COTE Marseille Provence n°125 mar/avr 2010
COTE Marseille Provence n°125 mar/avr 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°125 de mar/avr 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (238 x 297) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 35,4 Mo

  • Dans ce numéro : in & out.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
AGENDA URBAN 76 PINO PIPITONE URBAN Par Emma Zucchi et Valérie Rouger-Durand EN BREF > Festival Les musiques. Récitals, concerts, danse et installations dans une trentaine de La forêt d’échelles imaginée par Ai Weiwei. Panthalassa 2008. Lucca Nevchehirlian slame Prévert. lieux. Gilli au Musée Réattu. -/Festival Les musiques. Recitals, concerts, dance and instal- Ballet National de Marseille Création 2010 TÉL. 04 90 49 37 58 DU 4 AU 7 MAI, THÉÂTRE DE LA CRIÉE, MARSEILLE. TÉL. 04 91 54 70 54 Cette exposition nous mène dans l’intimité des ateliers. Le lations in some thirty different Frédéric Flamand, le chorégraphe à la tête du Ballet de Marseille, aime les premier, de Jacques Réattu, jusqu’à l’accr ochage des nouvelles acquisitions de 2008 et 2009, pr ovenant d’achats du venues. artistes et les architectes, c’est connu. Et ces derniers le lui rendent bien : on Du 17 avril au 1er mai à Marseille. www.gmem.org se souvient des superbes structures imaginées par Dominique Perrault, Zaha musée, de dons des artistes ou de dépôts des collections nationales. (V.R.D.) Hadid - et plus récemment les frèr es Campana - qui ont servi de décor à > Photographies de Raphaël ses ballets. Lorsque l’artiste et l’architecte ne font qu’un, les chances de collaboration sont singulièrement décuplées. La rencontre entre Flamand et le the first being Jacques Réattu's own. Along the way you can -/This exhibition takes us into the privacy of ar tists'studios, Dupouy. Vingt années de photographies glanées au fil des plasticien chinois Ai Weiwei était, à ce titre, inévitable. Artiste majeur de la see the new acquisitions from 2008 and 2009, purchased by voyages et des rencontres par scène artistique indépendante chinoise, Ai Weiwei a également participé à the museum, donated by artists or on loan from national col ce photographe installé au Lavandou. la conception du « nid d’ois eau », le stade olympique de Pékin. Pour la lections. scénographie de La vérité 25X par seconde, une adaptation libre du Baron -/Photographies Raphaël Dupouy Twenty years of photo- perché d’Italo Calvino, l’architecte-plasticien a choisi le parti pris de la radicalité. Et a substitué à la forêt d’arbr es du roman... une forêt d’échelles. 85 RUE D’ITALIE, 13006 MARSEILLE. TÉL. 04 91 42 98 15 Rétine Argentique graphs from his travels and Des éléments simples, modulables et déclinables à l’infini, autour desquels Depuis l’avènement de la photographie numérique, l’argen - encounters. les corps des danseurs s’emboîtent et s’articulent. tique vit en perpét uel sursis. He ureusement, pour ceux qui Jusqu’au 25 avril, centre d’Art -/As is well known, Frédéric Flamand likes dancers and architects. The affection is mutual ; r emember those superb structur es designed by Domi- des poches de résistance. Comme ce labo, composé d’irré- attachent de l’impor tance à la qualité d’une image, il existe Sébastien, Saint-Cyr sur mer. > Printemps de l’art contemporain. Trois jours de parcours nique Perrault, Zaha Hadid and, more recently, the Campana brothers, as ductibles passionnés qui résistent encor e et toujours. Spécialisé dans la numérisation haute résolution et l’impr ession stage sets for his ballets ? So perhaps his encounter with Chinese artist and et de nocturnes dans une vingtaine de lieux d’expositions, de architect Ai Weiwei was inevitable. In his sets for La vérité 25X par seconde, sur papier argentique, le labo assure également le développement de