COTE Marseille Provence n°121 sep/oct 2009
COTE Marseille Provence n°121 sep/oct 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°121 de sep/oct 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 38,6 Mo

  • Dans ce numéro : la Fiesta des Suds enflamme Marseille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
SELF-MADE MAN 26 SUCCESS STORY BENOÎT MISSOLIN PAR CLAUDE PONSOLLE JE CHOISIS MA VIE, MAIS JE M’EN DO NNE LES MOYENS. -/I CHOOSE MY LIFE, BUT I MAKE IT POSSIBLE TO. septembre-octobre 2009 www.cotemagazine.com
À 36 ANS, CE CRÉATEUR SINCÈRE D’UNE GRANDE SIMPLICITÉ, NE FAIT JAMAIS DANS LA TIÉDEUR. PROFONDÉMENT LATIN, IL VIBRE POUR LES COULEURS, L’EXUBÉRANCE ET LA SENSUALITÉ DES FORMES, ENFLAMME LES CARIOCAS OU LES DÉFILÉS PARISIENS ET FAIT AVEC NAOMI CAMPBELL LES « UNES » DES GRANDS MA GAZINES AMÉRICAINS. Sacré gamin ! Né en Avignon, dès 12 ans, il sait ce qu’il veut et se voit déjà à Paris. Il crée des tenues pour sa mascotte, Snoopy, envoie ses dessins à Jean-Paul Gaultier, Thierry Mugler, Claude Montana et écrit aux mannequins. Premier choc : l’arrivée de Christian Lacroix. Révélation ! Nourri de ces multiples rencontres et de voyages artistiques, il aime les pays latins jusqu’aux excès, mais aussi de plus en plus les pays asiatiques. Une bourse de la Mairie de Paris et de l’Afaa l’envoie dans une favela de Rio de Janeiro, il tombe fou amoureux de cette ville. 2 ans plus tard, avec une autre bourse de l’Afaa, il part travailler au Mexique sur le thème de la mort : extrêmement enrichissant, tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel. Il commence à créer des collections sous son nom à 25 ans officiellement, 17 ans en réalité. Ses vêtements défilent aux collections prêt-à-porter de Paris. « Rythme infernal, 4 collections par an, organiser la production, réaliser les défilés, faire face seul, la tête dans le guidon. À ce moment-là, le prix Swiss Textiles d’un montant de 100 000 euros m’a permis de me poser les vraies questions. J’ai pris le temps de réfléchir à ma vie, pourquoi je faisais ce métier et j’ai très vite compris que je l’aimais avant tout pour son coté artisanal. Devenir une multinationale ne m’intéresse pas. Je veux juste créer des choses dont je sois fier, les contrôler, les toucher, utiliser mes mains avant tout. Les accessoires ont toujours fait partie de mes collections, les chapeaux sont arrivés un peu par hasard, mais sont vite devenus une évidence. Ma dernière collection de vêtements était sur le thème des gitans, avec des chapeaux en patchwork de tissus. Leur succès auprès des belles boutiques internationales a tout décidé. Je me suis alors séparé des vêtements pour commencer une nouvelle aventure, difficile car je suis sentimental. Je crée des accessoires de têtes plus que des chapeaux, plutôt en tant que styliste que comme modiste. Très concerné par la disparition des artisans, je travaille de façon très artisanale, exclusivement en France. Je réalise moi-même une partie de la production, l’autre partie est faite dans un petit atelier parisien. Je m’occupe également de ma distribution et développe de véritables relations avec mes acheteurs par Le Bon Marché à Paris, Liberty et Browns à Londres, Lane Crawford à Hong Kong ou Kashyama au Japon… Je suis en train de vivre des choses tout à fait magiques, c’est ultra grisant, mais je suis très conscient de la fragilité de mon métier. Depuis la création de ma marque il y a 9 ans, c’est toujours les montagnes russes et c’est très excitant. Tous les jours je me bats pour faire ce que j’aime, très naturellement. Ce que je produis est bien si la vie que je mène l’est aussi. » -/THIS 36-YEAR-OLD, SINCERE AND UNPRETENTIOUS DESIGNER DOES NOTHING HALF-HEARTEDLY. PROFOUNDLY LATIN, HE’S STIRRED BY COLOURS, EXUBERANCE AND THE SENSUALITY OF SHAPES, AND IS MAKING THE FRONT COVERS OF MAJOR AMERICAN MAGAZINES WITH NAOMI CAMPBELL. What a kid ! Avignon-born Missolin knew what he wanted at the age of 12 and already saw himself in Paris. He designed outfits for his mascot Snoopy, sent his drawings to Jean-Paul Gaultier, Thierry Mugler and Claude Montana and wrote to models. His first shock, and a revelation, was the arrival of Christian Lacroix ! Fed by his many encounters and artistic journeys, he loves the Latin countries excessively, and the Asian countries increasingly. A grant from Paris City Council and the French Association for Artistic Action (AFAA) took him to a favela in Rio de Janeiro, then to Mexico where he worked on the theme of death. He began designing collections under his name at the age of 25 officially, at 17 in reality. His clothes appeared in one ready-to-wear collection after another in Paris. « An insane pace, four collections a year, organising the production, producing catwalk show, coping alone, nose to the grindstone. Then the Swiss Textiles Award of € 100,000 allowed me to ask myself some real questions. I took the time to think about my life and why I was doing this job and I very quickly understood that I loved it above all for the craftsmanship side. Accessories have always been part of my collections ; hats arrived sort of by chance, but quickly became an obvious choice. My last clothing collection had a gypsy theme, with patchwork fabric hats. Their success with great international shops decided everything. I design head accessories more than hats, as a fashion designer rather than a milliner. As I’m very concerned by the disappearance of craftsmen, I work in a very traditional way, exclusively in France. I produce part of the work myself, then the other part is done in a little workshop in Paris. I also look after my distribution and develop real relationships with my buyers through Le Bon Marché in Paris, Liberty and Browns in London, Lane Crawford in Hong Kong and Kashyama in Japan, among others. Since I founded my label nine years ago it has been a rollercoaster and very exciting. Every day I fight to do what I love, very obviously. » septembre-octobre 2009 www.cotemagazine.com SELF-MADE MAN 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 140