COTE Marseille Provence n°118 avril 2009
COTE Marseille Provence n°118 avril 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°118 de avril 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 23,6 Mo

  • Dans ce numéro : histoires d'eau dans la salle de bains.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
PORTRAIT 10 Luc Long « Rhodanian Jones » Par Claude Ponsolle – Photo Jean-François Romero « Photographes-Associés » C’est ainsi que Christian Goudineau, professeur d’archéologie à Aix-en-Provence aujourd’hui au Collège de France, le salua après sa fameuse découverte du buste de César dans les eaux troubles du Rhône, sur la rive droite d’Arles. Luc Long, Conservateur en chef du Patrimoine au Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (Ministère de la Culture et de la Communication) est archéologue-plongeur. L’émission Des Racines et des Ailes consacrée à ses fouilles et son livre Secrets du Rhône, les trésors archéologiques du fleuve à Arles édité par Actes Sud, l’ont brusquement sorti du Monde du Silence qu’il a coutume de sonder entre le Rhône et la Camargue, les Îles d’Hyères et Marseille. Introverti, secret, il a par nature plus l’habitude de poser des questions que d’accorder des interviews : « Aller au fond des choses invisibles, faire émerger des objets flottant dans le passé, comprendre d’où l’on vient, où l’on va… » Voilà sa quête essentielle, les seules réponses qui le font bouger. Et il bouge beaucoup : « Dans l’eau, il faut aller vite ! explique-t-il. L’air manque vite, le temps et les crédits aussi. » Réfléchir, fonder des hypothèses, programmer des commissions de fouilles, établir des rapports concernant les épaves… Les recherches dans les profondeurs du monde parallèle où il nage (entre le 1er siècle av. JC et les 2ème et 3ème siècles après) auraient tendance à lui faire perdre ses repères, mais la réalité l’agrippe vite pour le faire remonter à la surface. Luc Long a grandi ici, à Ensuès. « J’ai besoin d’air marin, du scintillement de l’eau ; la mer, son horizon sans fin, ses fonds et ses îles me sont indispensables. Quand je n’ai pas plongé depuis quelques mois –pour cause du fameux mare clausum- mes écailles sèchent ! » Ses objets fétiches ? Un casque de scaphandrier ancien et un crâne humain qui le ramènent à ses obsessions : la plongée et les origines de l’homme. Comme les cours pour le D.U. d’archéologie sous-marine que l’Université lui a demandé de mettre en place à Nîmes. Science inexacte née avec Cousteau et Fernand Benoît sur les célèbres épaves étrusques du Grand Congloué il y a 50 ans, l’archéologie sous-marine place la France et notre région en tête et la création en 1966 par André Malraux du DRASSM consacre cette position. Son nouveau siège national, abritant chercheurs, matériel d'exploration sous-marine, ainsi que salles de traitement des fouilles, bibliothèque et photothèque a été inauguré en janvier à Marseille à l'Estaque. Au musée départemental de l’Arles antique, une exposition présentera fin 2009 les travaux menés depuis 20 ans par le DRASSM et l’équipe de Luc Long. Mais il reste encore des milliers de mètres cubes d’eau à sonder et tant de vestiges à ranimer. Avis aux mécènes en quête d’image ! avril 2009 www.cotemagazine.com This is how Christian Goudineau, an archaeology professor formerly at Aix-en-Provence and today at the prestigious Collège de France in Paris, greeted him on the right bank in Arles after his famous discovery of a bust of Caesar in the cloudy water of the Rhone. Luc Long, chief heritage conservator at the department of underwater archaeological research (DRASSM), part of the French Ministry of Culture and Communication, is an underwater archaeologist. An episode of the French cultural heritage TV programme Des Racines et des Ailes dedicated to Long’s excavations and his book Secrets du Rhône, les trésors archéologiques du fleuve à Arles, published by Actes Sud, took him abruptly out of the silent world he’s in the habit of exploring between the Rhone and the Camargue, the Iles d’Hyères and Marseille. Introverted and secretive, he is more likely by nature to ask questions than grant interviews. « Getting to the bottom of invisible things, unearthing objects that float in the past and understanding where we come from and where we’re going » is his fundamental quest, and the only matters that get him going. And he gets going a lot. « In the water, you have to be quick ! », he explains. « You quickly run out of air, time and funds. » He says the searches in the depths of the parallel world where he swims (between the 1st century BC and 2nd and 3rd centuries AD) have a tendency to make him lose his bearings, but reality quickly kicks in to make him go backup to the surface. Luc Long grewup here, in Ensuès. « I need the sea air and the glistening water ; I can’t do without the sea, the never-ending horizon, the seabeds and the islands. When I haven’t dived for a few months, my scales dry out ! » What are his favourite finds ? An antique diving helmet and a human skull, which take him back to his obsessions : diving and the origins of mankind. Like the courses for the underwater archaeology diploma that Nîmes University asked him to setup. An inaccurate science that began life with Jacques Cousteau and Fernand Benoît on the famous Etruscan Grand Congloué shipwrecks 50 years ago, underwater archaeology put France and our region in the lead, and the establishment of the DRASSM by André Malraux in 1966 confirmedthat position. Its new national headquarters, housing researchers, underwater exploration equipment, artefact processing rooms, a library and a picture library, was opened in January in L’Estaque, Marseille. An exhibition at the end of 2009 at the Musée Départemental de l’Arles Antique will present the work undertaken by the DRASSM and Luc Long’s team over the past 20 years. But there are still thousands of cubic metres of water to explore and as many relics to bring back. Take note patrons looking for an image !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 118 avril 2009 Page 116