films tous formats. a free adaptation of Italo Calvino's Il barone rampante, Ai Weiwei has taken la Plaine au Panier, en passant a radical stance. For the for est in Calvino's stor y he's replaced the trees -/Traditional photography seems to be endlessly on r eprievepar le Vieux-Port. with ladders. Simple, infinitely modular elements that the dancers'bodies since digital cameras came on the scene. It's lucky ther e are -/Printemps de l’art contemporain Three days of contempo- work with and twine around. pockets of resistance like this lab, run by undaunted fanatics. rary art exhibitions and Le soleil brille pour tout le monde Rencontres du 9 e art late-night openings at 20 different venues. The sun shines for everyone Comic books : the ninth art DU 20 AU 21 AVRIL, THÉÂTRE DES SALINS, MARTIGUES. TÉL. 04 42 49 02 00 JUSQU’AU 25 AVRIL, AIX-EN-PROVENCE. WWW.BD_AIX.COM Du 13 au 15 mai à Marseille. Pour Frédéric Nevchehirlian, la rencontre avec Jacques Prévert fut comme Musées, galeries d’art, cafés, Cité du Livre... Comme chaque www.marseilleexpos.com une évidence. Poésie et engagement, deux éléments dans lesquels le année au printemps, la bande dessinée investit tous les recoins de la ville. En plus des habituelles r encontres dédi- > Journées des plantes d’Albertas. Dans le cadre des ma- chanteur-slameur se reconnaît forcément. Grâce à la complicité de sa petite fille, le Marseillais a pu piocher dans le catalogue de textes du poète, caces avec une soixantaine d’auteurs, un nouveau concept gnifiques jardins d'Albertas, y découvrant même quelques inédits. Des poèmes qu’il a mis en musique d’exposition voit le jour : le Cubde. Un même volume (4x4m) trois journées consacrées aux et dont il entend restituer la dimension politique et la contemporanéité. interprété par six ar tistes, parmi lesquels Moya et Lolmede. plantes rares et méditerranéennes. -/For Frédéric Nevchehirlian the encounter with Préver t seemedobvious. Et, année Camus oblige, les Rencontres rendent hommage à Poetry and commitment, two elements in which the singer and slam artist l’écrivain avec une exposition d’aquar elles de Jacques Ferrandez. -/Journées des plantes d’Albertas Three days devoted to rare is totally at home. With help from his small daughter, the Marseille songster dug through the poet's works and even discovered a few unpublished ones. -/As every year in the spring, Aix is invaded from end to end and Mediterranean plants at the He's set the poems to music and means to bring their topically political dimension into focus. du Livre etc. For 2010 ther e's a new exhibition concept as by comic books, in the museums, art galleries, cafés, the Cité Jardin d'Albertas. Du 21 au 23 mai, Bouc bel Air. A pied d’œuvre -/Artists at work well : the Cubde. Six artists including Moya and Lolmede show Tél. 04 42 22 94 71 JUSQU’AU 30 MAI AU MUSÉE RÉATTU, ARLES. what they can do in their own 4x4m cube. The festival also mars-avril 2010 www.cotemagazine.com PROVENCE LUCCA GILLI PATRICK GHERDOUSSI
« Temple » de Jean-Baptiste Gaubert au Barrême, Arles. pays tribute to Albert Camus, who died 50 years ago, with an exhibition of watercolours by Jacques Ferrandez. Jean-Baptiste Gaubert A PARTIR DU 2 AVRIL, 3 RUE BARRÈME (PLACE DU FORUM), ARLES. J.-B Gaubert écrit sa partition sur la toile comme le toréro dans l’arène. Danse, musique, produisent des couleurs et des formes sur la toile. Fureur et joie des férias deviennent sur ses bâches drippings, graphs, affrontement des signes, énergie. Performance. Temple dit la première toile de cette série. Une exposition qui, durant trois semaines, habille de lumière les murs du Barrême. -/J.B. Gaubert writes his score on the canvas like a torero in a bullring. Dance and music produce colours and forms. On these canvases the passion and joy of the feria become drippings, graphs, clashing signs, energy. Performance. In April an exhibition of Gaubert's work illumines the walls of the Barrême for three weeks. La Folle Histoire des Arts de la Rue Street performance in the limelight DU 6 AVRIL AU 24 MAI, EN DIVERS LIEUX. RENSEIGNEMENTS AU 04 96 15 76 30 L’Art de la Rue, vivant, spectaculair e et même aérien ! Cette 2 ème édition traversera St Cannat, Mallemort, Velaux, Les Pennes-Mirabeau puis Saint-Rémy-de-Provence (du 18 au 24 mai) pour le florilège. 