COTE Marseille Provence n°121 sep/oct 2009
COTE Marseille Provence n°121 sep/oct 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°121 de sep/oct 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 38,6 Mo

  • Dans ce numéro : la Fiesta des Suds enflamme Marseille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
ACTION AUTOMOBILES 4 BOULEVARD DES ACIERIES - VILLAGE AUTOMOBILES FERRIE - 13010 MARSEILLE commercial.pagmarseille@groupe-maurin.com
Américain ou pas, dans la saga des « Self made men », il a sa place ! À l’âge où ses copains regardent la coupe de foot en mangeant des pizzas, lui, il les livre ! Bosser, gagner son indépendance, le branche bien plus que l’école ou plus tard, son Bac Pro et les chantiers où il s’ennuie, certain de perdre son temps. Son école de commerce, il la fait « en live » chez un fabricant de jeans marseillais. Il s’y révèle vendeur hors pair avec des talents pour le business surdimensionnés, taille XXL. Se sentant vite à l’étroit « J'avais besoin d'espace, de respirer ! », il passe à la vitesse supérieure. D’abord représentant, il développe sa carte, capte les tendances, voyage, fait les salons, se crée un réseau… Il lance sa propre marque en 2001, Ana Paola, déjà une ligne de hauts en maille. Puis en 2005, il crée American Vintage, un concept plus pointu : de bons basiques casual chic, marcels, tee-shirts, tuniques, en coton ultrafin qui se déclinent et se superposent tout en transparence sur des leggings, corsaires et joggings, dans de nombreux coloris aux pigments originaux, soigneusement travaillés. Un look simple et pourtant sophistiqué, un toucher lavé-froissé raffiné, un tombé fluide près du corps au rendu vintage unique, une maille tricot « coupée cousue » au décolleté vrillé : voilà l’ADN de sa marque, hyper féminine. Bien ancrée dans sa tête, sa vision du marché et du métier est claire : « Je connais le textile, mes clients, la concurrence. Mon objectif, c’est de mettre en place toute une collection, un univers authentique -pas des produits éphémères, le « one shot » ne m’intéresse paspour répondre aux attentes dans l’air du temps, avec un rapport produit, service, prix, honnête et vrai. » Déclic, décollage immédiat à la naissance de son fils, Alon. Dès lors, le succès d’American Vintage prend de plus en plus d’envergure en s’internationalisant : une centaine de distributeurs aux États-Unis, d’autres en Europe, des boutiques en nom propre à Paris, Athènes, Amsterdam, Madrid et bien sûr, Marseille, rue Sainte. Tout en restant fidèle à son identité, la collection évolue. Avec plein d’idées chaque jour et de nouvelles batailles en perspective -pourquoi pas un parfum ? - il avoue : « Je suis profondément attaché à Marseille. J’ai besoin de renifler la ville, ses tendances, puis d’aller me concentrer et faire le point dans la nature. Ces montagnes et collines m’apaisent : vivre en ville et travailler à la campagne, c’est ma formule ! » www.am-vintage.com MICHAËL AZOULAY/AMERICAN SUCCESS STORY PORTRAIT Par Claude Ponsolle Photo Christophe Billet Le créateur d’American Vintage n’est pas Américain, mais Marseillais. Près du Castellet, il cultive sa mode au style fluide, épurée et glamour. Tout naturellement.-/The man who designs American Vintage isn’t American. He hails from Marseille and it’s near Le Castellet that he cultivates his glamorous, sleek, fluid style of fashion. Quite naturally. « American or not, he’s a classic example of the selfmade man. At an age when his schoolmates were munching pizzas in front of a televised World Cup, Il lance sa he was out delivering the pizzas. Working to earnpropre his independence was better than school, even marque en technical school. He felt he was wasting his time. 2001, Ana So business studies for him meant working for a 3DROD G M Marseille jeans manufacturer − where he proved to be a super-salesman with a size XXL talent for une ligne de business. Feeling hemmedin, he movedup a step. As a In 2001 he sales rephe builtup his skills, watched the trends, travelled, did the trade fairs and builtup a network. launched his In 2001 he launched his own label, Ana Paola, with own label, Ana a line of knitted tops. Then in 2005 he created a Paola, with a more recherché concept, American Vintage : good line of knittedcasual-chic basics, tank tops, tee-shirts and tops. Then in tunics in extra-fine cotton to mix, match and layer 2005 he » creaover leggings, corsairs or joggers. The colours are many and original, the garments well-made. A simple but sophisticated look, a ready-washed feel, a fluid drape and a unique vintage rendering, cut-and-sewn knits and twisted necks : that’s the trademark of this ultra-feminine brand. American Vintage has now achieved international repute. It has a hundred distributors in the United States, others in Europe and own-name boutiques in Paris, Athens, Amsterdam, Madrid and, of course, Marseille, in the Rue Sainte. The collection is evolving without changing its basic identity. This winter there are chunky hand-knitted items, shades of earth and windy grey skies brightened by a touch of tomato red. Michaël Azoulay has fresh ideas every day and new challenges in view – why not a perfume ? At Le Castellet, with cicadas singing louder than the rumble of the race circuit in the background, he’s installed his team in premises that are as light and understated as his fashion lines. For all who love soft simplicity. septembre-octobre 2009 www.cotemagazine.com ÉCONOMY 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 140