COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°122 de novembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 300) mm

  • Nombre de pages : 98

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Marie Massaud, l'expression créative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
Pivano Au cœur du huitième arrondissement, à Saint Giniez, PIVANO vous propose de venir déguster, les succulentes recettes concoctées par son Chef chaque jour et profiter du calme de sa grande terrasse ou de sa décoration moderne et épurée. Ouvert en continu de 8h00 à 20h00, du lundi au samedi, sur place, à emporter ou à livrer, PIVANO vous propose une restauration rapide, équilibrée et raffinée tout au long de la journée. Précurseur du concept de restauration rapide haut de gamme, PIVANO ne manquera pas de vous séduire en offrant un rapport qualité prix très …tendance. Des viennoiseries du matin (Torsade amandes-chocolat, Muffin aux myrtilles, Jalousie aux noix de pecan…) aux "Bon petits plats" du soir (canard confis, coquelets aux épices…), la qualité, le goût et la fraîcheur sont nos priorités. PIVANO, c'est aussi la livraison Plateaux Repas originaux et bientôt un Service Traiteur. 22 AV. DE MAZARGUES - MARSEILLE 8 E - T. 04 91 22 52 58 www.pivano.fr Les 2 Frères : Un nouveau visage Sabarthes & Luvison est le cabinet d’architectes marseillais spécialisé dans le design contemporain qu’ont choisi cet automne Olivier & Stéphane Benchérif, les frères créateurs du restaurant Les 2 frères, pour donner un nouveau visage à leur établissement. Les voilà repartis dans le pari d’une nouvelle décoration : la cuisine méditerranéenne fusion réalisée par le chef Stéphane reste la clef de voûte de cette nouvelle ambiance et fera partie intégrante du décor. Si Jean-Christophe Sabarthes, l’architecte, a réfléchi à apporter de la matière sur les murs, les tables, les fenêtres, il n’en a pas moins délaissé la matière culinaire et végétale qui occupera une place d’importance dans cette nouvelle décoration à découvrir sans attendre. 4 AVENUE REINE ASTRID - 13090 AIX-EN-PROVENCE - T. 04 42 27 90 32 www.les2freres.com Le Perroquet Bleu Restaurant de tartines et salades avec plat du jour DU CHIC ET PAS CHER ! ! ouvert tous les midis, les jeudis et vendredis soir mais aussi épicerie fine (huile d'olive,tapenades, cave a vins… C'est aussi une magnifique salle au sous-sol où Reda organise des concerts une fois par mois, Les jeudis soir c'est le rendez-vous de la clientèle chic de MARSEILLE pour (LES APEROKS) jusqu’à 1h 30 avec DJ. Fermé le samedi et dimanche 72 BOULEVARD DES DAMES MARSEILLE 2 E - 04 95 09 65 13 Le Moment Jacob’s C’est 4 restaurants et 4 boulangeries décorées par COSTA GROUP. Dans une ambiance cosy « musique, bougies champagne », le restaurant vous propose une carte avec des Woks, duo sashimi et bien autres saveurs. Vous apprécierez aussi une carte plus classique, St Marcelin rôti au petit-salé, magret de canard et sa sélection de vin de France. Menu automne/hiver à 25 €. Restaurant 7/7 jours midi et soir 35 RUE BEDARIDES - AIX T. 04 42 61 48 29 Le restaurant de Christian Ernst propose un lieu inédit : Trois espaces de vie avec terrasse, un restaurant gastronomique, avec des formules à partir de 18 euros, un point « vente à emporter », dans l’esprit du « bon et bien manger » à partir de 6 euros, une partie ateliers cuisine dédiée aussi bien aux aficionados qu’aux débutants, aux enfants qu’aux adultes, atelier œnologie tout les jeudis soirs,dans un cadre moderne et chaleureux animé d’œuvres tournantes d’artistes du sud. Le restaurant propose aussi un département « traiteur personnalisé ». Les cours de cuisine redémarrent, des sessions spéciales entre amis ou inter entreprise peuvent être organisées sur demande. Les cours de cuisine pour enfants le Mercredi avec Aude et les cours d'œnologie redémarrent autour des vins de la Vallée du Rhône. Le programme et les inscriptions sont gérés depuis le site web. 5 PLACE SADI CARNOT - MARSEILLE 2 E - T.04 91 52 47 49 www.lemoment-marseille.com
