COTE Marseille Provence n°120 jui/aoû 2009
COTE Marseille Provence n°120 jui/aoû 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°120 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 47,7 Mo

  • Dans ce numéro : immobilier, front de mer en vue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
ÉTÉ MODE D’EMPLOI 26 juillet - août 2009 www.cotemagazine.com Navy c’est trendy ! -/SAILORS ARE HIP ! Zegna Sport Pull SS Crew. Caban modèle 1921 présenté à l’exposition mode marine au Musée de la Marine. Ils ont enflammé notre enfance, font rêver les adolescents, inspirent depuis plus d’un siècle les créateurs de mode. Qui, ils ? Les marins, bien sûr. Qu’il s’agisse du simple mataf bourlingueur, amateur de tatouages et de bastringues, de beaux capitaines au long cours et à la moustache conquérante, de pirates ou de corsair es, écumant les mers à la poursuite de butins fabuleux, qu’ils s’en vont cacher dans de luxuriantes îles au trésor. Tous, ils ont nourri des récits d’aventur e au romanesque trépidant et, plus près de nous, des films au succès planétaire, prisés par tous les publics confondus : de l’enfant épris de merveilleux à l’adulte toujours prêt à retomber en enfance. Matelots et matelotes… Le Musée National de la Marine, à P aris, consacre une passionnante expo à la mode marine (jusqu’au 26 juillet). Qui demeure une tendance récurrente chez les meilleurs créateurs. -/The Musée National de la Marine in Paris has a fascinating exhibition on until 26 July, allabout the sailor fashion that's stilla recurrent trend with the best designers. -/They peopled our childhood, set teenagers dreaming and for more than a century have been inspiring fashion creators. Who ? Sailors of course ! Be they roving tars covered in tattoos and spoiling for a fight, handsome ocean-going captains spor ting proud moustaches, or pirates and corsairs scouring the seas in sear ch of fabulous booty to bury on luxuriant treasure islands, they've all nourished breathtakingly fantastical tales of adventure and in more recent times, blockbuster films adored by all types of audiences worldwide, from wonderstruck children to adults always ready to reconnect with their inner child.
Le col marin vu par Yojih Yamamoto. Jean Paul Gaultier (ci-dessus et à droite) a fait des rayures marines son emblème. Le marin est populaire. Il enchante. Il fait rêver. Il parle à notre imaginaire et active nos envies d’évasion. C’est un personnage mythique. Et sa tenue fait partie de l’engouement qu’il inspire. Pour s’en persuader, il suffit de visiter la très belle exposition que lui consacre le Musée de la Marine de Paris, jusqu’au 26 juillet. Au XIX e siècle, le costume marin est prisé par les amateurs de bals populair es et de fêtes. Compagnon idéal de ces moments où l’on tente, par la magie du déguisement, d’échapper à un quotidien souvent jugé bien morne, pour devenir un héros de roman, à qui tous les succès sont permis. Plus tard, ce sont les enfants qui deviendr ont les plus ardents supporters du costume marin. Dès 1846, la Reine Victoria met les siens à l’uniforme. Le futur Edouard VII arbore ainsi, lors des croisières familiales, une tenue copiée sur celle des matelots de la Royal Navy. La mode est lancée. Et toutes les cours eur o- péennes se mettent à l’unisson. Car, de sur croît, le style navy ne manque ni de charme, ni de relief. À l’instar des personnages nimbés d’aura mythique qui le por - tent, il arbore fièrement tous les attributs d’une personnalité forte : haut en couleurs, démonstratif, il allie une élégance certaine et une fonctionnalité éprouvée. Sans compter sur ce côté ambigu qui fera du matelot un personnage prisé par les hétéros aussi bien que par les homos. Pas sauvage, le mataf joue sur tous les tableaux. Il est de tous les fantasmes et s’en accommode merveilleusement, car, sa nature, onirique par excellence, se fiche allègrement des interdits de la vie réelle. On le retrouve ainsi Escarpin Buffalo. Sailor girls and boys Sailors are popular. They fascinate us and feed our dreams. They fire our imaginations and activate our escapist year nings. Sailors are mythic figures and their clothing is part and parcel of the enthusiasm they inspire. If you're not convinced, just visit the lovely exhibition on at the Musée de la Marine in Paris until 26 July. In the 19th century the sailor costume was a huge favourite for popular dances and festivities, the perfect choice for those times when one attempted, through the magic of fancy dress, to escape everyday life and become a fictional hero entitled to every success. Later, children became the most ardent supporters of the sailor suit. From 1846, Queen Victoria put hers in uniform ; on family cruises the future Edward VII was attired in an outfit copied from that worn by Royal Navy sailors. The fashion was launched and all the European courts adopted it. For it has to be said that the sailor style lacks neither charmnor character ; colourful and demonstrative, it combines definite elegance with proven practicality, not to mention the ambiguous aspect that has turned the sailor into a figure equally favoured by gays and heterosexuals. The sailor obligingly plays on all fronts, has a role in every fantasy and accommodates himself wonderfully to them all. We even find him in the vanguard of feminist struggles, for as soon as sea bathing juillet-août 2009 www.cotemagazine.com ÉTÉ MODE D’EMPLOI 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 120 jui/aoû 2009 Page 124