COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°119 de mai/jun 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 25,8 Mo

  • Dans ce numéro : génération 30 à 39.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
LIVRES ESSENTIELS BOOKS 18 Il fallait y penser Par Louis Badie C’est drôle, mais c’est en essayant une trottinette électrique pour se déplacer en ville que l’idée vint à Fabrice Marion d’inventer XO2, le premier scooter à propulsion électrique. Et, en plus, il l’a créé pliant ! Just waiting to be thought of Oddly enough, it was when he was trying out an electric scooter to get around town that Fabrice Marion thought of inventing the first folding electric scooter, the XO2 « J’ai mis au point mon premier système mécanique à 15 ans ! » introduit gaiement ce Géo trouve-tout des temps modernes. « Mon credo ? La performance du produit. » s’empresse-t-il d’ajouter. Alors quoi de plus naturel pour ce patron de start-up de l’industrie installée à Gardanne, que de plancher sur un moyen de locomotion urbain, léger et silencieux, économique et… design. Un produit de compromis « Et voilà nos 4 missions accomplies ». Les 4 P comme il dit : propre, performant, plaisant et pratique. « En ne sacrifiant rien au pliant, puisqu’il s’agit bien d’un engin à géométrie normale. » Et c’est vrai, Fabrice Marion a réussi à transformer une Vespa en une sorte de valise sur roulettes. « On le range chez soi, le soir, il rentre dans le coffre d’une voiture – y compris d’une Smart. Et en même temps, pour moins de 30 kg, c’est un vrai scooter performant avec freins à disques hydrauliques et tous les équipements nécessaires. » Il sera très prochainement proposé en deux versions : un 49,9 cm3, limité à 45 km/h et un 125 cm3 roulant jusqu’à 90 km/h. X02 est un produit entièrement réalisé par Xor Motors, à l’exception des poignées et des rétroviseurs. « Quant à sa fabrication, le lieu n’est pas encore défini. La France ou l’étranger, tout dépendra… » Objectif : la mise sur le marché Pour se lancer, Fabrice Marion a bénéficié du Dispositif d’Amorçage de Provence (Pays d’Aix Développement) qui a pour mission de financer les premiers besoins d’un projet technologique ou innovant en accordant un prêt à taux 0 de 40.000 euros maximum. « Tout s’est passé très vite, en moins de 3 mois. Une – trop - rare efficacité qui mérite, ici, d’être soulignée » poursuit-il. Aujourd’hui, avec un carnet de commandes de plus de 1.000 engins pour un grand constructeur, le dirigeant de Xor Motors est optimiste. « Tous ceux qui l’ont essayé ont été immédiatement conquis. » A la recherche de distributeurs de motocycles – à bon entendeur –, l’inventeur annonce un prix de vente inférieur à 2.000 euros. Auquel il faut ajouter les batteries. Et voici la question que vous attendez tous : Quelle est l’autonomie de ce terrible engin ? « Une charge de 2 heures suffit pour parcourir facilement 50 à 60 km. Ne nécessitant quasiment aucun entretien, XO2 sera disponible dans une gamme de couleurs attractives » argumente Fabrice Marion qui rappelle enfin que la version totalement finalisée sera présentée en exclusivité au Mondial du 2 roues à Paris en octobre prochain. mai-juin 2009 www.cotemagazine.com « I designed my first mechanical system when I was 15, » says this modern-day Thomas Edison. « My credo ? Product performance. » So what could be more natural for this Gardanne-based industrial start-up entrepreneur than to work on the idea of a means of urban locomotion that would be light, silent, economical and beautiful. The result of compromise « And there we have our four missions accomplished ! » Those four missions are to make a product clean, efficient, agreeable and practical. « Sacrificing nothing to make it foldable : it's a perfectly normal scooter. » And it’s true. Fabrice Marion has managed to transforma Vespa into something like a wheely suitcase. « You can store it in your home overnight and put it in the boot of your car – even a Smart. It weighs less than 30 kg. And yet it’s an efficient scooter with hydraulic disk brakes and all the necessary equipment. » There will soon be two versions on the market : a 49.9cm3 with a top speed of 45km/h and a 125cm3 that will goup to 90km/h. Except for the hand grips and rear view mirrors, the X02 will manufactured from start to finish by Xor Motors. « As regards the manufacturing, we don’t know where yet. France or abroad, it all depends. » Objective : get it to market To startup his business, Fabrice Marion was helped by a loan from Pays d’Aix Développement, a local government agency that finances the initial needs of technological or innovative projects with 0% interest loans ofup to € 40,000. « It was all done very fast, in less than three months. That kind of efficiency is rare and is worth noting, » he adds. Today, with over a thousand XO2s for a major motor manufacturer on his order book, the boss of Xor Motors is optimistic. « Every one who’s tried it has gone overboard for it. » Now looking for motorcycle distributors (a word to the wise…), the inventor has announced a sale price of less than € 2000, batteries not included. But what would be the autonomy of the beast ? « Two hours’charging are easily enough to cover 50 or 60 km. The XO2 requires almost no maintenance and will come in a range of attractive colours, » says Fabrice Marion. And he adds that the fully finalised version will be presented at the 2009 Paris two-wheel show, the Mondial du 2 roues, in October this year.
