COTE Marseille Provence n°120 jui/aoû 2009
COTE Marseille Provence n°120 jui/aoû 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°120 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 47,7 Mo

  • Dans ce numéro : immobilier, front de mer en vue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
VIVRE LE SUD 84 URBAN Claude Ponsolle Aix a ses rendez-vous incontournables. Le marché aux fleurs, dans la lumière de la façade italienne 18e de l’Hôtel de Ville en est un. Place Richelme, le marché du pays entouré de ses cavistes, bars à vins et petits bistrots est un autre parcours de délices. Autour du Palais de Justice, le grand marché provençal, les bouquinistes et les Puces sont également un grand moment qu’aucun Aixois ne manquerait pour rien au monde : les épices se mêlent au déballage des potiers, marchands d’étoffes, objets utiles et futiles, meubles patinés, vaisselle, senteurs douces. Un inventaire inspiré plein sud à retrouver rue Gaston de Saporta à l’Esprit des Lieux et rue Granet, chez Imaginaire. Place des Trois Ormeaux, des antiquaires tels Jean-Louis Raynaud ou les Paris d’Hélène voisinent avec ateliers d’artisans, boutiques raffinées, encadreurs et hôtels particuliers. Autour des fontaines où s’enlacent faunes et dauphins, on chine dans la mélodie des clapotis. À l’heure de l’apéritif, le Cours Mirabeau déploie ses terrasses sous sa voûte majestueuse de platanes, et là, le spectacle commence, des Deux Garçons au Festival, en passant par le Grillon et la Bastide du Cours. C’est ici qu’il faut pr endre le temps de ne rien fair e d’autre que déguster l’ar t de vivre aixois. Producteurs locaux, épices exotiques et créateurs d’ambiances insolites, les restaurants déclinent à l’envi tavernes, bistrots, bars à tapas, tables de pâtes ou de tajines. Du Forum des Cardeurs à la Rotonde, Pasta Cosy interprète sa passion des pâtes sur tous les registres, jusqu’à la déco, Chimère Café envoûte autant par sa carte présentée par le patron que par la subtilité de ses vins. Les 2 frèr es expriment avec talent leur don d’ubiquité au 37 et avenue Reine Astrid, et Léopold joue à la per fection le concept brasserie avec sa carte, toujours variée et savour euse… Chez Di Micheli, Monsieur se surpr end à s’habiller en nouveau séducteur Hugo Boss, Kenzo, Armani, E. Zegna, Joop ! ou Cerrutti, pendant qu’elle découvre le Saint Germain Aixois, rue Fabrot et Marius Reinaud, chez First, Donna, Sonia Rykiel, Escada, Zadig & Voltaire, Gago, Jet7 et Longchamp sur le Cours… Mais Aix a changé, bouge et n’a pas fini de s’actualiser. La brasserie de la Rotonde étend ses parasols blancs où hommes d’af faires pressés croisent étudiants épicuriens. Et de l’autre côté de la célèbre fontaine qui lui a donné son nom, la promenade se poursuit. Après le Pavillon Noir de Rudy Ricciotti, la Grande Salle de Spectacles de V. Gregotti et P.Colao affirme le concept d’un espace ouvert capable de donner un sens nouveau à l’ensemble du paysage urbain. Orientée vers Sainte Victoire, dont elle est la métaphore urbaine, elle devient le cœur de l’expansion de la ville. Lézar der sur les terrasses jusqu’au sommet, dîner au Grand R, véritable belvédère sur la ville, est un spectacle éblouissant. De là, les Allées Provençales, rendez-vous shopping de grandes marques contemporaines, ouvrent juillet-août 2009 www.cotemagazine.com La Rotonde. PROVENCE OT D’AIAX-EN-PROVENCE Mairie en fleurs. Parée pour le shopping/Longchamp. Jeux d’eaux et de lumières -/Where the light hits the water Au-delà du frémissement insaisissable de l’air sur la pierre blonde des façades, de la lumière qui palpite sous les frondaisons des jardins, du murmure galant des fontaines… Aix démontre une sacrée vitalité. Above and beyond the intangible frenzy in the air over the golden stone of the buildings, the light shimmering under the gardens’foliage, the romantic murmur of fountains… Aix proves itself to be a force to be reckoned with. un nouveau quartier. Et ses rues, places, espaces ver ts et jets d’eaux apportent un souffle neuf. -/Aix of course has its unmissable attractions. The flower market in the shadow of the 18th century Italian façade of the Hôtel de Ville is one of them. Place Richelme, the market surrounded by wine merchants, wine bars and little bistros is another gem. Around the Palais de Justice, the large Provençal market, the second-hand bookshops and flea markets are another must t hat even the locals wouldn’t miss for anything in the worlds : spices mingle with pottery masterpieces, stalls selling fabrics, practical and less than practical titbits, varnished furniture, crockery… You’re bound to find something on the Rue Gaston from Saporta to l’Esprit des Lieux or Rue Granet, at Imaginaire. On the Place des Trois Ormeaux, antique shops such as Jean-Louis Raynaud and the Paris d’Hélène rubshoulders with craftsmen’s studios, sophisticated boutiques, pictur e frame shops and town houses. When it’s time for an aperitif, the Cours Mirabeau opensup its terraces under its majestic roof of plane trees, and the spectacle begins, from the Deux Garçons to the Festival, via the Grillon and the Bastide du Cours. Fr om the Forum des Cardeurs to the Rotonde, Pasta Cosy interprets its passion for pasta in all its forms, while Chimère Café is as proud of its food menu as it is of its wine cellar. The 2 brothers show off their talent at 37 and Avenue Reine Astrid, and Léopold perfects the brasserie concept with his ever-varied and tasty menu… At Di Micheli, gentlemen can dr essup in Hugo Boss, Kenzo, Armani, E. Zegna, Joop ! or Cerruti, while the ladies can discover Aix’s Saint-Germain, Rue Fabrot and Rue Marius Reinaud, with