COTE Marseille Provence n°120 jui/aoû 2009
COTE Marseille Provence n°120 jui/aoû 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°120 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 47,7 Mo

  • Dans ce numéro : immobilier, front de mer en vue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
*cf article 199 septvicies du Code général des impôts issu de l'article 31 de la loi de finance rectificative pour 2008 n°2008-1443 du 30 décembre 2008 parue au Journal officiel le 31 décembre 2008 pour l’acquisition d’un logement neuf achevé ou en état futur d'achèvement effectuée entre le 1 er janvier 2009 et le 31 décembre 2010, pour la fraction du prix de revient retenu inférieure à 300 000 euros TTC, loué nu à titre de résidence principale pour une durée de 9 ans à un tiers extérieur au foyer fiscal, sous réserve du respect des plafonds de loyers et des décrets d’application : réduction d’impôt correspondant à 25% du montant de l’investissement, dans la limite de 75 000 euros sur une période 9 ans, soit 8 333 euros maximum par an. Possibilité de reconduire l’engagement de location pour deux périodes successives de 3 ans et de profiter d’une réduction supplémentaire de 2% par an, pendant 6 ans, sous respect des plafonds de loyers et des conditions de ressources du locataire. PEMA CITY• OGIC – RCS Nanterre B 382 621 134 - Illustrations à caractère d’ambiance.- photo : Transacphot - ** Vue du 2 pièces au3 ème étage, lot n°A331 - *** Vue du 2 pièces au 1 er étage, lot n°C134 LANCEMENT DE LA 2 ÈME TRANCHE Unique sur le port de Hyères, une résidence de prestige dans un domaine privé de 1,3 ha. ÀHyères dans le prolongement du port et face aux Îles du Levant, de Porquerolles et de Port Cros. Une réalisation d’exception dans un domaine clos de 1,3 ha avec piscine privée ROYAL SEA-PALM ICI OUVERTURE LE 1 ER JUILLET DE L’APPARTEMENT MODÈLE DÉCORÉ livrée avec dispositif permettant le réchauffement de l’eau. Appartements du 2 au 6 pièces avec balcon ou terrasse offrant des vues panoramiques sur le port ou le parc privé. ESPACE DE VENTE ET APPARTEMENT MODÈLE DÉCORÉ 15, Avenue Stephen Liégeard - 83 400 HYERES LES PALMIERS (À CÔTÉ DU CENTRE HÉLIO MARIN) Panorama unique sur les Îles d’Or ** Le calme du parc privé clos Vue magnifique sur le parc *** TRAVAUX EN COURS 04 94 14 00 00 www.ogic.fr PROFITEZ DE LA LOI SCELLIER POUR INVESTIR JUSQU’À 75.000 € DE RÉDUCTION D’IMPÔTS SUR 9 ANS*
Urbanisme -/Town planning LES ARCHI PRENNENT DE LA HAUTEUR Paul Ricard, le centenaire se poursuit. FUSION EN VUE, Face à la mondialisation, deux banques coopératives se rapprochent pour constituer ce qui devient le deuxième groupe français de banque avec 36,3 M € en fonds propres, 37 banques actionnaires, un peu plus de 300 agences en région Pr ovence. Si BPPC et Caisse d’Epargne gardent leurs marques et leurs produits, elles se regroupent autour d’un label, BPCE ou CEBP… Une seule « usine » donc, mais chacune gardant et son nom et son fonctionnement ainsi que ses dir ections de développement. Jusqu’à aujourd’hui, la BPPC à elle seule, représente 3 400 000 sociétaires. Dans son arbre généalogique, on retrouve les banques régionales issues de la Banque Fédérale des Banques Populaires*. Des résultats 2008 très convenables avec une pr ogression de + 0,2% pour son produit net bancaire, des résultats constants… mais impactés par les pertes de la BFI de Natixis lors de la crise financière du second semestre. Si le début de l’année 2009 a été un peu faible en demandes de prêts, si un ralentissement s’est fait sentir, les perspectives pour le second semestr e restent cependant favorables. D.J. *Société Marseillaise de Crédit, Chaix, Banque Dupuy de Perseval, Marze, Pelletier, de Savoie et Crédit Commercial du Sud-Ouest. Elle a les yeux tournés vers le ciel : 130 mètres de haut, pour 33 étages. Elle ne verra peut-être jamais le jour. Elle, c’est la tour Prado. « Ni simple tour de bur eaux, ni lotissement ghetto pour privilégiés, ni mono programme à la gloire d’une multinationale, elle est une ville verticale dans laquelle on habite, on travaille, on se cultive et sur tout on côtoie ses pr oches et ses voisins », précise le syndicat des ar chitectes des Bouches-du-Rhône. Emblématique d’une ville (Marseille) « composée