COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
COTE Marseille Provence n°119 mai/jun 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°119 de mai/jun 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 25,8 Mo

  • Dans ce numéro : génération 30 à 39.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
PORTRAIT 12 Par Rémi Dechambre - Photo Faustine Cornette de Saint-Cyr Antoine Baduel une affaire de génération a generation thing Le patron de Radio FG est à la tête de l’un des médias les plus représentatifs des trentenaires d’aujourd’hui. Antoine Baduel est le spécialiste d’une figure fréquemment imposée à ceux de sa génération : le grand écart ! Un pied au cœur de sa passion pour la musique et l’autre à la tête d’une entreprise fleurissante, il est parvenu à faire d’une petite radio associative un média de premier plan. « Au début des années 90, Radio FG s’appelait Fréquence Gaie. Elle était moribonde car elle ne fonctionnait qu’avec des subventions. » Et le jeune Antoine a, déjà à l’époque, quelques idées sur la méthode à appliquer pour opérer cette mue. « En 1989, j’avais dix-huit ans et j’étudiais en Allemagne. J’y ai découvert à quel point la musique électronique était l’un des symboles de la jeunesse. Avec la réunification, elle portait un message de paix. C’étaient les débuts de la Love Parade. » Étudiant à l’ESC de Reims, il rencontre, à l’occasion d’un stage, Henri Maurel qui était alors administrateur de la station. « En lui donnant une identité musicale très forte, nous avons fait prendre à cette radio un nouveau départ tout en respectant ses particularités. Les émissions de l’époque ont subsisté durant cinq ans mais, avec l’arrivée d’Internet, le mouvement communautaire – stricto sensu – a trouvé son véritable moyen d’expression. Durant cette période allant de 1992 à 1997, la société s’est ouverte, le PACS est arrivé, puis il y a eu la Techno Parade… » Une radio bien dans son époque Radio FG visera donc un plus large public. « La musique électronique est un vecteur universel de tolérance et de non-discrimination. Il suffit de regarder les dance floor ! » Tout le travail d’Antoine Baduel sera de concilier une audience importante et un certain niveau d’exigence. « En France, l’ordinateur a très vite eu sa place en tant qu’outil de création musicale. Nous avions donc une certaine avance. Chez Radio FG, nous sommes toujours à l’écoute des musiques nouvelles. Avec Hakimakli - notre directeur artistique - nous faisons aussi de belles découvertes et nous mettons en avant beaucoup de jeunes talents. Bien sûr, une part de notre réputation est due à l’ouverture de l’antenne aux plus grands DJ : David Guetta et Bob Sinclar font figure d’« anciens » de Radio FG et tous ceux qui comptent passent par nos studios… » C’est donc en étant en prise directe avec son époque que Radio FG a trouvé sa place dans le paysage audiovisuel. Avec un chiffre d’affaires de 4,5 millions d’euros, 25 salariés, plusieurs webradios, un label, des studios entièrement numériques, son rayonnement ne cesse de croître. Elle est aussi la radio « jeunes » qui séduit le plus de trentenaires avec une audience de 400 000 auditeurs composés pour moitié de 15/25 ans et pour moitié de 30/40 ans. Un succès qui vaudra même à Antoine Baduel d’être élevé au grade de Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres par Christine Albanel en septembre dernier ! Mais notre homme n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers et il nous promet pour les mois à venir une avalanche d’évènements. Depuis quelques semaines, il est l’animateur vedette de la toute récente chaîne M6 Music Club où il est aux commandes de l’émission Inside My Radio. On pourra ensuite découvrir, ces jours-ci, une nouvelle compilation Dance Floor FG. Puis, comme chaque année, on retrouvera le Podium FG lors de la prochaine Marche des Fiertés du 27 juin. Cerise sur le gâteau : en septembre, la Techno Parade, dont il est l’un des cofondateurs, fêtera son dixième anniversaire… www.radiofg.com mai-juin 2009 www.cotemagazine.com The boss of Radio FG heads a radio station with one of the biggest 30-something audiences. Antoine Baduel’s speciality is a pose frequently required of people of his generation : the splits ! With one foot in his passion for music and the other in a flourishing business, he has managed to turn a little community radio set-up into a leading radio station. « At the start of the 1990s, Radio FG was called Fréquence Gaie. It had no future because it relied on grants. » The young Antoine already had a few ideas about how to bring about a metamorphosis. « In 1989, I was 18 and studying in Germany. There I discovered just how much electronic music was one of young people’s symbols. At the time of reunification, it carried a message of peace. It was when Love Parade started ». On a work placement while a student at Reims Management School, he met Henri Maurel who was the station’s administrator at the time. « By giving it a very strong musical identity, we gave the radio station a fresh start while respecting what made it unique. The programmes back then survived for five years, but with the arrival of the internet, the community movement – strictly speaking – found its true means of expression. During that 1992 to 1997 period, society in France became more open, same-sex partnerships became recognised legally (through PACS) and there was the Techno Parade. » A radio station in tune with its times So Radio FG aimedfor a wider audience. « Electronic music is a universal vehicle for tolerance and non-discrimination. You only need to look at dance floors ! » All Antoine Baduel’s work centred around winning a sizeable audience and establishing a certain level of standards. « At Radio FG, we’re always listening to new music. We also discover great music with our artistic director Hakimakli and we present a lot of young talent. Of course, our reputation is in part due to giving air time to topname DJs : David Guetta and Bob Sinclar are looked on as Radio FG ‘oldies’, and anyone who counts comes through our studios. » It’s by having its finger on the pulse of what’s happening today that Radio FG has found its place in the broadcasting world. With a turnover of € 4.5 million, 25 employees, several internet radio stations, a record label and entirely digital studios, its influence just keeps on growing. It is also the ‘young people’s’radio station with the highest number of listeners in their thirties – an audience of 400,000, half of whom are aged 15 to 25, the other half 30 to 40. This success even raised Antoine Baduel to the rank of Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres by French Culture Minister Christine Albanel last September ! But our man isn’t the type to rest on his laurels and he promises us an avalanche of events over the coming months. For a few weeks now, he has been the star presenter on the brand new TV channel M6 Music Club where he is at the helm of the programme Inside My Radio. Then, any day now, a new compilation album called Dance Floor FG is coming out. Nextup, the FG podium will be appearing at the annual Marche des Fiertés (France’s Gay Pride march) on 27 June. Cherry on the cake : the Techno Parade, which it co-founded, is celebrating its 10th birthday in September.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 119 mai/jun 2009 Page 124