COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°122 de novembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 300) mm

  • Nombre de pages : 98

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Marie Massaud, l'expression créative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
BEAUTÉ URBAN 80 URBAN PROVENCE BEAUTÉ Par Claude Ponsolle Alexandra Le Garrec Secrets beauté Ex mannequin, sans être fashion victim, les émissions C’est nouveau ou Total Look qu’elle anime à LCM l’ont formée à l’écoute des gens, pas à donner de leçons. « Je n’ai pas le monopole du bon goût, l’important est de regarder avec un œil neuf, parfois miser sur des défauts au lieu de les masquer ! » Ses conseils, elle les tient plutôt de rapports tendres et complices avec une maman toujours belle : « Essentiel, le démaquillage soigneux du soir avec une eau micellaire, le contour des yeux et une bonne crème hydratante, confortable, onctueuse sans être grasse. » Sa trousse maquillage est ultra light : « Des produits MAC, très pros et tellement ludiques, et mon chouchou, le Touch Éclat de Saint Laurent qui estompe les cernes et booste l’éclat. Pour illuminer le regard, un fard à paupières clair, un trait ultra fin au ras des cils et surtout, indispensable, le mascara : ça habille. Magique, le coup de blush un peu flashy, le tout bien estompé, un crayon beige rosé pour les lèvres. » Côté coiffure, du flou naturel mis en valeur par un joli dégradé qu’elle confie à Tokoya. Silhouette longue et fine en dépit de ses origines italiennes et de son addiction au sucré, elle promène sa démarche fluide, parfaitement libérée des interdits trop stricts : « Ne pas se restreindre, mais garder une approche saine et équilibrée. » Un jeans, une blouse en soie, elle adore mixer les marques et craque surtout pour les chaussures, ou alors un beau sac… Mais son « vrai » truc beauté ? C’est l’Amour. Sûr, ça fait briller les yeux et rend irrésistible ! -/This ex-model is no fashion victim. Her advice is inspired by the close and loving relationship she has with her still beautiful mother. Her makeup kit is ultra light : « MAC products, very professional but great fun, and my favourite, Touch Éclat by Saint Laurent which smoothes out wrinkles and adds glow. To brighten the eyes, a light-coloured eye shadow, an ultra-thin line right next to the lashes and, above all, mascara, which adds that indispensable dressy touch. A magic touch of rather flashy blush, but softly blurred, and a pinkybeige pencil for the lips. » Hair ? Naturally hazy but shown to best advantage by a layered cut, which she entrusts to Tokoya. Her long, slim silhouette moves fluidly, unrestrained. « We shouldn’t hold ourselves back ; we should keep a healthy, balanced approach. » Nouvelle lune au Soleil Rouge Wellbeing at the Soleil Rouge Décidemment, chaque nouvelle lune semble porteuse de changements pour Soleil Rouge ! Sylvie Long et son équipe en profitent pour nous donner envie de nous cocooner. L’ambiance contemporaine aux tonalités gris, anthracite et brun du nouvel espace Pilates et surtout son coach, c’est décidé, on devient adeptes ! La nouvelle cabine d’extension de cils nous fait un regard irrésistible et le soin Lift Modelage nous donne un sacré coup de jeune grâce à son booster de collagène. Et puis, surtout on se relaxe sous le ciel étoilé du hammam, au Spa ou sous les 7 soleils du solarium ! -/We fell for the new Pilates room here, its contemporary atmosphere in tones of grey, anthracite and brown − and above all the coach ! From the new eyelash extension booth you’ll emerge with an irresistible gaze, while the Lift Modelage treatment with collagen booster is truly rejuvenating. Soleil Rouge, Centre Créacti, ZI des Paluds, 13400 Aubagne. Tél. 04 42 82 30 60 novembre 2009 www.cotemagazine.com Soleil Rouge. MALIKA MOKADEM Jolies têtes originales -/Light as hair Laurence et David, un couple de coiffeurs virtuoses, aux ciseaux comme dans la vie dans un appart’en plein centre ville au 2ème étage. On s’y sent bien comme chez soi et à l’occasion, on s’y laisse tenter par un café, un thé glacé, un sirop à la rose, ou un verre de rosé tapenade. Voilà pour détendre l’ambiance. Côté coiffure, Laurence et David se surpassent, du naturel au stylisé original, du flou au chignon, ils adorent. De superbes chignons, comme dans les défilés branchés qui donnent envie de se laisser pousser les cheveux. David imagine d’abord au crayon votre chignon d’après ses dessins et bijoux dans un boudoir un peu privé. Coupes et technique sont aux mains de Laurence dans le plus grand naturel et le respect du cheveu. Invitation apéros/expos le soir à partir de ce mois-ci. -/Virtuoso hairdressers Laurence and David live and work in a second-floor city centre apartment. As to hairstyles, from natural looks to original creations, from fuzzy topknot to neat chignon, Laurence and David are in their element and regularly surpass themselves. First David makes a pencil sketch of your new style in a rather private boudoir. Laurence takes over for the cut and the technical side, taking real care of your hair and keeping things natural. Tokoya, 80, Rue Paradis, 13006 Marseille. Tél. 09 65 24 32 21 So Brasil les nouveautés du mois/this month’s news Alexandra Le Garrec. Les chignons signés Tokoya. Halo de convivialité et de fraîcheur en pleine ville, un espace lumineux, simple et élégant comme la beauté naturelle des Brésiliennes. Importé dans les valises de Corinne Révillon, c’est un bar à ongles où l’on peut en même temps dénicher une sélection de créateurs de mode carioca et paolista : vêtements, chaussures et bijoux. Anne Simon vous propose des ongles parfaits en moins d’une heure, avec ou sans rendez-vous à prix accessible. Génial, ce gant à usage unique imbibé d’une crème végétale hydratante, émolliente et antiseptique qui durcit l’ongle, répare l’émail, enlève les taches ! Coup de cœur pour cette mode qui va si bien à Marseille, ses belles matières, son souci du détail, les maillots bain Salinas et ces bijoux en bois de la forêt amazonienne incrusté d’argent. -/Doce de Limão is a nail bar where you can browse through a selection of items by Carioca and Paolista fashion designers, brought home by Corinne Révillon. Anne Simon will give you perfect nails in less than an hour, with or without appointment and at a reasonable price. We loved the fashion too − just right for Marseille, with Salinas swimsuits and jewellery made from the Amazonian forest woods inlaid with silver. Doce de Limão, 56 rue Grignan, 13001 Marseille. Tél. 04 91 54 18 52
dessange.com PORTRAIT DE FEMME AUBAGNE 17, avenue Loulou Delfieu - 04 42 03 38 03 AVIGNON 45, rue Joseph Vernet - 04 90 14 89 50 MARSEILLE 189, rue Paradis - 04 91 37 18 50 MARSEILLE 8, quai du Port - 04 91 90 30 10 ORANGE 21, rue République - 04 90 51 63 48 SALON DE PROVENCE 194, cours Gimon - 04 90 44 82 44 TOULON 104, avenue Vauban - 04 94 91 86 43 Entreprises indépendantes membres du réseau DESSANGE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 98