de fragments de tissus », le bâtiment ressemble à une cité « en tranches napolitaines ». A travers cet exer cice théorique, les architectes souhaitent faire la promotion de leur métier, et ouvrir le débat sur la question de la densité et de la légitimité des règles d’urbanisme. Dans ce quartier, elles fixent en principe la hauteur des immeubles à une trentaine de mètres. Une règle battue en brèche par le Grand pavois, le Brasilia ou la Cité Radieuse, tous au dessus des 70 mètres. ARCHITECTS REACH FOR THE SKY -/Up andup : it's 130 metr es talland has 33 floors but it may never see the light of day. "It" is the Prado tower. "Not an office block, not an apartment ghetto for the rich, not the status symbol of a multinational's corporate ego. It's a vertical city where people could live, work, grow things, and above all meet their friends and neighbours," says the Syndicat des Architectes des Bouches-du-Rhône who designed it. Emblematic of its city Marseille, "madeup of bits and pieces," the building is like a city "in Neapolitan layers". The architects want to use this theoretical exercise to promote their art and start a debate on the question of housing density and the legitimacy of current town planning rules. In this district, building heights are limited in principal to 30 metres, but that rule has been royally broken by the Grand Pavois, the Brasilia and Corbusier's Cité Radieuse, all of which are over 70 metres tall. Jean Louis Tourret, président, et François-Xavier de Fornel, directeur général de la Banque Populaire Provençale et Corse Spiritueux -/Spirits RICARD FÊTE SON FONDATEUR ECO Par Olivier-Jourdan Roulot MERGER EXPECTED Going with the globalisation tr end, two cooperative banks ar e in negotiation to for m what would be France's second largest banking group with € 36.3 million in equity capital, 37 shar eholder banks and a little over 300 branches in Pr ovence. BPPC and Caisse d’Epargne will keep their own brands and products but will have a common label, BPCE or CEBP. So it willall be one factory, so to speak, but each will keep its name, its operating style and its development strategy. Until now, BPPC alone had 3,400,000 shareholders. In its family tree you will find the other regional banks that are part of the Banque Fédérale des Banques Populaires. Its 2008 results were very satisfactory with 0.2% growth in net banking income, steady results, but affected by Natixis'BFI losses in the financial crisis of the second half of the year. Although the start of 2009 was slow in terms of loan applications and despite the perceptible slowdown, prospects are good for the second half of the year. Il a donné son nom à un apéritif mondialement connu. Né le 9 juillet 1909, Paul Ricard a traversé le siècle avec une soif de vie et d’entreprendre jamais rassasiée. Une nature qui en a fait un capitaine d’industrie définitivement à part. On connaît l’histoir e du chef d’entr eprise parti conquérir la France entière avec son apéritif mis au point dans le grenier de la maison familiale, celle du meneur d’hommes, du génie du marketing et de la communication. Sa passion pour la création et les ar tistes est célèbre, également. A l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, la famille Ricard a voulu rendre hommage à la figure tutélaire du patriarche, à travers une série d’évènements célébrant sa mémoire, du 30 juin au 30 août. Au programme de cet été, de la sculpture et de la peinture à Bendor, des projections de film à Méjanes et, en point d’orgue, une exposition photo aux Embiez, mise en scène par Nicolas Henry. RICARD CELEBRATES ITS FOUNDER'S BIRTHDAY -/That world-famous aperitif was namedafter a certain Paul Ricard. Born on 9 July 1909, he braved the century with an unquenchable thirst for life and for enterprise. To celebrate the hundredth anniversary of his birth, the Ricard family wanted to pay tribute to the patriarch's tutelary figure through a series of events in his memory. The programme, from 30 June to 30 August, includes sculpture and painting on Bendor island, film scr eenings in Méjanes and − high point of it all − a photo exhibition on the Île des Embiez. juillet-août 2009 www.cotemagazine.com ECONOMY 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 124