COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°122 de novembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 300) mm

  • Nombre de pages : 98

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Marie Massaud, l'expression créative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
DÉCO URBAN 82 URBAN PROVENCE DÉCO Par Claude Ponsolle et Louis Badie Photos Christophe Billet Sandrine Clavel Marseillaise, Sandrine s’est formée au Design à l’École des Beaux Arts de Luminy. Auparavant, elle avait suivi 5 ans d’études en Sciences Physiques et 5 ans en Sciences Appliquées à l’Archéologie. Un parcours qui, de chantiers de datation de fouilles sur Tautavel à l’atelier de tomettes Jacques Brest, a pétri cette jeune femme un peu atypique, peut-être « hors du temps » passionnée par les problématiques de temps, de mémoire collective et de transmission : « J’ai choisi des savoir-faire artisanaux anciens locaux, parfois en voie de disparition comme point de départ pour mes projets. J’ai commencé par apprendre des techniques artisanales, puis j’ai tenté de les revisiter à partir d’expériences personnelles, de me les approprier pour les réactualiser et faire revivre de nouveaux objets : il faut que ça résonne… » Investie à fond dans ses recherches à la frontière du design, de l’art et de l’artisanat, elle crée les tomettes en terre cuite de Salernes, baptisées Millefeuilles et se révélant avec l’usure, Tournicotis ou Sablier... Participe à des échanges entre designers marseillais et algérois à propos de « micro architecture » ou à des work shops dans le désert sur le thème des peintures. Ou encore s’enrichit auprès de grands-mères provençales pour détourner la technique de la broderie au boutis. Actuellement, elle designe des textiles contemporains pour une société de décoration intérieure. « J’y apprends en même temps la stratégie d’entreprise, de la mise au point au développement en passant par l’externalisation de la fabrication… » Sa créativité est toute intérieure, tel le feu sous la cendre, canalisée sous son image posée, réfléchie, attentive, à l’écoute, des qualités précieuses dans ses rencontres avec les artisans. L’échange de secrets au détour des savoir-faire est source d’une collaboration d’autant plus fructueuse que le courant est passé : question de contact, de patience… -/Marseille-born Sandrine Clavel studied design at the Luminy school of fine art. Before that she studied physics for five years and archaeology sciences for another five. An education that took her from the Tautavel excavation workshops (dating the finds) to Jacques Brest’s terra cotta tile workshop. And forged her passion for questions of time, collective memory and transmission. She’s now totally devoted to her research on the borderline between design, art and craft. « I’ve chosen ancient local crafts, some of them dying out, as starting points for my projects. I started by learning the craft techniques, then I tried to revise them from my personal experience and make them my own, toupdate them and bring them to life in new objects. It has to resonate… » She creates floor tiles in unglazed Salernes clay. She learns embroidery and boutis work from Provençal grannies and adapts the technique to contemporary textiles she designs for an interior decoration firm. Her creativity is an internal process, like fire glowing beneath ashes, smouldering under a composed, thoughtful, attentive exterior − qualities of great value for her encounters with craftspeople. Sandrine Clavel, 13007 Marseille. Tél. 06 66 91 52 08. www.sandrineclavel.net novembre 2009 www.cotemagazine.com Marjolaine Lasserre portraits Sans doute un signe. Les arts appliqués, un passage chez le designer François Azambourg n’y auront rien fait. Avec un tel prénom, Marjolaine ne pouvait que s’inscrire dans les pas de son maître, Patrick Blanc. Déclic nature au Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire et la voilà partie pour l’école supérieure d’agriculture d’Angers « pour y comprendre le végétal ». Puis Derbez à Saint Tropez où elle conçoit des jardins extraordinaires autour de somptueuses villas du Golfe et retour à Marseille - où elle a grandi - pour s’accrocher définitivement à sa passion, le mur végétal. Marjolaine l’invente et le réalise de manière brute, très contemporaine. En œuvre d’art. Egalement nourrie par les travaux de l’architecte japonais Tadeo Ando et de Andy Goldsworthy, un des principaux artistes du Land Art, elle créée des jungles urbaines indoor/outdoor très graphiques qu’elle adapte aux lieux et aux situations. Exemple, avec l’artiste marseillais Richard Campana, elle a notamment réalisé un mur végétal intégrant une ouverture sur un ciel étoilé en trompe l’œil (commande privée). Ecran acoustique ou visuel, tableau, mobilier ou objet comme les jungle-balls, elle évoque enfin l’infinie possibilité de création grâce à la technique de culture hydroponique. Ce qu’elle préfère ? « Le choix des végétaux et instantanément, le résultat dans la tête. Moment magique prolongé par l’installation, mais paradoxalement, l’étape la plus rapide. » Un rêve ? Avec le verre, la pierre, inventer des meubles végétalisés pour vivre dans un espace totalement vivant, mais géré. On attend vivement l’ouverture prochaine du show room à Marseille. -/Applied arts studies and a period with designer François Azambourg made no difference ; with a name like hers (Marjolaine means ‘marjoram’) she was clearly destined for greener things, like her mentor Patrick Blanc. One day at the Chaumont-sur-Loire garden festival something clicked and off she went to the agricultural college in Angers « to understand the plant world ». Then to Derbez in Saint Tropez where she designed wonderful gardens for the area’s luxury villas. Then back to Marseille, to devote herself to her true passion : green walls, vertical gardens. Marjolaine designs and makes them in a very raw, contemporary style. As works of art. Taking inspiration also from Japanese architect Tadeo Ando and English land artist Andy Goldsworthy, she creates highly graphic indoor/outdoor urban jungles, adapted to each specific place and situation. Acting as sound insulation, screens, pictures, furniture or objects like her ‘jungle-balls’, they suggest the infinite creative possibilities provided by hydroponic cultivation methods. What does she like best ? « Choosing the plants and instantly having the result in my mind. It’s a magic moment. It’s followed by the installation work but, paradoxically, it’s the quickest stage. » Her dream ? To invent green furniture incorporating glass and stone, for a living space that’s completely alive but entirely managed. We’re looking forward to her Marseille showroom, due to open soon. Marjolaine Lasserre. La Forêt Debout. Marseille. Tél. 06 68 45 30 09
Les Plus beaux rêves de bain sont signés Home Store Côté Bain C’est parce que vos rêves n’ont pas de prix qu’Home Store Côté Bain les rend accessibles. MARSEILLE 27, boulevard des Aciéries 13010 Marseille Tél. 04 91 29 74 65 Gratuit et assuré TOULON Angle RN 98 et av. de Draguignan 83160 La Valette du Var Tél. 04 98 01 25 50 www.homestore.fr CANNES 183, av. de la Roubine 06154 Cannes la Bocca Tél. 04 93 905 905 Vient de paraître : le guide Home Store de la salle de bains édition 2009/2010. 360 pages d’idées, de conseils et de nouveautés. Gratuit et disponible en magasin.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 98