COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°119 de mai/jun 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 25,8 Mo

  • Dans ce numéro : génération 30 à 39.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
PORTRAIT GÉNÉRATION 30/39 32 mai-juin 2009 www.cotemagazine.com MAUD FONTENOY LE MONDE A FLOT THE WORLD AFLOAT Par Olivier-Jourdan Roulot - Photo Faustine Cornette de Saint Cyr Fille d’un architecte naval, elle regarde vers le large depuis sa plus tendre enfance. La ligne d’horizon est sa promesse, l’océan son territoire intime. La navigatrice, 31 ans, passe l’essentiel de son temps à relever des défis qu’elle s’invente toute seule. -/With a naval architect for a father, yachtswoman Maud Fontenoy has been gazing out to sea since she was a tiny tot. At 31, she spends most of her time tackling challenges she dreamsup for herself.
Cette fois, ça y est. Elle a reposé la main sur la barre de son monocoque. La poigne ferme, le regard portant au loin, le cap vers d’autres rivages. Fin janvier, elle a levé l’ancre jetée dans le Vieux-Port de Marseille, son nouveau camp de base. Elle n’est pas partie pour une de ces traversées au long cours en solitaire auxquelles elle nous avait habitués. Car cette fois, à ses côtés, la navigatrice avait emmené quelqu’un de cher : Mahé, petit homme de quelques mois, dont elle a accouché l’année dernière. Respectant ainsi la tradition familiale. Chez les Fontenoy, en effet, les marins sont précoces – Maud n’avait elle-même que sept jours à l’heure de ses premières armes sur la goélette paternelle. À bord du Tahia (ex L’Oréal Paris), la jeune maman et son apprenti moussaillon ont mis le cap vers la Guadeloupe et cette France d’Outre-mer à laquelle elle est tant attachée (1). Ils y resteront jusqu’en juin, avant leur retour à Marseille. Le renoncement et la résignation n’appartiennent pas à son lexique. Quand on a bravé toute seule les mers du globe, à contre-courant, traversé les océans à la rame, essuyé bien des tempêtes, éprouvé la grisante et saisissante sensation de se retrouver en pleine nuit face à des vagues de plusieurs mètres de haut, forcément, on a un autre rapport au monde. Et ce n’est pas la première brise contraire qui peut vous détourner de votre route. Cette expérience, la navigatrice a décidé de la partager en créant une fondation à son nom. Elle veut porter le message de la préservation de l’océan et du littoral, en s’adressant en priorité aux plus petits. Et, parmi eux, aux enfants malades qui luttent contre le cancer, un mal auquel elle a elle-même été confrontée. « Ces enfants-là ont autant envie de parler de balade de dauphins que les autres », souligne-t-elle avec conviction. « Ce sont de petits aventuriers et des âmes très courageuses qui veulent être considérés comme tous les autres, et surtout pas tenus à l’écart ». Elle veut leur offrir ce que la mer lui a appris. « Avoir en permanence face à soi une ligne d’horizon, ça pousse à réfléchir à ce que vous êtes et à se poser la question de ce qu’on veut faire », confie-t-elle dans un large et beau sourire. « Parce qu’elle est difficile, la mer apprend à être en même temps dans la pensée et dans l’action, rigoureux, prudent, discipliné et patient, parce que ça prend du temps. Bref, elle demande d’être honnête avec soi-même et plus fort ». Un capital pour être capable d’aller au bout de ses rêves, qu’il s’agit de sauvegarder comme le bien le plus précieux face aux agressions que le monde moderne lui inflige. Maud Fontenoy compte bien se battre pour cette grande cause (2). Là encore, soyonsen certain, elle n’abandonnera pas la partie et ne baissera pas les bras à la première difficulté. Les rêves sont une drogue. Question de métabolisme. -/They’re off ! Maud’s hand rests on the helm of her monohull. In late January she weighed anchor in the old harbour at Marseille, her new base camp, but this is not one of those long solo crossings we’re used to seeing her perform. This time she has a much-loved companion with her : Mahé, the little chap she gave birth to just a few months back. This is altogether in the family tradition : in the Fontenoy household, sailors start young ! This young « mum and her apprentice cabin Cette expérience, boy have set off aboard the Tahia (ex L’Oréal Paris) for Guadeloupe la navigatrice a and the overseas France she décidé de la partager loves so much (1). They’ll be en créant une fondation à son nom. Elle coming back to Marseille. staying there until June before veut porter le message When you’ve braved the world’s seas alone, sailing against the de la préservation de wind, rowing across oceans, when l’océan et du littoral, you’ve endured storms at sea and en s’adressant en felt the thrill of battling waves priorité aux plus several metres high in the dead of petits. » night, it obviously changes your relationship with the world. You’ll never again be turned back by a little cross-breeze. Maud Fontenoy has decided to share this experience by settingup a foundation in her name. She wants to spread the message of ocean and coastal protection, aiming to reach young children especially. Including sick children battling against cancer, a disease she’s been confronted with herself. « They are brave-hearted little adventurers who want to be treated like other people and above all not kept out of things, » she says. She wants to give them what the sea has taught her. « Always having a horizon line ahead of you makes you reflect on who you are and ask yourself what you really want to do, » she says with a broad smile. « Because it’s difficult, the sea teaches you to act and think at the same time, with rigour, prudence and discipline. In short it demands that you be honest with yourself, and stronger. » That’s a major asset for pursuing her dream and protecting it like the most precious possession in face of all the damage the modern world can inflict. Maud Fontenoy means to go on fighting for her great cause (2). And here too, we can be sure she won’t giveup the fight or lose heart at the first difficulty. A dream is like a drug. A matter of metabolism. (1) Elle vient d’être nommée par le gouvernement ambassadrice permanente des questions environnementales Outre-mer. -/(1) The government recently appointed her permanent ambassadress for environmental issues in the French overseas territories. (2) Proche de Nicolas Hulot (elle est ambassadrice du Défi pour la Terre, lancé par l’Ademe et la fondation de l’homme d’Ushuaïa), elle est également vice-présidente du Conservatoire du littoral. -/(2) Close to Nicolas Hulot (she’s ambassadress for Défi pour la Terre, launched by ADEME and Hulot’s Fondation de l’Homme), she is also vice-chair of the Conservatoire du Littoral. mai-juin 2009 www.cotemagazine.com PORTRAIT GÉNÉRATION 30/39 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 124