5 compagnies au répertoire étonnant ! (V.R.D.) -/A host of street performances, lively, spectacular and sometimes even airbor ne. For this second edition, five companies are calling at five Provençal towns. La maison des cerfs par la Needcompany Compagnie Kumulus dans L’Art de la Rue. AGENDA les rendez-vous du mois/what to do this month Une belle brochette de Georges Guye au Palais des Arts. La maison des cerfs by the Needcompany DU 22 AU 24 AVRIL, THÉÂTRE DU MERLAN, MARSEILLE. TÉL. 04 91 11 19 20 Chaque nouvelle création de la compagnie flamande est un événement et La maison des cerfs, troisième et dernier volet de la trilogie sur la condition humaine Sad Face/Happy Face, n’échappe pas à la règle. Le collectif dirigé par Jan Lauwers est inclassable : danse, théâtre, musique, arts visuels... Toutes les disciplines se croisent et s’entrecroisent, un mélange des genres particulièrement jubilatoire pour le spectateur. -/Every new work fr om this Flemish company is notewor thy and La maison des cer fs, third and last instalment of Sad Face/Happy Face, a trilogy about the human condition, is no exception. Jan Lauwers'troupe is unclassifiable. Dance, drama, music, visual arts : it's all this and more. L’OM. 110 ans. 110 photographies. 11 plasticiens jouent les prolongations OM. 110 years old. 110 photographs. 11 artists play extra time JUSQU’AU 9 MAI AU PALAIS DES ARTS, MARSEILLE. TÉL. 04 91 42 51 50 110 ans d’existence, ce n’est pas rien. Pour célébrer dignement cet anniversaire, la fondation Regards de Provence a réuni les photographies emblématiques de l’histoire d’un club à nul autre pareil. Elle a également demandé à onze plasticiens marseillais de plancher sur le sujet. Stéphan Muntaner, Jean-Jacques Surian, Frédéric Clavère, entre autres, se sont prêtés au jeu. -/That's a respectable age for a soccer club. To celebrate the anniversary in fitting style, the Regards de Provence foundation has assembled the most emblematic photos from the history of O.M., a club like no other. Centre de développement chorégraphique AVIGNON. TÉL. 04 90 82 33 12 Emmanuel Serafini, à la tête des Hivernales depuis septembre, entendait donner une nouvelle impulsion au CDC. Après son premier festival, résolument dédié aux chorégraphes et danseurs africains, c’est l’heure du soulagement, et du bilan. Positif. L’appel des Hivernales demeure entier, avec 4500 spectateurs, nous attendons avec impatience la pr o- grammation de l’été. (V.R.D.) -/Emmanuel Serafini was appointed director of Hivernales last September, intending to bring fresh impetus to the CDC dance centre. Now, after a winter festival, it's time to take stock. Conclusion ? We're relieved, impressed and impatient to see the summer programme. Estève, La nature morte sur le chemin de l’abstraction Estève : still life moves towards abstraction JUSQU’AU 13 JUIN, MUSÉE ESTRINE, ST RÉMY. TÉL. 04 90 92 34 72 Un magnifique accrochage pour inaugurer la saison 2010. Les œuvres du grand peintre français Maurice Estève sont une symphonie de lumières, une musique colorée. (V.R.D.) These works by the French painter are a symphony of light, a colourful music. mars-avril 2010 www.cotemagazine.com AGENDA URBAN 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 1COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 116