COTE Marseille Provence n°125 mar/avr 2010
COTE Marseille Provence n°125 mar/avr 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°125 de mar/avr 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (238 x 297) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 35,4 Mo

  • Dans ce numéro : in & out.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
BUSINESS CLASS 58 classaffair immobilier Abdelkrim Djouhri (Manager Service Client, Marseille) et Philippe Nasr (directeur service-client France et Belgique d’Egencia). PHILIPPE NASR, DIRECTEUR SERVICE-CLIENT FRANCE ET BELGIQUE D’EGENCIA « OBJECTIF : 200 SALARIÉS À LA FIN 2011 » Installé dans l’ancienne usine d’allumettes réhabilitée au Pôle Média d’Euroméditerranée, Philippe Nasr dirige, depuis 2007, le service client d’Egencia, numéro 3 français des agences de voyages d’affaires et leader sur la partie on-line. Il connaît bien Euroméditerranée puisqu’avant de travailler pour Egencia, il y a installé le service client de DHL. Aujourd’hui, la société emploie 87 salariés à Marseille pour atteindre 200 salariés, d’ici la fin 2011. Pourquoi Euroméditerranée ? « Les aides financièr es nous ont évidemment incités à venir. Mais, il fallait aussi qu’il y ait un fort potentiel en terme de recrutement puisque nous r echerchons des pr ofils BTS tourisme et des agents de voyages expérimentés. Seule une grande ville pouvait nous l’apporter. Pour l'ouverture du site, Egencia devait pouvoir s'appuyer sur l'expertise de nos équipes de Paris et leur proposer un transfert, donc offrir une qualité de vie attractive. Sur 50 salariés parisiens, treize sont venus vivre à Marseille. Enfin, nous cherchions des loyers bas, mais en ville. » argumente Philippe Nasr. « Je voudrais aussi signaler l’eficacité d’Euroméditerranée pour la mise en relation avec les Pôle-emplois et d’autres services de recrutement. J’aimerais ajouter que, contrairement à ce que l’on croit, le beau temps et la qualité de vie donnent envie aux gens de venir travailler. C’est ce que je constate en tout cas. » Un avis qui tranche avec les clichés sudistes. MICHEL COHEN, PROPRIÉTAIRE DE L’ESPACE SFR, RUE DE LA RÉPUBLIQUE « À MOYEN TERME, CA DEVRAIT ÊTRE POSITIF » Mémoire du quartier, M. Cohen travaille aux alentours de la rue de la République, depuis 1976. Il a vécu l’avant-réhabilitation et profité de l’explosion du marché de la téléphonie mobile. Vers 2006, autr e période, autr e ambiance, les travaux du tramway restent « une période très difficile, avec une rue impraticable et un chiffre d’affaires en chute de 40% ». Aujourd’hui, sa boutique est installée au 1, rue de la République, collée au Vieux-Port, où la réhabilitation est achevée. Il donne un avis nuancé de la situation : « La rue est très belle, très agréable, propre et la sécurité est bonne. Ce sont de gros atouts. En plus, les touristes, qui n’existaient pas il y a seulement deux ans, sont venus s’ajouter à ma clientèle d’entreprise et locale. Mais, les Marseillais n’ont pas encore le réflexe de venir ici. Calvin Klein et Vibrato ont fermé, Sephora a fait son plus mauvais démarrage en France. Pour stimuler l’attractivité, il faudrait plus de commerces de bouche comme des traiteurs, des brasseries ou bien des boutiques à couleur locale, des endroits où les gens pourraient s’asseoir un moment, pour admirer la rue. Nos trottoirs mesurent 10 mètres de large, autant en profiter. Parce qu’en théorie, le quartier est mars-avril 2010 www.cotemagazine.com Michel Cohen, propriétaire de l’espace SFR de la rue de la République. PHILIPPE NASR, CUSTOMER SERVICE DIRECTOR FOR FRANCE AND BELGIUM, EGENCIA "OUR GOAL : 200 STAFF BY END 2011." Philippe Nasr's offices are in a renovated match factory in the Euroméditerranée Media cluster. Since 2007 he's headed the customer service department at Egencia, France's N°3 business travel agency and leader for the on-line side of the business. At present the firmhas 87 staff in Marseille and is aiming for 200 by the end of 2011. Why Euroméditerranée ? "The subsidies were obviously one incentive. But we also need a place with str ong recruitment potential ; we're looking for experienced travel agents and people with tourism diplomas. Only a big city like Marseille can give us that. We were also looking for low rents, but in town." He adds, "Euroméditerranée is really efficient in linking firms with the labour exchanges and private r ecruitment services. And despite what's often said, the fine weather and quality of life make people want to come here. At any rate that's what l've noticed." MICHEL COHEN, OWNER OF THE SFR OUTLET, RUE DE LA RÉPUBLIQUE "IT SHOULD BE POSITIVE IN THE MEDIUM TERM." Michel Cohen has been working in the area since 1976, long before redevelopment began. He took advantage of the mobile phone boom and now has a shop at 1, Rue de la République, just by the Vieux-Port, where the rehabilitation work is finished. He has a mixed view of the situation : "The street is lovely, very pleasant and clean and safe. Those ar e great assets. And alongside my local and business customers, I now have tourists coming to my shop where two years ago ther e were none. But Marseille people haven't got into the habit of coming here. Calvin Klein and Vibrato have closed, the Sephora shop made a ver y bad start. To attract people we need mor e food places like delicatessens and brasseries, or more shops with local colour, places where people can sit down for a while and admire the street. The pavements are 30 feet wide so let's make the most of them. In theory, it's a good neighbourhood with a business clientele as wellas tourists and locals. In the medium ter m it should be positive." The arrival of Starbucks Cof fee and d’Olive & Co in the coming months should please him. LAURENCE MATHIEU, MANAGER OF THE CAP CANAILLE DAY NURSERY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 1COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 116