COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°122 de novembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 300) mm

  • Nombre de pages : 98

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Marie Massaud, l'expression créative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
TECHNIQUE DESIGN 50 (DESIGN/TECHNIQUE) L’INNOVATION PAR ALEXANDRE BENOIST PAR LA NATURE INNOVATING IN NATURE'S WAY novembre 2009 www.cotemagazine.com BIOMIMÉTISME, MATÉRIAUX CAMÉLÉON, PLASTIQUE VÉGÉTAL, LA TECHNIQUE, AUJOURD’HUI, NE DÉTRUIT PLUS LA NATURE, MAIS S’EN INSPIRE POUR CONCEVOIR LES ÉQUIPEMENTS ET OBJETS DE NOTRE QUOTIDIEN. -/BIONICS, CHAMELEON FIBRES, VEGETABLE PLASTICS... TODAY'S TECHNOLOGY NO LONGER DESTROYS NATURE BUT DRAWS INSPIRATION FROM IT FOR THE THINGS WE USE IN OUR DAILY LIVES.
Peinture autonettoyante, TGV aérodynamique ou téléphone portable écolo, le génie humain n’a pas de limite. Le génie humain ? Disons plutôt sa faculté à s’inspirer de la nature. On appelle ça le biomimétisme. Ainsi, les propriétés de la fleur de lotus – l’eau n’y adhère pas – sont à l’origine de cette fameuse peinture qui se déleste de ses impuretés grâce au ruissellement de la pluie. Le bec du martin-pêcheur, oiseau connu pour sa vitesse de pénétration d’un élément (l’air) dans un autre (l’eau) a donné sa forme au Shinkansen, le TGV japonais. Quant aux ailes de papillon, qui produisent de la couleur à partir de la lumière ambiante, elles permettront de concevoir dans un futur – pas si éloigné que ça – des écrans de mobiles moins gourmands en énergie. Et que dire du velcro inspiré par les fleurs de bardane ? L’AVENIR EST AU CAMÉLÉON « L’homme a toujours observé les mécanismes adaptatifs de la nature pour imaginer des technologies sophistiquées afin d’améliorer et embellir son quotidien », explique Brice Tual, chargé de projet à l’Innovathèque. Ce service de veille « matériaux et innovation », intégré au FCBA (ex CTBA, Centre technique du bois et de l'ameublement), s’est donné notamment pour mission de proposer aux industriels de l’ameublement, du design et de la décoration, des expositions thématiques regroupant les dernières avancées technologiques en la matière. Dernière en date : C(h)améléon*. « Comme la peau du caméléon qui change de couleur, les nouvelles générations de matériaux seront actives et réactives. » Thermochromes, aquasensibles, à transition de phase ou à mémoire de forme, ils seront capables de détecter toutes les variations de leur environnement pour se modifier en conséquence. Imaginez des tables qui changent de couleur selon la température de la pièce, des canapés qui libèrent un doux parfum dès que vous vous installez dedans, des textiles absorbeurs de chocs ou qui changent de couleur à l’étirement, du béton souple et translucide… Ludiques, gais et surprenants, nos intérieurs diront adieu à la morosité ! Mais pas seulement, car l’exercice ne se limite pas aux critères esthétiques ou aux aspects décoratifs. PLASTIQUE 100ž% VÉGÉTAL Dans la ligne de mire, le développement durable. En tête de liste, le bois, matière renouvelable, biodégradable et écologique par excellence, qui refait un retour en force sur le devant de la scène. « Utilisé pendant longtemps pour fabriquer des meubles, il a été de plus en plus remplacé par le métal et le plastique considérés comme plus innovants. » Mais aujourd’hui, le ton a changé. Bois peluché, flexible, ondulé, sablé, tressé, soudé, densifié ou thermo-huilé, les concepteurs – aidés par le progrès technique – s’en donnent à cœur joie. Offrant au designer, par la même occasion, des champs d’expression auparavant inexplorables avec cette matière. Bref, concilier création et préservation de la planète, c’est désormais possible. Mais cette volonté de respecter la nature, d’améliorer notre consommation et d’apporter de nouvelles réponses au problème de l’environnement a donné naissance à de nouveaux types de matériaux. Par exemple, du plastique 100% végétal (PLA) issu de fibres de canne à sucre, de pomme de terre, de riz ou de bambou. « Le lactose et la cellulose extraite de ces végétaux par fermentation permettent d’obtenir une matière visqueuse qui a sensiblement les mêmes caractéristiques que le plastique. On le met ensuite en forme par moulage ou injection. » Au Japon, Nec propose déjà des coques en polymère biodégradables pour ses téléphones portables. Sharp, quant à lui, commercialise un téléviseur dont le pied utilise un enduit d’origine végétale. Plus proche de nous, Bic avec Ecosolutions révolutionne le secteur du rasoir jetable. Côté ameublement, même si le PLA offre une rigidité moindre que le plastique pétrolier, cela n’empêche pas des designers comme François Azambourg de concevoir une chaise en lin tressé et en résine de maïs moulés sur une mousse de maïs. Un exemple à suivre… * Du 7 au 15 novembre 2009 au Salon Meuble Maison Décoration de Nice. « L homme a toujours observ les m canismes adaptatifs de la nature, pour imaginer des technologies sophistiques afin d am liorer et embellir son quotidien. -/Man has always studied nature’s adaptation mechanisms, to help him conceive sophisticated technologies for improving and embellishing his -every day life. ¨ Self-cleaning paints, aerodynamic high-speed trains... human genius has no limits. Human genius ? More accurate to call it our ability to draw inspiration from nature. We call this bionics. So the lotus flower, which water cannot cling to, was the starting point for developing those useful paints that are washed clean of dirt every time it rains, and the beak of the kingfisher, a bird renowned for the speed at which it penetrates from one element (air) into another (water), has lent its formto Japan's Shinkansen high-speed train. THE FUTURE IS CHAMELEON "Man has always studied nature's adaptation mechanisms to help him conceive sophisticated technologies for improving and embellishing his everyday life," explains Brice Tual, a project manager at Innovathèque, the innovative materials resource and monitoring centre that for the benefit of furnishings professionals organises themedexhibitions on the latest technological developments in the field, the most recent being C(h)améléon. "Like the chameleon's skin, which changes colour, the new generations of materials will be active and reactive." No more gloomy homes then, they're going to be permanently amusing, cheerful and surprising ! But that's not all, because this exercise isn't just about aesthetic criteria or decorative looks. PURE PLANT PLASTICS The big buzz word is of course sustainable development and in this wood tops the charts. "After long being used in furniture manufacturing, it was then increasingly replaced by metal and plastic because they were considered more innovative." But today that tide has turned. The product developers are having a field day with wood – flexible, sandblasted, woven, bonded, thermo-oiled – and thereby giving designers new fields of expression. Put succinctly, it is now possible to reconcile creativeness with preserving the planet. But this desire to respect nature, improve consumer habits and find new answers to the environment issue has also brought about new types of materials such as plastics derived entirely from plant matter. In Japan Nec is already marketing mobile phones with biodegradable polymer cases, while Sharp is commercialising a television set on a stand with a bioplastic coating. novembre 2009 www.cotemagazine.com TECHNOLOGY DESIGN 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 98