À l’occasion de cet anniversaire, le joaillier italien soutient l’ONG Save the Children. Bulgari, 125 years of beauty To mark this anniversary the Italian jeweller is sponsoring the Save the Children charity. Si le style de Bulgari se distingue, c’est bien sûr par sa beauté, mais aussi par son histoire. Le fondateur de la marque, Sotirio Bulgari, est né en Grèce où il s’initie à l’art de l’orfèvrerie. Établi à Rome en 1881, il se fait connaître par des créations originales. Lui, d’abord, puis ses enfants et successeurs, Giorgio et Costantino, vont inventer le style si particulier de Bulgari : un mélange subtil de classicisme gréco-romain, de Renaissance italienne et d’orfèvrerie romaine du XIX e siècle. Depuis sa boutique mère de la Via del Condotti à Rome, Bulgari rayonne dans le monde entier. C’est un prince du glamour, dont les parures enchantent les plus belles femmes du monde. En 1977, la marque élargit sa palette, en lançant la montre Bulgari-Bulgari, qui devient très vite un best-seller. 1984 marque un autre tournant avec l’arrivée aux commandes de Paolo et Nicola Bulgari, les fils de Giorgio, et de leur neveu Francesco Trapani, qui devient administrateur délégué. Ce dernier intègre les méthodes du management moderne. Les résultats ne se font pas attendre : Bulgari ne cesse de croître et d’embellir. Sa palette s’élargit encore : bijoux, montres, mais aussi parfums, accessoires de mode… C’est aujourd’hui une marque de luxe globale présente aux quatre coins de la planète. Save The Children Les 125 ans de Bulgari sont placés sous le signe du prestige, mais aussi de l’action humanitaire. La marque apporte en effet son soutien à la campagne Éduquer pour l’Avenir lancée par Save the Children, la plus grande ONG internationale indépendante pour la défense des droits des enfants, présente dans plus de cent pays. Bulgari s’est donné pour objectif de récolter 10 millions d’euros d’ici à la fin de l’année 2009. Le joaillier a versé lui-même un million d’euros sous forme de don. Il a aussi créé un anneau spécial en argent frappé du logo Save the Children. Il sera vendu entre le 1 er février et le 31 décembre 2009 au prix de 290 euros, dont 50 seront reversés à Save the Children. Bulgari édite par ailleurs une collection exceptionnelle de 15 créations de haute joaillerie et de 8 montres prestigieuses, dont la valeur est estimée à 3 millions d’euros. Elle sera révélée le 4 juin 2009, lors de l’inauguration de l’exposition anniversaire Entre Histoire et Éternité, qui se tiendra au Palais des Expositions de Rome. Cette collection de bijoux et montres d’exception fera ensuite le tour du monde, avant d’être vendue aux enchères à New York, le 7 décembre prochain, au bénéfice de Save the Children. De nombreuses stars soutiennent cette campagne dont Julianne Moore, Benicio del Toro, Ben Stiller, Sally Field, Sting, Willem Dafoe, Andy Garcia, Valeria Golino, etc. Une affiche glamourissime pour une année bulgarissime ! Bulgari, 125 ans de beauté If Bulgari’s style stands out, it’s of course through beauty but through history too. The brand’s founder Sotirio Bulgari was born in Greece, where he learnt the art of goldsmithing, then in 1881 moved to Rome where he became known for his original creations. First Sotirio then his children and successors, Giorgio and Costantino, created that special styling so specific to Bulgari : a subtle blend of Greco- Roman classicism, Italian Renaissance and 19th-century Roman goldsmithing. From its first shop on Rome’s Via del Condotti, Bulgari reached out to the entire world. In 1977 the brand branched out by launching the Bulgari- Bulgari watch that rapidly became a best-seller. Then in 1984 came another turning point when Paolo and Nicola Bulgari, Giorgio’s sons, took charge with their nephew, Francesco Trapani, as acting administrator. The latter introduced modern management methods that immediately bore results : Bulgari grew consistently bigger and more beautiful, widening its scope still further – jewellery, watches but also perfumes and fashion accessories too. Save the Children Par Michel Franca Isabella Rossellini et Willem Dafoe portent l’anneau en argent créé par Bulgari pour soutenir l’ONG Save The Children. Bulgari’s 125th anniversary flies the banner of excellence but also of humanitarian aid, for the brand is supporting the Rewrite the Future campaign launched by Save the Children, the biggest independent charity fighting for children’s rights in more than 100 countries. Bulgari has set itself the target of collecting € 10 million for the charity by the end of 2009 and has itself donated € 1 million. The jeweller has also created a special silver ring stamped with the Save the Children logo, which is on sale from 1 February to 31 December this year priced at € 290 with € 50 from each sale being donated to Save the Children. In addition Bulgari is editing an exceptional collection of 15 Haute Joaillerie creations andeight prestigious watches with a total value estimated at € 3 million. This collection will be unveiled on 4 June this year at the inauguration of the anniversary exhibition, Between History and Eternity, in Rome’s exhibition centre. The collection of outstanding jewellery and watches will then tour the world before being sold at auction in New York on 7 December in aid of Save the Children. Many celebrities are supporting this campaign, among them Julianne Moore, Benicio del Toro, Ben Stiller, Sally Field, Sting, Willem Dafoe, Andy Garcia and Valeria Golino – a mega-glamorous line-up for a mega-Bulgari year ! mai-juin 2009 www.cotemagazine.com SHOPPING ESSENTIELS 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 124