COTE Marseille Provence n°120 jui/aoû 2009
COTE Marseille Provence n°120 jui/aoû 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°120 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 47,7 Mo

  • Dans ce numéro : immobilier, front de mer en vue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
VIVRE LE SUD 94 URBAN Par Claude Ponsolle L’esprit de St Rémy ne se limite pas à la Pr ovence authentique. Il exprime un art de surprendre à profusion, invitant à redécouvrir avec un œil neuf ce que l’on croyait savoir, à bouleverser ses goûts, à accepter de nouvelles alliances. Détonantes. Bien sûr, il y a toujours le marché du mercredi, sa débauche d’étoffes de belle facture, ses talentueux tailleurs de pierre, ses ferronniers sculpteurs de lampes design. Dès l’heure d’été, les bonnes idées se renouvellent avant d’être galvaudées et fanées, comme les fameux tour nesols se tournent au coucher du soleil. Les musées deviennent galeries avant-gardistes, les artisans sont d’abord artistes. Témoin, la Galerie Edra où Sylvie L abassa e xpose l es s culptures a nimalières de Guilhem Carles et les fauteuils qu’elle rénove en « patchs » de couleurs Almodovar : dans l’église des Trinitaires qu’elle a restaurée, le mariage a une sacrée allure ! L’accueil provençal s’est approprié l’art de la chambre d’hôte et les hôteliers sont souvent metteurs en scène. Une chapelle au fond du parc du Château des Alpilles se fait suite d’exception, tout comme une cabane dans les arbres des Ateliers de l’Image, ancien music-hall devenu hôtel atypique pour décliner photographie, création ar tistique, stages, expos. Les chefs concoctent aussi bien cuisine inventive et généreuse que déco al dente, tels Yvan Gilly et Jean- Pierre Voisin, agitateurs de goûts et dénicheurs de curio- juillet-août 2009 www.cotemagazine.com PROVENCE Ralph Lauren chez Dune. Sculptures animalières de Guilhem Carles à la Galerie Edra. Chopard chez Aubanel : 1000 Miglia GT XL chrono Speed Black. sités : à l’Aile ou la Cuisse, on vient déjeuner, dîner, passer une soirée et goûter les gâteaux faits maison à emporter ; on r etrouve plus loin ce duo d’enfer dans une ancienne galerie baptisée avec panache Les Cocottes ! Autre bon plan, Le Grain de Sel qui pimente autant le décor, baroque chic, que l’ambiance, chaleureuse et décontractée, pour le plaisir des sens de ses fidèles. L’Assiette de Marie est devenue Bistr ot et régale toujours de ses cannelloni à la brousse ou de brandade de morue. Dans la salle, on a poussé les murs décorés d’un mélimélo d’objets anciens et inauguré la sélection de vins du caviste en dégustation vente. Nicolas Lecoiffeur est vraiment coiffeur mais avant tout visagiste et styliste, absolument allergique au formatage et passeur de coups de cœur, comme ces barrettes bijoux raffinées ou les sacs bohèmes et audacieux de Jeanne Bayol, autre St Rémoise aux multiples talents, en agneau plongé bigarré. En revanche, Aubanel est un joli nom, précieux et lumineux, de poète avignonnais -c’était son ar - rière grand-père- pour une bijouterie boudoir revisitée en taupe très contemporain qui dévoile, aux côtés de l’art du bijou provençal, une sélection très pointue de mar ques joaillières : Dinh Van, Pomellato, Herbelin, Ginette ny, Chopard, Tag Heuer et Mont Blanc… En flânant, l’envie de l’insolite le dispute aux découvertes les plus hétéroclites : la librairie des Voyages au Bout de la Nuit, le Grand Maga- SAINT-RÉMY au cœur de l’été Saint-Rémy-de-Provence, l’éternelle modernité. Saint-Rémy-de-Provence. Timeless modernity. Cette ville inventive et éclectique, a un secret, peut-être hérité de l’amandier et l’olivier, arbres sacrés qui ne meurent jamais. Chaque été, elle vit une Renaissance et s’ingénie à interpréter son savoir-faire dans un registre où on ne l’attendait pas. This inventive, eclectic town has an incredible ability to reinvent itself. Each summer, Saint-Rémy comes back to life and springs some new surprises. Saint-Rémy does have its authentic Pr ovençal side ; the Wednesday market is a riot of fine fabrics and