COTE Marseille Provence n°121 sep/oct 2009
COTE Marseille Provence n°121 sep/oct 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°121 de sep/oct 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 38,6 Mo

  • Dans ce numéro : la Fiesta des Suds enflamme Marseille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
OYSTER PERPETUAL SUBMARINER DATE la lunette en céramique rolex, une beauté au-delà des apparences. La lunette d’une montre peut se rayer, mais aussi s’altérer au contact de l’eau chlorée ou du soleil. Rolex a donc développé une lunette spécifique munie d’un disque Cerachrom. Fabriqué à base d’une céramique extrêmement résistante, ce disque a d’excellentes propriétés anticorrosives. Sa couleur est insensible aux ultraviolets et il ne craint quasiment pas les rayures. Pour inscrire des chiffres dans une matière aussi dure, Rolex a inventé et breveté un procédé unique. Tout d’abord, les chiffres et les graduations sont gravés avant que la céramique ne durcisse. Puis le disque Cerachrom est entièrement recouvert d’or jaune ou de platine, atome par atome. Enfin, il est poli afin que le métal précieux subsiste uniquement à l’intérieur des chiffres et graduations, définitivement. Rien d’étonnant à ce que 40 heures soient nécessaires pour fabriquer une lunette en céramique. Pour assurer à votre montre une beauté éternelle, Rolex ne s’impose aucune limite. L’histoire continue sur rolex.com 57, cours mirabeau - aix-en-provence - tél. 04 42 38 42 20 - www.raynal-horloger.com
Par Olivier-Jourdan Roulot - Photos Lucie Bevilacqua [RENCONTRE] Christophe Non formaté A 64 ans, il s’apprête à faire escale sur la scène de la Fiesta des Suds. Un évènement. L’occasion de rencontrer ce dandy à la fois populaire et pointu. Mais qui es-tu, Christophe Bevilacqua ? -/He’s preparing to stop off at the Fiesta des Suds for a performance − at the age of 64. A big event and a rare chance to meet this offbeat but popular dandy. But who exactly is Christophe Bevilacqua ? Il chante les amours fanées, le bleu du ciel, le mythe Ferrari. Il se voit comme le plus sauvage de tous les artistes. Son goût marqué pour l’expérimentation, les nouveaux sons et ses chansons en apesanteur en font le chanteur le plus libre de toute la scène française. A part. « Je n’ai jamais fait de variété formatée, ni de carrière », attaque-t-il. « La seule que j’ai faite c’est ma vie. Une route... » Son dernier album ressemble à un film. Comme un collage de plans en cinémascope. Pas un hasard que ce soit la voix d’Isabelle Adjani qui l’ouvre. He sings of faded love, blue skies and the Ferrari legend. He sees himself as the most untamedof all performers. His marked taste for experiment, new sounds and feather-light songs make him the freest singer on the whole French music scene. A musician apart. His latest album is like a film − like a wide screen collage. It’s no accident that it opens with the voice of Isabelle Adjani. In fact the cinema turned him away from music for a full decade. Now, he’s got rid of his collection of 500-odd films on reel. Christophe Bevilacqua talks about music as a sensual experience, intense, personal and almost mystical. They call him unclassifiable. At root he’s very French. Very European. His musical culture bears the imprint of Paris and the Old Continent. And yet he’s passionate about America, having grownup with the American dream. He’s a night bird and prefers the moon to the sun. He loves beautiful motors but now he’s bought himself an electric bicycle because he’s had his license revoked and no longer has a car. He’s keeping the bike at home for now : he hasn’t yet septembre-octobre 2009 www.cotemagazine.com MEET 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 121 sep/oct 2009 Page 140