First, Donna, Sonia Rykiel, Escada, Zadig & Voltaire, Gago, Jet7, Chacok… But Aix has changed, it’s always moving and always keepingup with the times. The Brasserie de la Rotonde opensup its white parasols so that businessmen in a rush can dine alongside epicur ean students. And on the other side of the famous fountain which gave it its name, the theme continues. After Rudy Ricciotti’s Pavillon Noir, V. Gregotti and P.Colao’s Grande Salle de Spectacles celebrates the concept of an open space which can give a new meaning to the urban landscape. Facing Sainte Victoire, for which it is an urban metaphor, it becomes the ver y heart of the city’s expansion. Revel in its terraces, dine at the Grand R, with its stunning panoramic view over the city – guaranteed to take your breath away. From here, the Allées Provençales, the ultimate shopping centre crammedwith the best contemporary brands, is the start of a new quar ter. And its r oads, squares, green spaces and water featur es are a breath of fresh air. SERFATI
Jet7 JET7 EN GUXY ! Guxy, la griffe italienne branchée spécialisée dans les impers et coupe-vent allurés et hyper féminins débarque en exclusivité chez Jet7. Printemps pluvieux, printemps heureux dans ces cirés vinyle ceinturés, petits blousons sexy, ¾ juponnés en nylon si légers et glamour… On ne quitte plus, même les soirs d’été, ces pièces incontournables à garder dans sa penderie. Tellement que chez Jet7, Sylvie et Maurize pensent déjà à l’automne hiver ! Les parkas Guxy sont déjà là : superbes, en duvet 5 flocons, si douces et légères. À combiner avec les autres marques, fidèles de Jet7 : les lignes sensuelles si bien structurées et équilibrées de Nathalie Chaize, Pennyblack, le casual trendy by Max Mara, Votre Nom et Evalinka, maille fluide et colorée. -/Guxy, the hip Italian label which specialises in stunning, ultra-feminine raincoats and windcheaters, exclusively at Jet7. Spring showers put a spring in your step in belted wax PVC, pretty little jackets, ¾ length light, sophisticated nylon… Even when the skies are clear you won’t want to go out without one of these. And at Jet7, Sylvie and Maurize are already looking ahead to their autumn-winter collection. Guxy parkas are already in : stunning, cosy, soft and light. Perfect to mix with other labels which fit in perfectly with Jet7 : the sensual, perfectly structured balanced lines of Nathalie Chaize, Pennyblack, Max Mara’s trendy casual pieces, plus Votre Nom and Evalinka for fluid, colourful knitwear. 7 rue Marius Reinaud, Aix-en-Provence Tél. 04 42 27 31 35 Frédéric Poitou Virtuose en quête de l’esprit du goût. ted fragrances in Grasse. Now, in Aix-en-Provence, he has tur ned his hands to the taste buds, honing personalised taste sensations for Michelin-starred chefs. In between the odd jazz session… For his company, Signatures, he chose the pine for est of the Arbois Europôle, to open his laboratory filled with his own, ultra-modern equipment : stills, extractors, desiccators, concentrators, a chromatography system, spectrometer… Using mysterious methods which only he understands, he extracts the ultimate essence of tastes. And develops his secrets and methods to extract osmentus and Tonka beans, the ultimate recipe for rose syrup. Maceration for an exquisite basil-infused olive oil or concentrated oil, handed down from Renaissance Italy… The most creative chefs come to him for their natural flavours – more than 250 of them – from around the world, as wellas to find the ultimate taste or smell to define their restaurant’s unique identity. www.signatures.pro/S.G.O. Extraits naturels gastronomiques Docteur en chimie organique, il modulait à Grasse des notes pour les parfumeurs. Aujourd’hui à Aixen-Provence, il interprète des accords gustatifs et des signatures olfactives personnalisées à la demande des chefs étoilés. Entr e deux extraits de jazz… Dandy éclairé, épicurien touche-à-tout, seigneur des arômes et des saveurs, ingénieur docteur ès sciences inventif, expert auprès de la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence intervenant dans la lutte contr e la contr efaçon (par fums ou vins rosés), il est aussi adjoint au Mair e de Coudoux, Conseiller communautaire, membre de diverses commissions de recherche, engagé dans de multiples actions et programmes internationaux… Et dans un tout autr e registre de notes, pianiste de jazz ! Pour sa société Signatures créée en 2003, il a choisi la pinède de l’Europôle de l’Arbois où il installe son laboratoire équipé de ses propres appareils, hyper pointus : alambics, extracteurs, dessiccateurs, concentrateurs, chromatographe, spectromètre… À par tir de pics mystérieux que lui seul peut déchiffrer, il extrait la composition intime et précise des goûts. Et met au point ses secrets et méthodes pour en capter l’essence : l’extraction d’osmentus (l’olivier à thé) et des fèves Tonka, l’absolue pour créer le sirop de rose (une goutte pour un divin champagne de rose). La macération pour une huile d’olive au basilic inimitable ou la concrète (beurre floral) héritée de la Renaissance Italienne… Les chefs les plus créatifs lui commandent leurs arômes natur els –plus de 250 goûts purs ! - venus du monde entier, mais aussi une griffe olfactive ou gustative qui définisse l’identité propre de leur établissement, et ne ressemble à aucun autre. « Ils me racontent leur imaginaire et leurs envies, et je les traduis : l’esprit d’Hemingway, les senteurs d’un rêve d’enfant ou d’une Table au Sud… » -/A doctor of organic chemistry, he once perfecjuillet-août 2009 www.cotemagazine.com VIVRE LE SUD 85



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 124