URBAN ANGELIN PRELJOCA JC CARBONNE - STUDIO DEUX-PONTS Par Louis Badie PROVENCE Après le festival Montpellier Danse et Les Abbesses/théâtre de la Ville à Paris, « Le Funambule », bien rôdé, remonte sur son fil au Pavillon Noir à Aix du 23 au 27 novembre. On attend le meilleur de ce rendez-vous ‘culotté’par Jean Genet. En écrivant un solo pour lui-même avec la complicité du texte Le Funambule de Jean Genet, Angelin Preljocaj parle de ce moment/besoin particulier, irrépressible, où tout créateur se retrouve dans sa solitude. Face en face. Spectacle original, certes, gageure aussi pour le chorégraphe de 52 ans qui se re-lance sur scène. Texte et danse en écho. Et comme si l’enjeu n’était pas suffisant, il complique l’affaire : aux costumes de danseur et chorégraphe qu’il maîtrise parfaitement, il endosse celui, beaucoup plus risqué pour lui, de comédien. Et l’enjeu est bien là. A la vue de son sens inné de l’expression corporelle, on mesure d’emblée qu’Angelin a été un excellent danseur ; qu’à son sens de l’espace et du mouvement, ses jeux avec l’ombre et la lumière, qu’il est indéniablement un grand chorégraphe, mais avec le geste et la diction, on sent aussi parfois la difficulté d’être comédien. Toutefois, on le redit, le pari était risqué « S’avancer seul dans le vide » et incontestablement, il y parvient, haut le fil. En y réfléchissant encore, quoi de plus légitime, qu’à force de tout donner aux autres, aux danseurs, au Ballet, au Pavillon, il ait eu envie de se réapproprier son art jusqu’à recouvrir son corps d’or. Comme paré de l’habit de lumière du Funambule. La « boule au ventre », Angelin se livre et se délivre en nous entraînant dans son voyage intérieur. Et à part, peut-être, Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke, quel autre texte que ce grand cri d’amour écrit par Jean Genet à son amant funambule Abdallah, Angelin pouvait-il nous conter ? Le rêve est réalisé, et rien que pour ça, mille bravos ! Le « Funambule » Angelin Preljocaj. Angelin intime FOCUS les rendez-vous du mois/what to do this month After playing at the Montpellier dance festival and Les Abbesses/Théâtre de la Ville in Paris, « Le Funambule » comes to the Pavillon Noir, Aix, from 23 to 27 November. Of course we expect the best from a rendezvous with Jean Genet. In his solo piece based on the text of Genet’s Le Funambule (the Tightrope Walker), Angelin Preljocaj speaks of that irrepressible moment when every creative artist finds themself alone, face to face with themself. It’s a highly original show and a big challenge for this 52-year-old choreographer returning to the stage. And as if that challenge were not enough, he’s given himself a bigger one. Dance and text echo each other : he is not only dancer and choreographer (two roles he knows inside out) − he’s also actor, a far riskier venture for him. Seeing his innate sense of bodily expression we know at once that Angelin was an excellent dancer. With his sense of space and movement, his use of light and shadow, he’s undeniably a great choreographer. But from his gestures and diction we sometimes sense that acting is not easy. After giving his all to others − the dancers at the Ballet and the Pavillon − what could be more legitimate than to want to reappropriate his art ? Even to cover his body with gold, as if clad in the high-wire walker’s suit of light ? With a knot in his stomach, Angelin delivers himselfup, taking us with him on his inner voyage. Apart from − perhaps − Rainer Maria Rilke’s Lettres à un jeune poète, what other text could Angelin have brought us than Genet’s vast cry of love to his high-wire lover Abdallah ? He’s made a dream come true and if only for that, a thousand times bravo !. novembre 2009 www.cotemagazine.com URBAN FOCUS 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 98