COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
COTE Marseille Provence n°122 novembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°122 de novembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 300) mm

  • Nombre de pages : 98

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Marie Massaud, l'expression créative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
PORTRAIT DESIGN 22 novembre 2009 www.cotemagazine.com FRANÇOIS AZAMBOURG PAR ALEXANDRE BENOIST – PHOTO JEAN-MICHEL SORDELLO REFORMULER POUR OPTIMISER -/REFORMULATE TO OPTIMISE
« Les meubles sont des dinosaures ! » Dans la famille des designers, si vous demandez François Azambourg, ne vous attendez pas à découvrir un créateur qui privilégie lignes et contours. Mais plutôt quelqu’un qui réfléchit sur la genèse d’une table, d’une chaise ou d’un bureau. Le constat est alors sans appel : « Il n’y a eu aucune évolution. On procède toujours de la même façon, une structure, une garniture et une surface. Il faut mettre tout ça à plat et proposer une nouvelle approche ». Quel autre discours peut-on attendre d’un homme qui a passé 10 ans de sa vie, de 1988 à 1998, à se triturer l’esprit pour répondre à une seule question : comment améliorer la technique et l’ergonomie d’un saxophone ? Pour le meuble, même combat, même obsession : reformuler pour optimiser. Comment ? « Opérer des glissements entre les différents univers. Appliquer des techniques de fabrication sur une typologie d’objet qui en utilise une autre ». En clair, dénoncer la Sainte Trinité, structure, garniture, surface, en faisant par exemple que la surface ou le garnissage deviennent structurants. Vœux pieux ? Non, la preuve en est avec Pack qu’il présente en 2000. Une chaise en textile 3D livrée compactée dans une boîte de la taille d’une bouteille. Il suffit de presser un bouton pour que cette enveloppe se remplisse de mousse polyuréthane et prenne sa forme définitive. Pour Hermès, il invente Herlight, qui remporte l’Etoile de l’Observateur du Design 2006. Une mallette à la fois souple et rigide associant cuir et, là encore, mousse dans une structure sandwich. RÉGIME LIGHT Chercheur, inventeur, explorateur, Azambourg est tout ça à la fois, même s’il s’en défend : « Je n’aime pas les étiquettes. La seule chose qui m’intéresse, c’est la transformation. Partir d’une matière inerte et créer un objet vivant. » Et les chantiers ne manquent pas. En 2007, DCS fait appel à lui pour concevoir une ligne de mobilier. « Cette entreprise est spécialisée dans les matériaux composites. Elle travaillait principalement avec la fibre de carbone, ce qui n’avait pour moi aucun intérêt. Je leur ai proposé d’utiliser leur savoir-faire pour créer une chaise en fibre de lin, matériau plus sympathique, et résine. Je l’ai baptisée Lin 94 car sa production ne nécessite que 6% de matière pétrolière. » Écolo Azambourg ? Non, il préfère s’exprimer en termes d’économie de moyens. Pack, Herlight, Lin 94 ou encore l’ensemble chaise/bureau Villa Rose créé pour la Villa Noailles à Hyères et édité par Cinna, dans toutes ses créations, le fil directeur est bien là. Faire maigre, léger et privilégier le trait sec. « Aujourd’hui, les démonstrations sont ridicules. J’agis comme si j’étais dans un théâtre où l’on fait des décors et du mobilier avec rien. Dégraisser en faisant intervenir peu d’ingrédients. Nous vivons une période excitante qui nous donne l’occasion de revoir l’ensemble des méthodes de travail en jouant la carte de l’innovation. Malheureusement, j’ai peur que nous n’en profitions pas, car les choses ne sont pas encore assez graves pour faire vraiment bouger les mentalités… » Pack, une chaise en textile remplie de mousse. LAURÉAT DE LA VILLA MÉDICIS EN 2003, GRAND PRIX DU DESIGN DE LA VILLE DE PARIS EN 2004, ÉLU CRÉATEUR DE L’ANNÉE 2009 AU SALON MAISON & OBJET, EN 6 ANS, CE DESIGNER EST SORTI DE L’OMBRE. SON CREDO : L’ÉCONOMIE DE MOYENS. -/A VILLA MEDICIS PRIZE IN 2003, THE PARIS GRAND PRIX DU DESIGN IN 2004, THE 2009 MAISON & OBJET SHOW'S DESIGNER OF THE YEAR... IN SIX YEARS THIS DESIGNER HAS STEPPED INTO THE LIMELIGHT. HIS CREED : ECONOMY OF MEANS. -/"Furniture is a dinosaur breed ! " If you haven't already heard of François Azambourg, don't expect a designer into shapes and contouring. Here we have a man who thinks very carefully about the genesis of a table, chair or desk. One who states categorically : "There's been no real progress. The basic concept is still the same : a frame, a covering, a surface. We have to start from scratch and propose a new approach." Not surprising from a man who spent 10 years of his life, from 1988 to 1998, racking his brains to answer a single question : how to improve the technology and ergonomics of the saxophone ? He tackles furniture in the same way, just as obsessively seeking new formulas to optimise the products. How ? "By segueing between genres. By applying to one type of object the manufacturing techniques used for a different one." In other words, denouncing the holy trinity of structure, covering and surface, by turning surface or covering into structure, for example. Wishful thinking ? No, because in 2000 he proved his point with Pack, a 3D fabric chair delivered compacted into a bottle-sized box ; you just press a button and the envelope fillsup with polyurethane foam and turns into a solid chair. For Hermès he invented Herlight that won the 2006 Etoile de l’Observateur du Design prize : strong, lightweight briefcases in a sandwich of leather and, again, foam. AUSTERITY Researcher, inventor, explorer... Azambourg is all of those even though he protests : "I don't like labels. The only thing that interests me is transformation, starting with an inert material and creating a living object." And he certainly doesn't lack opportunities. In 2007, DCS asked him to design a furniture line. "The company specialises in composite materials and was working mainly with carbon fibre, which held no interest whatever for me. I suggested I use their knowhow to create a chair in linen fibre, a much nicer material, and resin. I christened it Lin 94 [Linen 94] because only 6% of petroleum by-products are used in producing it." So is Azambourg green ? He prefers to talk about economy of means. Pack, Herlight, Lin 94, the Villa Rose desk and chair set designed for Villa Noailles in Hyères and manufactured by Cinna... in all his creations the guiding principle is more than evident : pare down, lightenup and make the lines precise. novembre 2009 www.cotemagazine.com PORTRAIT DESIGN 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 122 novembre 2009 Page 98