COTE Marseille Provence n°118 avril 2009
COTE Marseille Provence n°118 avril 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°118 de avril 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 23,6 Mo

  • Dans ce numéro : histoires d'eau dans la salle de bains.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
L’EMPIRE DES avril 2009 www.cotemagazine.com sens REALM OF THE SENSES Par Alexandre Benoist La collection PuraVida de Duravit, créée par Phoenix Design, met l’accent sur la force de l’émotion et élargit les possibilités d’aménagement de la salle de bains en faisant appel aux formes plus libres et plus féminines. -/Duravit’s PuraVida collection by Phoenix Design puts the emphasis on emotional force and broadens the possibilities for fitting out bathrooms by using freer, more feminine shapes. STYLE, TECHNOLOGIE, DESIGN, ÉQUIPEMENT… LA SALLE DE BAINS DEVIENT LA NOUVELLE PIÈCE À VIVRE DE LA MAISON AVEC, COMME OBJECTIF, OFFRIR SÉRÉNITÉ ET SENSUALITÉ. -/STYLE, TECHNOLOGY, DESIGN, EQUIPMENT... THE BATHROOM IS THE NEW LIVING SPACE IN THE HOME.
Signe des temps, l’architecte et designer Fabrice Knoll vient de signer un ouvrage consacré à la salle de bains (1). C’est dire l’intérêt aujourd’hui porté à cette pièce. « Il y a différents facteurs à cet engouement, explique le célèbre designer. C’est d’abord une pièce qui a longtemps été oubliée, d’où des retards en termes d’équipement et d’aménagement par rapport aux autres pays. Pour mémoire, les toilettes suspendues sont arrivées depuis peu en France alors que cela fait longtemps que c’est un standard en Allemagne. Donc, il y a un important parc à rénover tout en proposant de la nouveauté et de la modernité. De plus, les fabricants ont considérablement diversifié leur offre depuis vingt ans : nouveaux matériaux, équipements techniques, formes, finitions… Dernier facteur, les designers, qui, après avoir travaillé sur des tables, des canapés, des luminaires, trouvent dans la salle de bains un nouveau terrain d’application. Ce qui leur permet aussi de revenir à l’essence même du design où la forme dépend de la fonction du fait des grandes contingences techniques existant dans cette pièce. » Ambiance méditative Un message bien reçu par Ora-ïto, par exemple, qui signe pour Altro-Supergrif, marque espagnole spécialisée dans le mobilier et la robinetterie so design. Ainsi, après Antonio Miro et Toyo Ito, c’est au tour de l’enfant prodigue du design français de proposer sa vision personnelle. Une ligne à l’esprit techno pop à la blancheur immaculée. Formes douces et ergonomiques, matériaux high-tech, lignes sobres, confèrent à l’ensemble de la gamme, douches, meubles, miroirs, un esprit tout en zenitude. Une tendance au zen confirmée par Fabrice Knoll. « On privilégie l’épuré, les ambiances méditatives et calmes. Si calme que le fait d’ouvrir un robinet fait déjà trop de bruit ! ». Côté ambiance pas d’hésitation : il faudra jouer la carte du gris, du taupe, du beige, bref des couleurs naturelles et des matériaux texturés pour développer des sensations supplémentaires. « Poser le pied sur un tapis de galets ou une pierre à relief apporte un véritable effet décontractant. » Stimuler les sens mais aussi l’envie de protection et de reconnexion avec soi-même. « Nous avons de plus en plus besoin de nous retrouver dans une bulle qui devient refuge. La salle de bains est aujourd’hui devenue le seul endroit où l’on peut réfléchir et s’isoler. » Un lieu de bien-être total que l’on aura soin d’équiper des dernières technologies. Dou che pluie, chromothérapie, musicothérapie, diffuseur d’huiles essentielles, jets rela xants, brumisateur, un arsenal de soins dont le but est de nous faire oublier nos tracas de tous les jours. La salle de bains devient alors un espace de plaisir destiné aux sens mais aussi à l’esprit que l’on investira… de design. Accessoires glamour « C’est une manière de s’approprier l’objet. On a envie de symboles qui représentent ce que je suis ou ce que je voudrais être. » Une recherche d’identité affirmée à l’instar de ce que propose Chantal Thomass. La créatrice de mode renoue avec la tradition des boudoirs à travers une collection espiègle et glamour. Des robinets en porcelaine blanche s’habillent d’un ruban féminin argenté. Le croisillon qui suggère la taille d’une femme est surmonté d’un décor capitonné. Une ligne qui tend aussi à des accessoires déco chic et raffinés. Coupelle, vase, boîte ronde ou carrée, bougeoir, verre à dents, porte-savon, des objets de toilette aux formes classiques bordés d’argent qui feront de la salle de bains un espace réservé aux amoureux des ambiances 100% séduction. D’ailleurs THG, qui édite cette collection, connaît son affaire. Depuis plus de cinquante ans, le savoir-faire de ce fabricant français de robinetterie