COTE Marseille Provence n°123 décembre 2009
COTE Marseille Provence n°123 décembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°123 de décembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 19,2 Mo

  • Dans ce numéro : la vogue des bars d'hôtels.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
PHOTO NON RETOUCHÉE VALÉRIE BOYER PAR OLIVIER-JOURDAN ROULOT PHOTO FAUSTINE CORNETTE DE SAINT-CYR PHOTO RETOUCHÉE
En s’attaquant à la presse féminine et à ses images de corps trop parfaits sur papier glacé, la député marseillaise a mis les pieds dans le plat. Dans la ligne de mire de sa proposition de loi, les photos retouchées qui renvoient une vision fantasmée de la beauté. Elle aime la presse, les journaux, les magazines de mode - elle en est une lectrice assidue, et le reconnaît volontiers - les créateurs, le style et même les publicités glamour des grandes marques du luxe, qu’elle cite comme d’autres un poème ou le passage d’un livre. Pourtant, elle a décidé de secouer ce petit monde en lui renvoyant la question de sa responsabilité, face aux images qu’il produit pour ses lecteurs. Un monde sans bourrelets, sans rides ni cernes, qui lui semble dangereux. A ses yeux, en prenant ses distances avec notre réalité, cette virtualité là pose problème car elle ne dit pas ce qu’elle est. En proposant de voter une loi obligeant les magazines à prévenir qu’ils publient une image retouchée sous peine d’amende, elle a provoqué une sacrée tempête dans les rédactions. Pour en prendre la mesure, il suffit de voir le nombre de télévisions qu’elle a enchaîné pour s’expliquer sur ses motivations. Logiquement, face à cette charge, la presse féminine fait le dos rond, refusant cette intrusion dans sa cuisine. Après tout, s’il fallait absolument que les photos soient réelles, pourquoi ne pas indiquer quand une bouche ou une dentition a été refaite, ou quand un corps a subi une intervention chirurgicale ? Il s’agit de l’intimité des gens, ont rétorqué les opposants à l’initiative de la parlementaire. Trop facile, à ses yeux. « Dans une société de l’image », rétorque-t-elle, « on éduque à l’image. On ne prend pas son lectorat en otage en refusant de l’informer, surtout quand on prône la transparence. Un journaliste qui écrit n’importe quoi peut être attaqué en diffamation - le mensonge avec les mots est condamné, et c’est tant mieux. Celui avec les images est valorisé ». Pour autant, ce mensonge démasqué – ou plutôt accompagné – tel qu’elle l’imagine, annoncet-il la fin des photos de mode ? Les magazines sont-ils voués à être brûlés en place publique au nom de l’intérêt général, et les mannequins et les photographes qui les magnifient à disparaître face à l’émergence soudaine d’une dictature du vrai et du réel ? « Absolument pas », reprend Valérie Boyer, qui ne veut pas passer pour la grande inquisitrice. « Il ne s’agit pas de brider la créativité artistique des photographes. Mon objectif, c’est la santé publique ». Au nom de ce principe, l’élue entend faire baisser la pression que ces fantasmes sur papier glacé feraient peser sur les lecteurs, en défendant la diversité corporelle. Elle sait que sa proposition a peu de chances de devenir une loi. Mais elle n’est pas mécontente de son coup. D’avoir lancé le débat. L’IMAGE A BRAS LE CORPS GETTING TO GRIPS WITH BODY IMAGE -/By tackling women’s magazines and their glossy pictures of overperfect bodies, Marseille MP Valérie Boyer has stirredup quite a fuss. She has submitted a private member’s bill to outlaw retouched photos that convey a fantasy vision of beauty. She likes the press, the papers, fashion magazines and fashion designers, she likes style and she even likes the glamorous adverts of the leading luxury brands, which she quotes the way some people quote poems or passages from books. But she has decided to shakeup that narrow world by making it faceup to its responsibility for the images it presents to its readers. Images of a world devoid of wrinkles, spare tyres and shadows under the eyes. A virtual world so far removed from reality seems dangerous to her because it does not declare itself. The law she’s proposing would make it mandatory for magazines to warnreaders every time a picture has been retouched, on pain of a fine. It’s created quite a media storm. The number of TV interviews she’s had to do to explain her reasons are a measure of the scale of the reaction. Logically enough, the women’s press has hunkered down to ride out the storm, ignoring this intrusion into their domain. After all, if the photos absolutely had to be real, why not mention it each time the model’s had dental work or cosmetic surgery ? It’s an invasion of privacy, say those opposing the MP’s initiative. Too facile a response, she thinks. « In a society of the image, » she retorts, « You educate with pictures. You don’t take your readers hostage by refusing to informthem, especially if you advocate transparency. A journalist who writes lies can be sued for libel – lying with words is condemned, and so it should be. But lying with images is valued positively. » But if the lie is unmasked, or rather pointed out as she would like, would this put an end to fashion photography ? Are the magazines to be publicly burned in the name of the public interest ? Will the models and the photographers who magnify their beauty disappear to make way for a dictatorship of the true and the real ? « Absolutely not, » says Valérie Boyer, who does not want to be seen as the grand inquisitor. « It’s not a matter of curbing the photographers’artistic creativity. My purpose is public health. » In the name of this principle, she wants to defend diversity in body shapes and to reduce the pressure these glossy fantasy images put on the reader. She knows her bill has little chance of being passed, but she’s not dissatisfied with her initiative. It has, after all, launched the debate. décembre 2009 www.cotemagazine.com SO BEAUTIFUL 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 116