COTE Marseille Provence n°123 décembre 2009
COTE Marseille Provence n°123 décembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°123 de décembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 19,2 Mo

  • Dans ce numéro : la vogue des bars d'hôtels.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
RENCONTRE 4 Brigitte Bardot et Yves Montand. L’image sublimée Cosette Harcourt élabore « un style de portrait fondé sur l’idéalisation du modèle : image sublimée d’une beauté intemporelle en l’absence de repérages tels que la mode vestimentaire ou un décor envahissant ». Un savant jeu de lumières mettant en exergue la densité des ombres apporte une dimension surréelle à une pose qui peut parfois manquer de naturel mais jamais de prestance. Des éclairages dignes de plateaux de cinéma sont utilisés. Dans un souci de perfection, les clichés passent ensuite par des ateliers de retouche et toutes les célébrités se pressent désormais dans cet atelier de photographie à nul autre pareil, en Europe… Un statut d’icône « Dans la scénographie de Cosette, explique Françoise Denoyelle, le rituel du portrait oscille entre la cérémonie d’adoubement et la consécration des studios hollywoodiens. Il emprunte à la première le principe d’une cérémonie scrupuleusement régie par des codes et cultive à l’excès l’enivrant glamour des gloires éphémères de la seconde. » Avec 350 000 personnes figées pour l’éternité dont 1 500 célébrités de tout ordre, la griffe Harcourt s’inscrit dans le temps et son portrait est élevé au rang d’icône. Ariel Wizman, confrère branché s’il en faut, ne déclarait-il pas encore récemment sur Canal + : « Harcourt est définitivement hype ! » La quête de l’excellence Comme tous ses prédécesseurs, Francis Dagnan, l’actuel président, poursuit cette quête absolue de l’excellence. « Le portrait Harcourt est devenu au fil des années un vérita- décembre 2009 www.cotemagazine.com Idealised images Cosette Harcourt developed a style of portraiture that idealised the model, creating a dreamlike image of timeless beauty with no reference points such as clothing style or background to bring it down to earth. The lighting is worthy of any film set, skilfully emphasising the density of the shadows and adding a surreal touch to the pose − a pose that’s sometimes unnatural but never pretentious. For greater perfection, the photos were then sent to the retouching studio. And ever since, celebrities have flocked to a photo portrait studio like no other in Europe. Iconic status « With Cosette’s staging », explains Françoise Denoyelle, « the ritual of the portrait veers between a royal dubbing ceremony and the consecration of a Hollywood studio. From the former it takes the principle of a ceremony scrupulously ruled by codes ; from the latter, the intoxicating glamour that it cultivates to the extreme. » With 350,000 faces fixed for all eternity, including 1500 celebrities of all kinds, the Harcourt brand is here to stay and its portraits have attained iconic status. Journalist Ariel Wizman (and who could be more in sync with the times than he ?) said recently on French TV, « Harcourt is definitely hip ». The quest for excellence Like all his predecessors, the current chairman Francis Dagnan continues to pursue Jean Marais Gina Lollobrigida Gérard Philipe Serge Gainsbourg Michèle Morgan
John Malkovich et Spike Lee ble standard, ancré dans la mémoire collective de chacun d’entre nous, explique cet homme d’affaires passionné par la photographie depuis toujours. La griffe Harcourt puise toute son inspiration dans les racines glamour du cinéma noir et blanc. Une marque de prestige que Dagnan et son équipe comptent bien explorer en multipliant et diversifiant leurs activités (locations commerciales, Studio Ephémère, l’ouverture à l’international, campagnes publicitaires, etc.) et permettant aux anonymes de se voir hissés, eux aussi, au panthéon ! L’affirmation du style et du chic « Plus qu’un portrait, c’est une véritable expérience que nous donnons à vivre chez Harcourt, explique M. Dagnan. Chaque personne, célèbre ou pas, jouit du même traitement de faveur. » Le tirage définitif, choisi d’un commun accord avec le client sur planche-contact, est transféré par la suite à la production, puis retouché si nécessaire. En 2009, un portrait Instant Harcourt coûte 900 €, un Portrait Prestige, 1 900 € et un portrait de famille, 3 000 €. * Toute l’histoire détaillée du Studio Harcourt dans le livre éponyme qui lui est consacré par les éditions Nicolas Chaudun, signé de l’historienne Françoise Denoyelle. 192 p.45 €. the holy grail of total excellence. « Over the years the Harcourt portrait has become a veritable standard, anchored in the collective memory of every one of us, » says Dagnan, a businessman who’s always had a passion for photography. « The Harcourt brand draws all its inspiration from the glamour of black and white cinema. » A prestige brand that Francis Dagnan and his team mean to take further still, diversifying into commercial hire of premises, the Studio Ephémère, branching out to other countries, moving into advertising, etc., and giving non-celebrities the opportunity to join the pantheon of the glitterati. An affirmation of style « What we at Harcourt offer our customers is not so much a portrait as a whole experience, » says Francis Dagnan. « Every sitter, famous or not, is treated like a star. » The final image is chosen from the contact sheet in partnership with the customer ; it’s then sent to Production where it’s retouched if need be. In 2009 an Instant Harcourt portrait cost € 900, a Prestige portrait € 1900 and a family portrait € 3000. * The full story of the Harcourt Studio can be found, in French in Studio Harcourt by historian Françoise Denoyelle, published by Nicolas Chaudun, 192pp., € 45. John Galliano César Carole Bouquet Philippe Starck Laetitia Casta décembre 2009 www.cotemagazine.com MEET 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 116