talented stone carvers. But this town never rests on its laurels. Each summer there are new ideas. The museums tur n into avantgarde galleries, local craft workers bring out all their artistry. At the Galerie Edra, Sylvie Labassa exhibits animal sculptures by Guilhem Carles and armchairs sheupholsters in a patchwork of vivid colours. Provencal hospitality has adopted the art of bed and breakfast as its own and the town's hoteliers have created some wonderful settings. A chapel at the bottom of the Château des Alpilles park makes an outstanding suite, as does the tr ee house at the Ateliers de l’Image, a remarkable hotel in a conver ted music hall that also displays photography and ar t and hosts workshops and exhibitions. Chefs like Yvan Gilly and Jean-Pierre Voisin at L'Aile ou La Cuisse serveup gener ous, inventive meals in lovely settings. L’Assiette de Marie has a become a bistro serving cannelloni à la brousse and brandade de morue, with a good selection of wines to boot. Nicolas Lecoiffeur is indeed a coiffeur, but also and mainly a stylist and facialist. He also sells sophisticated hair accessories and very stylish bags by Jeanne Bayol. Aubanel is a jeweller's shop with Provençal jewellery as wellas leading brands such as Dinh Van, Pomellato and Mont Blanc. Let yourself be tempted into unsuspected cor ners like the V oyages au Bout de la Nuit bookshop or Grand Magasin with its eclectic selection
PHOTOS CAMILLE MOIRENC La Villa Régalido, sous les mains magiques et attentives d’Anthony et Christelle Del Prete renaît après trois mois de travaux menés tambour battant. L’objectif, moderniser, éclairer cette belle auberge composée de plusieurs maisons adossées, sauvegarder son univers haut de gamme tout en la modernisant et la rendant accessible à tous. Une très séduisante réussite. Table designée et naturelle Dans la partie moulin à huile, l’apport des dalles de pierres claires au sol a valorisé la belle voûte de pierres sèches. Souffle de jeunesse pour ce bel ensemble, l’ambiance miel s’associe avec élégance au mobilier ; les formes généreuses des fauteuils et canapés couverts de lin naturel se prêtent à l’apéritif nonchalant. Pause, détente. Le coin bar précède la véranda et les repas sont servis à tous, clients de l’hôtel ou gourmands de passage en salle ou en bordure du jardin. La présentation des mets, cuisine simple à base de produits frais du marché, se veut ludique. Les plateaux en bois ou osier, des petites ardoises personnalisées présentent des verrines composées de verdure, poisson ou viande, crumble de légumes, salade de poulpes au céleri, dos de cabillaud en réduction de vin rouge. Faveur aux vins locaux, délicieux, comme le Sainte Berthe ou le Mas de la Dame….. Délicieusement joli. 15 € avec 3 verrines, plateau idéal pour les déjeuners 20 € et 26 €, assortiment étoffé à déguster au dîner Cure de jouvence pour belle étoilée. L’esprit des lieux. Sobre, chic, tendance. La partie hôtel se répartit sur plusieurs maisons et cette disposition permet aux 12 chambres et aux 3 suites, une belle intimité. Elles sont de ce fait, toutes très différences, mais le plus souvent bénéficient d’une terrasse, d’un solarium ou d’une véranda donnant sur le village ou les Alpilles. La blancheur des lits se conjugue avec le bois naturel blanchi, les salles de bains claires ajoutent au confort. Une mention spéciale pour la suite charmante avec son petit « dortoir » pour 2 jeunes enfants et ses deux salles de bains. Le jardin a été réaménagé, une piscine en forme de bassin permet de se rafraîchir, et pour ajouter encore à la qualité de l’accueil, une petite « maison d’eau », sauna, spa, bain bouillonnant et douche à l’italienne ouverte, le tout sur fond de musique (douce forcément) et aromathérapie, est gratuitement accessible à la clientèle de l’hôtel. Massage sur demande. Chambres et suites, de 159 € à 300 €. LA VILLA RÉGALIDO 4 ÉTOILES 118 av fréderic Mistral Tél. 04 90 54 60 22 contact@laregalido.com www.laregalido.com PUBLI COTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 124