COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°119 de mai/jun 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 25,8 Mo

  • Dans ce numéro : génération 30 à 39.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
AGENDA URBAN 78 URBAN PROVENCE PORTRAITS Par Sylviane Casorla et Olivier-Jourdan Roulot Corinne Marchetti Ecole d’art de Luminy à Marseille, Villa Arson à Nice, côté études, galeries Roger Pailhas et Laurent Godin, côté expositions… la voie royale pour Corinne Marchetti qui a inscrit « depuis toujours » sa vie et son parcours professionnel dans le monde de l’art. Lors d’une installation, elle crée les yeux bandés un portrait, le résultat l’intéresse et elle se lance dans une série qu’elle intitule Les yeux fermés. Pete Doherty, Catherine Deneuve, Sophia Coppola, Gérard Depardieu, Woody Allen, Scarlett Johannson, Charlotte Rampling sont dessinés à l’aveugle, à l’instinct, puis brodés au fil noir sur une toile écrue. Des portraits quelquefois monstrueux, souvent caricaturés mais aussi touchants. Invitée à Disneyland, elle renouvelle l’expérience en réalisant in situ un personnage et l’idée se poursuit au-delà de l’installation devenant l’objet d’une autre série peuplée d’anti-héros en résine. Des thèmes people puisés dans des magazines, des images d’accessoires vues au fil des pages, sont détournés et deviennent prétextes à la création de sculptures étranges, en céramique cette fois... Utilisant tous les médiums à sa disposition, quitte à en inventer pour mieux s’exprimer, elle manie dans les histoires qu’elle raconte un humour teinté d’ironie grinçante qui oblige aussi à la réflexion sur ce que nous sommes. Je suis jeune assume-t-elle dans une autre série, et pourtant elle est déjà le sujet principal de deux ouvrages qui révèlent un imaginaire débridé. Contestataire ? Réaliste ? Positive ? Surtout curieuse de la vie et des autres. -/Studies at the Luminy art school in Marseille and Villa Arson in Nice, exhibitions at the Roger Pailhas and Laurent Godin galleries : such are the credentials of Corinne Marchetti, whose career and life have been tiedup with the art world "since forever". With one installation, she made a portrait while blindfolded ; she found the result interesting and made a whole series entitled Les yeux fermés ("eyes closed"). Blindfolded, from instinct, she drew Pete Doherty, Catherine Deneuve, Sophia Coppola, Gérard Depardieu, Woody Allen, Scarlett Johannson and Charlotte Rampling, then embroidered the drawings in black thread on off-white cloth. The portraits are sometimes monstrous, caricatural, but they're touching too. She repeated the installation experiment when she was invited to Disneyland, drawing a character in situ ; this idea too she pursued beyond the initial event, making a series of anti-super-heroes in resin. She also takes themes from magazines or pictures of accessories seen flipping through the pages, co-opting them as pretexts for ceramic sculptures. Using all the media she can find and even inventing new ones to express herself better, she brings a slightly ironic humour to the stories she tells − making us reflect on what we are as humans. Another series is entitled Je suis jeune ("l'm young"), yet she's already the main subject of two books. Anti-establishment ? Realistic ? Positive ? Above all, she's curious about life and people. Corinne Marchetti, Co-édition Galerie Roger Pailhas, Images en Manœuvre. Texte André Pêcheur (2003). Liberté, Sexe, Education, Editions One Star Press. mai-juin 2009 www.cotemagazine.com JM SORDELLO ET JF ROMERO PHOTOGRAPHES ASSOCIÉS JM SORDELLO ET JF ROMERO PHOTOGRAPHES ASSOCIÉS les rendez-vous du mois/what to do this month Al et Cyril Benhamou C’est l’histoire d’un rêve partagé entre un père et un fils. A droite, Cyril, 33 ans, cheveux longs, noirs et bouclés, sourire accroché aux lèvres, multi-instrumentiste, multipliant les aventures, les formations et les expériences. A gauche, Albert, ou plutôt Al, le paternel, 59 ans, poil ras et grisonnant, une vraie gueule, regard planté derrière une énorme paire de lunettes rouges, le piano, le jazz et le rock à fleur de peau. Les deux font la paire. La musique, Cyril en a fait sa vie. Son début de carrière tonitruant a sonné comme une piqûre de rappel pour Al. « Moi aussi, je n’ai pas voulu passer à côté de mon rêve », sourit-il. « Alors, j’ai décidé de le récupérer ». Pour ce faire, le père a enrôlé d’office le fiston et sa basse, et les copains en plus pour s’asseoir derrière la batterie ou faire les sessions de cuivres. Au sein du Al Benson jazz band - Benson pour Benhamou et fils (Ben and son…) -, ils jouent le répertoire des années 60 et 70. Celui des Jazz messengers, dont l’énergie venait du rock, ou de Fats Domino, « le premier rocker ». Les compositions d’Al, également. Qui s’est naturellement assis au piano, face au micro. « C’est le meilleur pianiste de boogie-woogie que j’ai entendu », assure Cyril. Souvent, en fin de soirée, le père et le fils échangent leurs places. Entre eux, pas de problème d’ego, mais une énorme complicité et un vrai plaisir de se produire ensemble. « Faire ce que je fais aujourd’hui, et ce que nous faisons ensemble, c’est une façon de rester jeune et dans le coup », souffle Al. « Et se dire que tout est possible ». -/This is the tale of a father and son who made a shared dream come true. On the right, multi-instrumentalist Cyril, age 33, long black curly hair, a smile on his lips and a career to date that's been both varied and adventurous. On the left, his 59-year-old father Albert, a.k.a. Al, with greying short hair and a characterful face behind a huge pair of red glasses, steeped in jazz, rock and the piano. On stage together. Cyril has made music his life and his resounding debut was just the stimulus Al needed. « I didn't want to miss out on my dreameither," he smiles, « I decided to revive it ». So he enlisted Cyril and his bass, and Cyril's mates, taking on the drums or the brass section himself. They call themselves the Al Benson Jazz Band and they play a repertoire from the 1960s and'70s. Tunes from the Jazz Messengers, whose energy came from rock, or Fats Domino, « the first rocker ». And Al's own compositions too. So naturally he took his place at the piano, with the microphone. « He's the best boogie-woogie piano player I ever heard," says Cyril. Often towards the end of the evening father and son switch places. There's no ego rivalry between them, rather a huge complicity and a real pleasure in performing together. « Doing what I do today, and what we do together, is a way of keeping young and in touch, » says Al. « And a way of saying that everything is possible ». Al Benson jazz band, en concert le 22 mai au Louisiana jazz club, à Marseille, et le 12 juin, au château d’Alphéran, à Puyricard.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 124