
COTE Marseille Provence n°127 jui/aoû 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°127 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 18,7 Mo

  • Dans ce numéro : jazz des cinq continents.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
NUDE IN THE SUN NU AU SOLEIL 24 couturier. La carnation fait un « carnage » et on sublime le corps à tout va. Suggérés, révélés, exposés, exploités... les publicitaires n'hésitent pas à dévêtir les corps humains pour choquer ou bien simplement interpeller le consommateur. Récemment, le chanteur poète Damien Saez a même défrayé la chronique avec son affiche : une photographie de Jean-Baptiste Mondino représentant une femme nue dans un caddy de supermarché. La maison Valentino photographie les hommes nus tandis que Calvin Klein déshabille la bombe latine Eva Mendès à des fins publicitaires. Zadig et Voltaire, la marque française, met en scène une rockeuse qui enfourche une moto les seins à l'air pour souligner l'esprit de liberté rebelle qui caractérise son style. Dior Joaillerie présente ses bagues à la main d'une femme que l'on devine nue et qui cache son pubis. Le créateur américain Marc Jacobs a choisi de poser nu pour le lancement de sa nouvelle fragrance masculine Bang. Seul le flacon cache son sexe. Un vrai coup de marketing qui fait de lui un homme objet musclé et huilé façon Ken, la poupée de Mattel. Eram dénonce aussi, avec un humour quelque peu décalé, l'exploitation du corps de la femme dans la publicité, en choisissant de mettre à nu un créateur de souliers invité par l'enseigne, et uniquement chaussé d'escarpins. Là aussi, c'est bingo ! Les créateurs et les artistes de l'image n'hésitent pas à exposer les corps aux yeux de tous, par seul souci d'esthétisme et souvent sans arrière pensée. L'impudeur, c'est tendance et c'est beau. On dévoile les corps parce que l'on n'a rien à cacher. Le nu, dans la mode, devient le « nude » adulé des fashionistas. Les photographes s'en donnent à cœur joie et le public en redemande... surtout lorsque ces nus portent des noms célèbres. Naomi Campbell, Claudia Schiffer, Eva Herzigova sont belles, on le savait déjà, mais dénudées pour les parfums Dolce & Gabbana, le regard s’attarde... Reebok a également frappé un grand coup en utilisant la plastique, plus que parfaite, d’Helena Christensen afin de présenter ses derniers modèles. Dans ces deux cas, l’artiste-photographe sublime le corps dénudé. Côté Galeries Lafayette ou Bulgari, changement de cap : c’est la femme mutine, sans complexe qui se dévoile et montre… peu de choses en fait. Mais peu de marques s’engouffrent sur ce créneau ludique, car les publicités qui utilisent des corps dénudés se veulent, avant tout charnelles, en faisant référence à la sexualité, ou bien provocantes lorsqu'elles interpellent le spectateur du point de vue de la séduction. Le nu reste pourtant un grand classique dans sa représentation artistique. Son exploitation picturale existe depuis la nuit des temps et il demeure le sujet le plus inépuisable dans le domaine de l'art. juillet-août 2010 www.cotemagazine.com Galeries Lafayette : campagne de l’été 2009 ludique et joyeuse, par Jean-Paul Goude pour Aubert et Storch. For the opening of Paris Fashion Week in September 2008, numerous fashion celebrities including Sonia Rykiel attended a catwalk show of completely naked women ! Slender models clad only in flesh and skin walked an empty catwalk in front of a packed room, as if it were an art performance. Yet those watching found it boring ; devoid of fabrics and ornamentation the naked body is no longer in the least sensual. One nude body, yes, endless streams of them, no ! Right now flesh is in fashion – skin shades, natural materials, nude makeup etc. Women and men flaunt their nudity to enhance the image of a perfume, the success of an accessory or the talent of a couturier. The flesh-and-blood body is sublimated ad infinitum. Suggesting, revealing, exposing, exploiting… advertising gurus are quick to undress human bodies in order to shock or simply attract consumers'attention. Recently singer-poet Damien Saez created a furore with his poster of a photograph by Jean-Baptiste Mondino showing a naked woman in a supermarket trolley. The Valentino fashion house photographs naked men while Calvin Klein stripped off Latino bombshell Eva Mendès for publicity purposes. The French label Zadig et Voltaire sat a bare-breasted rock chick on a motorbike to emphasise the rebellious free spirit that characterises its style. Dior Joaillerie displays its rings on the hand of a woman we guess to be naked and hiding her pubis. American designer Mar c Jacobs chose to pose nude to launch his new masculine fragrance, Bang, with only the bottle hiding his genitals. A real marketing coup that makes him an oiled and muscled male object like Mattel's Ken doll ! Eram : campagne du printemps 2001 signée John Akehurst pour Devarrieux Villaret.
Damien Saez : pochette de son dernier opus, signée Jean-Baptiste Mondino. De gauche à droite. Reebok : la sculpturale Helena Christensen n’a pas hésité à enlever tous ses vêtements pour présenter le nouveau model EasyTone. Tom Ford : campagne printemps-été 2010. With somewhat offbeat humour, Eram denounces advertising's exploitation of women's bodies by choosing to have a male guest shoe designer pose naked wearing only high heels. Bingo again ! Artists and image creators don't think twice about exposing bodies to all eyes in the name of aesthetics alone. Immodesty is hip and beautiful. Bodies are revealed to show they've nothing to hide. Fashion's naked body is the nude adulated by fashionistas. Photographers have a field day and the public clamours for more, especially when these nudes have famous names ; we all know that Naomi Campbell, Claudia Schiffer and Eva Herzigova are beautiful, but when they bare all for Dolce & Gabbana perfumes, the eye does tend to linger… Reebok too pulled off a real coup by using Helena Christensen's more than perfect body to present its latest models. In these cases the art photographer sublimates the naked body. Galeries Lafayette and Bulgari take a different tack : an uninhibited, mischievous woman unveiling herself to show… very little in fact. But few labels explore this ludic possibility since advertisements that use naked bodies are above allaiming for carnal references that imply sexuality, or provocation that makes the onlooker feel they're being seduced. But the nude is stilla great classic of artistic portrayal ; pictorially it has been employed since time immemorial and remains the most inexhaustible subject in art. juillet-août www.cotemagazine.com NUDE IN THE SUN NU AU SOLEIL 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 1COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 127 jui/aoû 2010 Page 116