COTE Marseille Provence n°123 décembre 2009
COTE Marseille Provence n°123 décembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°123 de décembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 19,2 Mo

  • Dans ce numéro : la vogue des bars d'hôtels.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
SO BEAUTIFUL 22 ÊTRE OU NE PAS ÊTRE BEAU To be or not to be beautiful ? PAR MICHEL FRANCA décembre 2009 www.cotemagazine.com
Vous doutez de votre capital beauté ? Rassurezvous : être beau, cela est très relatif, et à notre époque, cela se travaille ! Beau, oui, mais encore... Littéralement, c’est présenter une apparence agréable. Plus précisément, si l’on se réfère au dictionnaire, la beauté, c’est la « qualité de ce qui est beau, de ce qui est esthétique à la perception. Il se dit en général de ce qui touche et charme les sens, l’esprit, l’âme, de ce qui est excellent en son genre. » Tout est relatif. Les codes de la beauté sont-ils universels et stables ? Non, répondent les historiens. La notion de beauté varie dans le temps et l’espace. Georges Vigarello, auteur d’une très documentée Histoire de la beauté. Le corps et l’art de l’embellir de la Renaissance à nos jours, Le Seuil 2004, note : « rien de plus culturel que la beauté physique ». Les célèbres femmes Mursi et leur « plateau », qui font fureur au sein de leur ethnie, n’ont rien pour charmer le regard d’un Occidental. On en dira autant des pieds de certaines Chinoises, atrophiés par des bandages. S’ils font les délices des esthètes de l’ex-empire du Milieu, ils ont tout pour décourager un bon Français de France. En Occident même, les codes de la beauté varient. Dans l’Antiquité, elle était avant tout affaire de proportions. Était déclaré beau ce qui correspondait à certains rapports idéaux entre les parties d’un objet ou du corps. Plus tard, la beauté fut considérée comme un don de Dieu. Avec l’émergence de l’individu, elle se laïcisa, mais resta éminemment subjective. Rien à voir entre la « divine corpulence » vantée par Ronsard et le galbe filiforme des déesses modernes de la mode. C’est affaire de goût et les goûts varient, d’une époque et d’un lieu à l’autre. La force de l’attitude. Aujourd’hui, plus que jamais, la beauté est subjective tant elle est mise en scène. Ce qui est beau à cet instant ne le sera pas forcément demain. L’exemple de la femme est significatif : le règne des anorexiques est contrecarré par l’offensive des opulentes. Le séducteur de charme s’oppose au roi du biscoteau. Et si l’on n’a pas la finesse associée en général à la beauté, on peut travailler l’expression, affûter son style et faire la décision par la force de son tempérament. Madonna est là pour le prouver : pas besoin d’être une grande et belle sylphide pour déchaîner les passions, il suffit de balayer les réserves par la puissance de l’attitude. Le look vient au secours de la beauté déficiente et lui redonne le punch nécessaire pour emporter l’adhésion. Je suis laid, mais je me soigne… Du coup, la beauté est en perpétuel devenir. Elle se travaille et si l’on manque d’atouts, on peut gagner en puissance expressive. Une impressionnante panoplie de moyens est mise à la disposition du consommateur pour parfaire son allure. Depuis la simple gymnastique à la chirurgie esthétique, en passant par les soins de remise en forme et les techniques de plus en plus sophistiquées de relooking, l’exercice et l’artifice s’emploient à suppléer la nature… en beauté. You have doubts about your beauty assets ? Don't worry, being beautiful is very relative and these days can be worked at ! -/What exactly is beautiful ? Literally it means having a pleasant appearance. More precisely, if we refer to the dictionary, beauty is "the combination of all the qualities of a person or thing that delight the senses and please the mind ; an outstanding example of its kind". It's all relative. So are the standards of beauty universal and unchanging ? No, answer the historians, the concept of beauty varies with time and place. Georges Vigarello, author of the well researched Histoire de la beauté. Le corps et l’art de l’embellir de la Renaissance à nos jours (A History of Beauty : the Body and the Art of its Embellishment from the Renaissance to the Present Day) published by Le Seuil in 2004, notes : "Nothing is more culturally defined than physical beauty." The famedMursi women with their lip-plates are much admired within their tribe but their charmisn't really appreciated by Western eyes. The same goes for those Chinese women's feet atrophied by bandages ; they may still delight aesthetes nostalgic for the Middle Kingdom but your average Frenchman finds them positively discouraging. Even in the West standards of beauty vary. In ancient times beauty depended essentially on proportions : the parts of the whole had to be ideally proportioned to one another for a person or object to be considered beautiful. Later, beauty was seen as a gift from God, then with the emergence of individuality beauty became secularised, although still eminently subjective. There's no similarity whatsoever between that "divine corpulence" vaunted by Ronsard and the willowy figures of modern fashion goddesses. It's alla question of taste and tastes vary, from one era to another and one place to another. The power of attitude. Today beauty is more subjective than ever, so much is it staged. What is beautiful right now will not necessarily be so tomorrow. Women are a prime example of this as the reign of the anorexics is now counteracted by the offensive of the well-endowed, but likewise the charming Don Juan competes with the body-built hunk. And if we don't possess that finesse generally associated with beauty, we can work at expressing it, hone our style and tip the balance through force of temperament. Madonna is living proof that you don't have to be tall, beautiful and sylph-like to unleash passions, you can simply sweep reservations aside by the power of your attitude. Styling comes to the assistance of deficient beauty and gives it the punch needed to win favour. l'm ugly but l'm dealing with it. Which all means that beauty becomes an ongoing process. It can be worked at and what you lack in natural assets you can makeup for through power of expression. An impressive array of means is available to consumers wishing to perfect their allure ; from simple gymnastics to plastic surgery via shaping-up treatments and increasingly sophisticated beautifying techniques, exercise and artifice strive to assist nature in the beauty stakes. décembre 2009 www.cotemagazine.com SO BEAUTIFUL 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 123 décembre 2009 Page 116