COTE Marseille Provence n°121 sep/oct 2009
COTE Marseille Provence n°121 sep/oct 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°121 de sep/oct 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 38,6 Mo

  • Dans ce numéro : la Fiesta des Suds enflamme Marseille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
PORTRAIT 10 Par Olivier-Jourdan Roulot - Photo Jean-Michel Sordello Yolaine Cotte Verdy Au nom d’elle-même In her own name Elle a gravi le Kilimandjaro, forcé les portes de la Nouvelle star, démontré qu’on pouvait se relever des peaux de banane que la vie glisse sur votre chemin. La voilà qui revient comme présentatrice d’une émission sur le handicap. On l’a découverte à la télévision. Vraie présence, jolie fraîcheur, toute en charme et en tonus, face aux caméras de TF1 et de M6. Elle a d’abord gravi les sommets de Tanzanie, puis participé à l’émission-casting de l’ex-petite chaîne qui monte. Une exposition médiatique d’autant plus forte que les deux programmes ont été diffusés au même moment, bien que tournés à plusieurs mois d’intervalle. De quoi toucher du doigt l’hyper médiatisation et ses revers. « Je n’avais pas prévu ça », reconnaît-elle. « Tout d’un coup, on vous arrête dans la rue, les gens se mettent à écrire sur vous sur Internet... » Elle a lu des choses dures. Certains criant aux larmes de crocodile à propos de celles qu’elle a parfois laissées échapper, sous l’effet conjugué de la pression, la fatigue et du stress. D’autres - comme ces journaux pour qui elle était devenue « l’handicapée de la Une et de la Six qui aime tellement la télé » - lui ont reproché de rechercher la notoriété à tout prix. Assurant même qu’elle n’était pas handicapée, elle à qui il a fallu quatre longues années avant de marcher à nouveau, à force de souffrance, de détermination et d’efforts, alors que les médecins ne donnaient pas cher de ses jambes après son accident de moto. « Je n’osais plus sortir de chez moi », raconte l’Aixoise, deux ans plus tard. « J’avais l’impression de devoir me justifier de ce que je faisais et qu’on allait me jeter des pierres ». On la retrouve en pleine forme. A la présentation d’une nouvelle émission consacrée au handicap et produite à Marseille : le JT d’HandiTV, diffusé sur les chaînes de télé locale et sur Internet. Un engagement dans lequel elle croit très fort et s’investit pleinement. Décidée à imposer sa touche personnelle, faite d’un mélange d’humour, de décontraction et d’une petite note décalée. « C’est la seule chose qui peut nous en sortir », confie soudainement cette fille d’un pilote de l’armée de l’air. « Et ça m’amuse qu’on fasse appel à moi pour un magazine très sérieux ». Visiblement, son producteur est sous le charme. « Elle a un peps et une énergie mentale énormes » souligne Stéphane Thau, qui assure qu’il ne se serait pas lancé sans elle. Il faut dire que la miss n’a pas son pareil pour mettre de l’ambiance. Avec une joie de vivre qui a vite fait de déteindre sur son entourage, en mettant tout le monde à l’aise. « Je n’ai pas d’autre ambition que d’être épanouie », reprend-elle encore. « Quand je sens que je fane, ou que je ne suis pas où j’aimerais être, je m’en vais ». septembre-octobre 2009 www.cotemagazine.com She has climbed Kilimanjaro, forced her way into the TV talent show Nouvelle Star and demonstrated that you can overcome whatever obstacles life throws at you. Now she’s back on our screens presenting a programme on disability. She was discovered on TV. A real presence, a pretty freshness, full of charmand dynamism in front of TF1 and M6 cameras. First she climbed the peaks of Tanzania (TF1), then she took part in the audition show of the formerly little, now rising TV channel (M6). This media coverage was all the stronger as both programmes were aired at the same time. She read some hard things. Some protesting that it was crocodile tears she sometimes shed under the combined effect of pressure, tiredness and stress. Others blaming her for seeking fame at all costs. Still more claiming that she wasn’t disabled – she who took four long years to walk again, by dint of suffering, determination and effort, even though the doctors had not rated her legs’chances after her motorbike accident. We find her in good formagain, presenting a new monthly programme dedicated to disability and produced in Marseille. A new commitment in which she believes very strongly and is investing herself fully. She says she’s « flattered » that they thought of her. She accepted the offer first and foremost for her own pleasure. She refuses to lapse into pathos and doesn’t want to lament her lot in life. She doesn’t see herself as a standard-bearer or a disability activist, but rather a free spirit. One determined to force her personal touch on us – a mixture of humour and laidback attitude with a hint of wackiness. Her producer is visibly under the spell. « She has tremendous pep and mental energy », emphasises Stéphane Thau, who assures us that he wouldn’t have embarked on it without her. Indeed, nobody can livenup the atmosphere like this young lady can. Her joie de vivre quickly rubbed off on those around her, putting everyone at ease. On the set of the programme, at the first screen tests, she did the show for two hours. When the director was at last ready and came over to talk to her, she blurted out from nowhere, « My only ambition is to be fulfilled », she recalls. « When I feel that I’m wilting, or I’m not where I’d like to be, I leave ».
Yolaine Cotte Verdy depuis la terrasse du restaurant Peron.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 140