est reconnu dans le monde entier à travers ses deux marques THG et JCD Créations. Un catalogue de 125 références pour plus de 50 lignes de produits, fruits de collaboration régulière avec de grands noms du design comme Pierre-Yves Rochon ou des manufactures célèbres comme Bernardaud ou Lalique. Des objets d’exception qui allient luxe, art et technique, à l’image de la dernière ligne de Serdaneli, Diva, qui rend hommage à l’apogée du style Art déco, par le raffinement de ses droites aux angles nets, le tout éclairé par la lumière des cristaux Swarovski. Un esprit qui se décline en une gamme de robinetterie chromée ou dorée, d’accessoires salle de bains, poignées de portes, prises et interrupteurs pour un total look chic. Une collection qui exprime aussi le savoir-faire d’une maison qui aime travailler les métaux haut de gamme (or, chrome, nickel) tout en les mariant avec des pierres semi-précieuses (œil de tigre, malachite, lapis-lazuli). Sign of the times : architect and designer Fabrice Knoll, has just written a book on bathrooms (1). That’s how much interest this room is creating today. « There are various factors contributing to the vogue, » the famous designer explains. « First, it’s a room we’ve forgotten about for a long time so in terms of equipment and fittings we’re behind in comparison with other countries. Consequently there’s a considerable number of bathrooms to renovate using new, modern ideas and products. In addition the manufacturers have diversified their offerings considerably over the last 20 years : new materials, technical equipment, shapes and finishes etc. The last factor is that the designers have discovered a new field of application in bathrooms, one that also allows them to return to the very essence of design, in which formdepends on function, due to the considerable technical contingencies inherent in this room. » Meditative ambience The message has been received loud and clear by Ora-ïto, for example, who designs for Altro-Supergrif, a Spanish brand specialised in very design furniture and plumbing fixtures. So following in the steps of Antonio Miro and Toyo Ito, it’s now the turn of the child prodigy of French design to offerup his personal vision of bathrooms : an immaculately white range, techno-pop in styling, in which soft, ergonomic shapes, hi-tech materials and sober lines confer a very Zen feel on all the products (showers, furniture, mirrors). As for ambience, there’s no two ways about it, the colourways have to be grey, taupe and beige – natural in short – and the materials textured, so as to enhance the sensory aspect : stimulate the senses but also make you feel protected and reconnected with yourself in order to counteract a world saturated with often negative information. « We have an increasing need to find ourselves again, in a bubble that functions as a refuge. The bathroom has now become the only place where you can reflect and cut yourself off from not only the world of work but family life too. » So it’s a total-wellbeing place that should be equipped with the latest technology : rain shower, chromotherapy, music, essential oils diffuser, relaxing jets, mister... an arsenal of therapies all focused on making us forget the hassles of daily life. So the bathroom has become a place of pleasure, for the senses but for the mind too, one we invest in emotionally, which brings us back to design. Glamorous accessories « It’s a way of appropriating the place. We’re looking for things that symbolise what we are or would like to be. » Collection editor THG knows its business : for over 50 years, the knowhow of this French plumbing fixtures manufacturer has been recognised the world over through its two brands, THG and JCD Créations. A catalogue of 125 references and more than 50 product lines resulting from regular collaborations with big design names such as Pierre-Yves Rochon and famous manufacturers including Bernardaud and Lalique. Then there are exceptional products offering a mix of luxury, art and technology, as in the latest Serdaneli collection. Diva pays tribute to the apogee of Art Decostyling through its refined straight lines and cleancut angles, all illuminated by the sparkle of Swarovski crystals. This spirit imbues a range of plumbing fixtures (chrome or gilded), bathroom accessories, door handles, sockets and switches that create a total-chic look. A collection that also expresses the expertise of a manufacturer who likes to work with top quality metals (gold, chrome, nickel) and combine them with semi-precious stones : tiger eye, malachite, lapis lazuli. (1) Concevoir et réaliser sa salle de bains, Éditions Eyrolles (visuel ci-contre). avril 2009 www.cotemagazine.com INTERIORS 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 116