COTE Marseille Provence n°125 mar/avr 2010
COTE Marseille Provence n°125 mar/avr 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°125 de mar/avr 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (238 x 297) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 35,4 Mo

  • Dans ce numéro : in & out.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
SPECIAL IN & OUT 32 « Cela fait 40 ans que nous habitons notre maison de famille et depuis très longtemps nous avions le désir de la moderniser » introduit la propriétaire des lieux qui se surprend parfois à ne plus reconnaître l’espace dans lequel elle a pour tant toujours vécu. « C’est la r encontre avec Maurice Sauzet, dont je connaissais bien le travail, qui a tout déclenché. Nous lui avons alors r emis les clefs, et notre confiance, le temps - un an - à ses mains expertes de gommer les imperfections, de tout ouvrir sur le jardin, et de donner à notre lieu de vie la touche contemporaine qui lui manquait. Et dont nous rêvions forcément. » LIBÉRER L’ESPACE, VIVRE LE JARDIN Il faut dire que cette maison agricole n’échappait pas à la règle très compliquée des habitations de village : tr op d’escaliers, de petites ouver tures, des couloirs encombrants, un jar din inexploité... Résultat, aujourd’hui, l’escalier qui se trouvait au milieu a été déplacé sur l’extrême gauche de la maison, desservant ainsi les deux étages. Une des idées de ce projet était de proposer une déambulation intérieure sur les 400 m² habitables auxquels s’ajoutent 500 m² de jardin. Un parcours fluide, ouvert et en même temps protégé, pour mieux préserver la découverte. « Comme des scènes de cinéma qui s’enchaînent avec leurs couleurs et leur climat, leurs zones d’ombres et de lumières. Et une idée maîtresse, l’idéalisation du jardin, qui est d’ailleurs au centre de toutes mes recherches » confie Maurice Sauzet, fortement marqué par ses expériences au Japon, notamment aux côtés de Junzo Sakakura. mars-avril 2010 www.cotemagazine.com "This has been our family home for 40 years and we'd been wanting to modernise it for a very long time," begins the owner, who sometimes realises with surprise that she no longer recognises the house in which she has always lived ! "It was meeting Maurice Sauzet, whose work I knew well, that set the wheels tur ning. He was able to smooth out the imper fections, open the whole p lace out onto the garden and give our living spacet he modern touch it lacked and that we were indeed dreaming of." FREE UP SPACE, MAKE THE GARDEN LIVEABLE The old agricultural cottage had the usual disadvantages of all village houses : too many stairs, small windows and doors, awkward corridors, an unexploited garden. To start with, the staircase right in the middle was moved to the far left of the house so as to serve bothupper floors. One of the ideas behind the project was to interconnect the 400m² of living space inside, plus the 500m² of garden, so as to make the rooms flow into one another, opening themup but at the same time preserving an element of discovery. "Like scenes in a film, their colours and atmospheres, areas of light and shade, successively blending into each other. And a key idea was the idealisation of the garden, something that is in fact at the heart of all my research," confides Maurice Sauzet, who is str ongly influenced by his experiences in Japan, notably with Junzo Sakakura. Le rouge pompéï de la façade contraste avec l’esprit zen qui habite tout l’intérieur de la maison. -/The Pompey red of the façade contrasts with the zen feel imbuing all the interior of the house.
LE SOLEIL EN FIN D‘APRÈS MIDI Orientée à l’ouest, la couleur rouge pompéï de la façade donnant sur le jardin a été renforcée à l’oxyde de cuivre (à la limite de la saturation) pour lui procurer un aspect encore plus soutenu. A l’intérieur, la propriétaire, également décoratrice, s’est occupé de tout. Au premier, l’étage de vie, la cuisine ouverte/fermée par des claustras ajourés, le salon, et leurs 12 mètres de baies vitrées. Sur la gauche, côté rue, un petit salon de lecture et de télévision, le vestiaire et une chambre et sa salle de bains. Au centre, le bureau et ses meurtrières. Au deuxième étage, les 4 chambr es sous les toits dont la suite ouver te sur une autr e terrasse surplombant le jar din. Ultra claire et spacieuse, cette dernière dispose aussi d’un petit escalier en colimaçon qui la relie directement au salon. L’ensemble de la maison repose sur des couleurs minérales telles ces nuances de gris sur les murs que l’on ne perçoit pas mais que l’on ressent. Contraste avec la façade. Sur le sol, une résine kaki et du ciment ciré dans les chambres. Du lin, de la flanelle pour les tissus dont certains signés Marie Mekko et Canovas ; de l’ardoise et des galets noirs dans les salles de bains… Des reflets doux pour magnifier le mobilier sobr e et contemporain dont les consoles en palissandre (Les meubliers à Marseille), la grande table en chêne massif de la cuisine dessinée par la maîtresse des lieux et entourée de 10 chaises vintage de Friso Kramer. Ici et là, des éclairages Artemide et Foscarini, et quelques peintures signées Ediggio Ferraro et André Lauro, dessinateur de l’architecte Fernand Pouillon. « En fait, on peut tout imaginer dans ces maisons qui paraissent immuables ; et comme nous l’avons fait, doubler leur surface en les ouvrant sur le jardin conclut la propriétaire. Rendre floue la frontière entre l’intérieur et l’extérieur jusqu’à la piscine, où plutôt le bassin de nage de 12 m de long, qui l’été, bordé de végétation, ressemble à s’y méprendre à une rivière en pleine campagne ! » SUN IN LATE AFTERNOON The Pompey red of the west-facing garden façade has been emphasised using copper oxide. On the first floor are the living quarters : the kitchen, which can be openedup or closed off by openwork screens, and the living room, with 12m of picture windows in all. On the street side, a small reading and television room, the cloakroom and one bedroom with en-suite bathroom. In the middle, the study with slit windows. On the second floor, four bedrooms including the master suite that opens onto a terrace overlooking the garden. This extremely light, spacious bedroom also has a little spiral staircase leading straight down into the living room. The entire house is decorated in mineral colours, the walls nuanced in grey in a way that you feel rather than see. The floors are of khaki resin with waxed cement in the bedrooms, creating pale reflections that enhance sober modern furnishings. Dotted about are light fittings by Artemide or Foscarini plus a few paintings by Ediggio Ferrar o or Andr é Lauro, the ar chitect Fer nand Pouillon's draughtsman. "In fact you can do anything you like inside these apparently immutable houses and, as we've done, double their surface area by opening them onto the garden," concludes the owner. "Anything from blurring the distinction between interior and exterior to installing a 12m lap pool that in summer, lined with plants, looks just like a river in the countryside ! " mars-avril 2010 www.cotemagazine.com SPECIAL IN & OUT 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 1COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 125 mar/avr 2010 Page 116