COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°119 de mai/jun 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 25,8 Mo

  • Dans ce numéro : génération 30 à 39.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
URBAN FOCUS 76 URBAN PROVENCE FOCUS concept convivial et ludique qui suscitera réflexion et questionnement, dans un contexte de fête. France Cadet. Cette scientifique bardée de diplômes qui dirige l’atelier robotique de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence aborde le monde de l’art par une réflexion sur les limites de la science, comme le danger d’accidents potentiels, l’étude comportementale animale ou humaine, l’artificialisation de la vie, les effets délétères du clonage, des expérimentations animales ou encore de l’eugénisme. Ses installations multimédia, souvent ironiques, ludiques et grinçantes, s’exposent sur la scène artistique nationale et internationale… Olivier Millagou. A travers des motifs issus de bandes dessinées, de marques de vêtements ou de symboles glamours, Olivier Millagou revisite la culture populaire pour en proposer, sous des formes variées (dessins, cartes postales, ou ses fameux « drawing pins », vastes compositions murales effectuées avec des punaises dorées…), des visions à la fois lisses et saturées où le naturel immédiatement identifiable (Goldorak, Pin-up) ne peut manquer de soulever la question du souvenir et de son devenir. Lionel Scoccimaro. Eternel adolescent, cet artiste ne pense qu’à jouer… mais sérieusement ! « Les notions de jeu et de plaisir sont les points de départ de toutes mes créations : par exemple, ma grand-mère et mon oncle photographiés tous les deux ans dans des situations ludiques et insolites, des objets/jouets, ou encore des actes de sculpteur inspirés de pratiques enfantines... » (1). Corinne Marchetti. Utilisant tous les mediums à sa disposition, elle prend pour point de départ une installation qui devient prétexte à l’élaboration d’une série de portraits ou de sculptures. L’humour, toujours présent dans ses créations, n’occulte pas les travers de nos sociétés qu’elle se plaît à souligner. Patrick Moya. « Moya artiste de l'Ecole de Nice » est un petit personnage de bande dessinée, résultat d'un croisement entre Patrick Moya (le vrai) et son personnage préféré, Pinocchio. « Petit Moya », naïf (faussement) et plein d’humour nous entraîne dans un univers coloré, enchanté et quelque peu pervers peuplé de drag-queens, de moutons ou d'éléphants volants... Mais Patrick Moya ne se réduit pas à ce personnage délicieux, son parcours le mène de la génération punk des années 70 aux grandes performances de rue des années 80, des oeuvres multi-supports jusqu’au multimédia, rien ne semble limiter cet artiste sans arrêt en mouvement qui possède même une île virtuelle sur Second Life. Art au Paradis, du 4 au 20 juin 2009, heures ouvrables des boutiques. Soirée d’inauguration le 4 juin de 18h 30 jusqu’à 22h. mai-juin 2009 www.cotemagazine.com les rendez-vous du mois/what to do this month Le joyeux univers de Moya. Corinne Marchetti : Ni joie, ni peine, ni même l’ennui. Il se demande s’il existe encore, s’il existe vraiment - 2008. Pièce unique (140 x 45 x 45 cm). Grès, émail. Courtesy Galerie Laurent Godin, Paris tional art fairs and biennials − enthusiastically joined the initiative, which will encourage reflection and stimulate questioning in an enjoyable, festive setting. France Cadet. This ultra-qualified scientist runs the robotics workshop at Aix-en- Provence art school. She brings to the art world her reflections on the limitations and dangers of science : potential accidents, human and animal behavioural research, the artificialisation of life, the deleterious effects of cloning, animal experiments and eugenics. Her often ironic, amusing and sardonic multimedia installations are shown internationally as wellas in France. Olivier Millagou. With motifs from comic albums, clothing brands and symbols of glamour, Olivier Millagou takes elements of popular culture to produce drawings, postcards and, most notably, huge murals made from golden drawing pins. These visions are smooth, saturated, natural, the subject (Goldorak, Pin-up) immediately identifiable ; they unfailingly pose the question of memory and its future. Lionel Scoccimaro. The eternal adolescent, this artist takes play very seriously. "The concepts of play and pleasure are the starting point for all my creations. Like the two-yearly photos of my grandmother and uncle in surprising, playful situations, my objects/toys, and the actions of the sculptor inspired by children's activities." (1) Corinne Marchetti. Using all the media she can find, she takes an initial installation as inspiration for a series of portraits or sculptures. The humour obvious in all her work does nothing to mask her concern to highlight the shortcomings of our society. Patrick Moya. « Moya artiste de l'Ecole de Nice » is a comic book character, a cross between Patrick Moya (the real one) and his favourite fiction character Pinocchio. « Petit Moya », naive (but falsely so) and full of humour takes us into a colourful, enchanted, slightly perverse world peopled with drag queens, flying elephants and sheep. But Patrick Moya is more that the creator of this delightful character. Since his debut in the punk years of the 1970s through the great street performances of the'80s he's used every medium, multimedia included. Nothing seems to limit him. Constantly on the move, he's even created a virtual island in Second Life. (1) interview Louis Badie, COTE Magazine avril 2009. Lionel Scoccimaro : Miramas watertanks.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 124