COTE Marseille Provence n°125 mar/avr 2010
COTE Marseille Provence n°125 mar/avr 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°125 de mar/avr 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (238 x 297) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 35,4 Mo

  • Dans ce numéro : in & out.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
Construire sa maison, c’est avant tout réaliser un rêve pour accéder au bonheur… Avec Villas La Provençale, le bonheur devient durable ! Ses 23 années d’expérience, 5000 réalisations, 45 modèles de villas, 150 chantiers permanents et des partenaires pérennes, permettent à Villas La Provençale de garantir à ses clients une parfaite expertise et un savoir-faire durable dans tous les projets. Réaliser une construction implique la prise en compte d’une multitude de critères, tels les besoins et les aspirations de chacun mais aussi, d’intégrer les spécificités en terme d’énergies renouvelables par l’utilisation de solutions économiques et à faible impact environnemental. Confiance, confort, audace, qualité de vie… durables, sont des fondamentaux que nous partagerons avec vous et qui feront votre satisfaction. Entreprise solidaire de la Croix-Rouge VILLAS EXPOSITION SALON [13] ARLES [13] MARIGNANE [13] SARRIANS [84] 04 90 42 12 12 04 90 52 05 01 04 42 09 32 20 04 90 62 12 12
classaffair immobilier Laurence Mathieu, directrice de la crèche Cap Canaille. Laurent Viat, actionnaire du restaurant Dock of the Bay et Jérôme Bisaccia, le chef. bon avec une clientèle d’affaires, de touristes et de locaux. À moyen terme, ça devrait être positif ». Les arrivées du Starbucks Cof fee et d’Olive & Co, dans les mois pr ochains, devraient combler ses attentes. LAURENCE MATHIEU, DIRECTRICE DE LA CRÈCHE CAP CANAILLE « UN CONTRASTE INTÉRESSANT » Laurence Mathieu connaît bien Euroméditerranée. Cette habitante des quartiers sud de Marseille y travaille depuis 2004. D’abord en tant que directrice de la crèche du Conseil régional puis de la crèche Cap Canaille, depuis son ouverture, il y a un an. Cette crèche dispose de 40 berceaux et accueille des enfants des salariés de 7 entreprises et institutions implantées à Euroméditerranée (IRD, MPM, La Poste, la SNCM, Futur Télécom et la préfecture de police). Laurence Mathieu a « vu le quartier changer. La transformation a été très progressive, les gens ont pu prendre la mesure des choses. C’est l’arrivée du tram, qui a donné un coup d’accélérateur en 2007, ça a boosté la Joliette. Maintenant, c’est un quartier dynamique, moderne et propre. Il est très bien desservi par les transports en commun, c’est très pratique pour moi qui habite le 9e. Je laisse ma voitur e à la station de métr o Sainte-Marguerite, et ensuite c’est dir ect. Comme ça, j’évite la traversée de Marseille en voiture. Ce qui me frappe ici pour l’instant, c’est la cohabitation entre deux populations. Avec d’un côté, la population « historique », très modeste, qui vit ici depuis longtemps et de l’autre, la population nouvelle, composée de cadr es et d’employés, qui vient travailler et de nouveaux habitants. Ça donne un contraste intéressant. » LAURENT VIAT, ACTIONNAIRE DU RESTAURANT DOCK OF THE BAY « LES RÉSULTATS SONT DÉJÀ TRÈS BONS » Laurent Viat, actionnaire du restaurant Dock of the Bay, rayonne et sa confiance est palpable. Il raconte : « À l’origine, notre projet était d’implanter une simple brasserie, mais nous l’avons fait évoluer avec le quartier. Aujourd’hui, nous faisons de la brasserie haut de gamme, une cuisine nouvelle, créative et méditerranéenne. On a ouver t sans plan de communication et ça fonctionne déjà très bien, surtout le midi, avec beaucoup de repas d’affaires. Le soir, nous avons également une nouvelle clientèle marseillaise qui arrive pr ogressivement grâce au bouche à oreille. Nous employons déjà 17 personnes. » Ce qu’il pense de l’évolution du quartier ? « Je connaissais avant les travaux. C’était catastrophique. Aujourd’hui, ça n’a plus rien à voir. La réhabilitation des Docks est un succès. Dans notre secteur, tout a commencé en 2008 avec l’ouverture des deux hôtels, Ibis et Suite Hôtel. Ils amènent de la vie le soir, après la fermeture des bureaux. » Car la nuit, l’adr esse située au 35 boulevar d de Dunkerque, vaut le coup d’œil. Les grandes baies vitrées du r estaurant donnent directement sur les docks et la tour CMA-CGM illuminés. C’est sublime. Et Laurent Viat ajoute « Ce n’est que le début. On attend aussi une clientèle de croisiéristes, et les spectateurs du complexe Besson et du Silo, la future salle de 2000 personnes. » De quoi voir la vie en rose, assis près des docks. "AN INTERESTING CONTRAST." Laurence Mathieu has worked in Eur oméditerranée since 2004, managing the Conseil Régional's day nursery and then the Cap Canaille nursery since it opened a year ago. The nursery has 40 places for the children of staff from seven Euroméditerranée firms and institutions. Laurence Mathieu says she has "seen the neighbourhood change. It's been gradual ; people have been able to adjust. The opening of the tramway in 2007 was a big boost for La Joliette. Now it's a lively, clean, modern neighbourhood. It's got good public transport, very practical for me, living in the 9th arr ondissement. What strikes me at the moment is the way two populations are living side by side. There's a population of very modest means who've been here for many years, and a population of new residents and office staff and executives who work here. It makes for an interesting contrast." LAURENT VIAT, SHAREHOLDER IN THE DOCK OF THE BAY RESTAURANT "THE RESULTS ARE ALREADY VERY GOOD." Laurent Viat, shareholder in the Dock of the Bay r estaurant, radiates confidence. "In the beginning, we intended just to open a brasserie, but the project changed along with the neighbourhood. Now we do top-end brasserie food, with a new, creative Mediterranean style cuisine. It's working very well, especially at lunch time ; we do a lot of business lunches. In the evenings we also have Marseille people coming, it's spreading by word of mouth. We already have a staff of 17." What does he think of the way the district is evolving ? "Before, it was disastrous. It's completely changed now. The Docks r enovation is a success. In our little area it began in 2008 when the Ibis and Suite hotels opened. They bring in some life in the evenings, after the ofices have shut." In fact at night the r estaurant's surroundings in the Boulevar d de Dunkerque are well worth the detour. The restaurants'big windows look directly onto the illuminated harbour and CMA-CGM tower. It's sublime. And Laurent Viat adds, "This is only the start. We're also expecting customers from cruise ships and the audiences from the Besson and Silo complex which will seat 2000 people." The futur e does indeed look rosy. mars-avril 2010 www.cotemagazine.com BUSINESS CLASS 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 1COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 116