COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°122 de novembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 300) mm

  • Nombre de pages : 98

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Marie Massaud, l'expression créative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
LIEU DESIGN 40 OPENSPACE... ADEPTE DU STYLE MINIMALISTE ET DES LIGNES ÉPURÉES, LUDOVIC DUPONT A RÉHABILITÉ CETTE DEMEURE CONTEMPORAINE EN DÉCUPLANT SON POTENTIEL. -/LUDOVIC DUPONT PRACTISES THE MINIMALIST STYLE AND CLEAN-CUT LINES. HIS REHABILITATION OF THIS MODERN HOUSE HAS REALISED ITS FULL POTENTIAL. Les propriétaires de cette maison désiraient quitter Paris pour s’installer sur la Côte d’Azur. Habitués à un environnement classique, ils ne recherchaient pourtant pas un mas provençal avec volets bleus. « Ils souhaitaient quelque chose de différent. Une habitation plus contemporaine », explique Ludovic Dupont*, architecte d’intérieur basé sur la Côte d’Azur et à Genève. « Quand ils ont trouvé le produit, ils m’ont contacté avant de signer pour voir ce qu’il était possible de faire. » Située à quelques kilomètres de la mer, cette résidence de 150 m² posée sur une parcelle de 3 500 m² ne manque pas d’atouts. Seul bémol, son état laisse quelque peu à désirer. « L’ensemble n’avait pas été entretenu depuis 15 ans. Le jardin était une vraie forêt vierge et l’intérieur avait plus que vécu. Certaines zones étaient même quasiment brutes de chantier. » Le projet se transforme alors en véritable réhabilitation. « Nous avons défriché le terrain pendant 15 jours pour voir ce que nous pouvions en faire… » Pour décupler le potentiel de cette parcelle, le designer a revu en intégralité l’aménagement extérieur de la propriété, de la création de la piscine, de la terrasse, du mur d’enceinte, du portail, du muret en pierre de taille, du cabanon de rangement jusqu’au choix des végétaux (palmiers, oliviers, agrumes, plantes grasses…). novembre 2009 www.cotemagazine.com PHOTOS Y.C.B Pour cette maison de 150 m², posée comme un tableau de Mondrian dans une pinède méditerranéenne, Ludovic Dupont a entièrement repensé l’aménagement extérieur : mur d’enceinte, portail, muret en pierre de taille, choix des végétaux (palmiers, oliviers, agrumes, plantes grasses, etc.). Pièces maîtresses, une terrasse en teck de 450 m² et une piscine à débordement 5x12 men émaux avec déversoir rétroéclairé. PAR ALEXANDRE BENOIST -/The house's owners wished to leave Paris and settle on the Côte d’Azur. They were used to a classical style of home but weren't looking for a Provençal mas with blue shutters. "They wanted something different, something more contemporary for their home," explains interior architect Ludovic Dupont* who works on the Côte d’Azur and in Geneva. This 150m² house standing in 3500m² of grounds a few kilometres from the sea had a lot going for it but wasn't exactly in a good state. "The place hadn't been maintained for 15 years. The garden was a real jungle and the interior had definitely seen better days." So the project turned into a complete rehabilitation. "We spent two weeks clearing the grounds to see what we could do with them..." Then to realise the property's full potential, the designer reinvented its entire exterior, from building a swimming pool, terrace, boundary wall, entrance gate, dressed stone walling and storage shed through to choosing the plants and trees – palms, olives, citruses, succulents etc.
DES CLASSIQUES DU CONTEMPORAIN Quant au bâtiment, qui affiche une architecture contemporaine très sage, il décide d’en accentuer l’esprit en conservant l’aspect brut des murs en moellon. « Ceux-ci n’avaient reçu aucun traitement de finition et, au lieu d’y appliquer un enduit comme cela se fait généralement, j’ai décidé de les peindre en blanc. » Les huisseries en bois « dans leur jus » ont toutes été décapées et repeintes en ébène pour souligner l’aspect graphique de la maison. Les grandes baies vitrées participent non seulement à la rigueur géométrique de l’ensemble, mais offrent aussi l’avantage d’estomper les limites intérieur/extérieur, ce qui correspond parfaitement au goût des propriétaires dont l’objectif était de transformer l’extérieur en vraie pièce à vivre. Pour la décoration intérieure, les propriétaires lui ont aussi laissé carte blanche. « Faites-nous des propositions et on verra. » Ludovic opte pour des classiques du contemporain, à la fois pour ne pas brusquer ses clients assez novices en matière de design et « parce que ces standards restent des références en termes de confort. » Le Corbusier, Eileen Gray, Mies van der Rohe, René Herbst prennent place dans un open space dont les volumes ont été valorisés par la « disparition visuelle » des éléments techniques comme la cuisine ou la cheminée en les parant de blanc. « Une enveloppe neutre qui ne lassera pas avec le temps. » Ponctué d’aplats de couleur orange vif ou framboise écrasée, l’ensemble prend vie comme une toile de Mondrian et répond avec bonheur à l’ambiance ensoleillée du lieu. Quelques éléments de béton brut comme le dallage décapé à l’acide ou les poutres apportent des notes de fraîcheur, là encore, très contemporaines. * Agence Your Concept By www.yourconceptby.com -/MODERN CLASSICS Les modernistes s’intégrent parfaitement danc ce cadre contemporain, fauteuils et lit de repos, de Mies van der Rohe, canapé et table de salle à manger Le Corbusier, chaises René Herbst. Des touches de couleur renforcent quant à elles le caractère contemporain de la maison. The building itself being low-key modern in architecture, he decided to accentuate that spirit by conserving the rough appearance of its ashlar walls. "They had not been given any type of finish, so instead of rendering them I decided to paint them white." The woodwork was all stripped down and painted an ebony shade so as to emphasise the graphic style of the house. The big picture windows not only contribute to the overall geometrical precision but also have the advantage of blurring the distinction between outside and inside, the aim being to transformthe outdoors into a real living space. For the interior decoration the owners likewise gave Ludovic carte blanche. He went for modern classics so as not to disconcert clients who were pretty much design novices, but also "because these standards are still references in terms of comfort". So Le Corbusier, Eileen Gray, Mies van der Rohe and Herbst play their part in an open space where the proportions have been valorised by making the functional elements, such as kitchen and fireplace,'disappear'from view by making them all white. "A neutral decor that the inhabitants won't tire of", but interspersed with slabs of colour – bright orange, crushed raspberry – so the whole place comes to life like a Mondrian canvas and echoes the sunny atmosphere outside most attractively. A few elements in untreated concrete, such as the acid-stripped paving stones and the beams, add more decidedly modern touches. novembre 2009 www.cotemagazine.com PLACE DESIGN 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 98