COTE Marseille Provence n°117 mars 2009
COTE Marseille Provence n°117 mars 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°117 de mars 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : gastronomie, les coquillages.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
URBAN Par Louis Badie L’automobile Duesenberg (1930). PROVENCE Bernard Buffet, une vie d’Artiste Bernard Buffet, an Artist’s life Du 12 mars au 7 juin, une soixantaine d’œuvres de Bernard Buffet seront exposées à la Vieille Charité à Marseille. L’occasion de redécouvrir l’artiste à travers la collection personnelle de son unique marchand, Maurice Garnier. Pas moins de 8 000 œuvres ! Bernard Buffet aura été extrêmement productif tout au long de sa vie. Elu à l'Académie des Beaux-Arts en 1974, il est de ces peintres qui ont connu très tôt un succès fulgurant. Pour le dixième anniversaire de sa mort, La Vieille Charité s’est fait un point d’honneur d’exposer une soixantaine de ses œuvres, pour la plupart inconnues du public. Ainsi, bien au-delà des années cinquante, cet évènement permettra de découvrir que les décennies suivantes recèlent pléthore de peintures de grande qualité. Il sera aussi possible d’admirer quelques-uns de ses derniers travaux, notamment Squelette en croix et Squelette en prière réalisés en1998 puis Tempête en Bretagne et La mort 9, 1999. La production de Bernard Buffet a parfois été associée à une forme de bande dessinée – ce qui le placerait en précurseur, quinze ou vingt ans avant la Figuration libre, ou le Pop Art, ou encore des Mangas japonais. Toutefois, l’artiste a longtemps été boudé par la critique qui n’a jamais adhéré à son travail. Souvent considéré comme un peintre « secondaire » à la peinture « facile » et « répétitive », il semblerait que depuis quelques années, le regard porté sur son œuvre change et celui qui était quand même consacré, après la deuxième guerre mondiale par les spécialistes, comme le meilleur artiste avec Picasso, opère son retour sur la scène artistique internationale. Maurice Garnier lui rend d’ailleurs toujours hommage dans sa célèbre galerie de l’avenue Matignon, qui lui est exclusivement consacrée. Parmi les autres découvertes exposées à Marseille, notons la série d’autoportraits sur une vingtaine d’années, de nombreuses autres peintures des années 60 et 70 - dont sa muse Annabel - qui donnent un éclairage vibrant sur l’évolution de son travail. FOCUS les rendez-vous du mois/what to do this month Les trois rigolos. From 12 March to 7 June, sixty or so works by Bernard Buffet will be on show at the Vieille Charité in Marseille. The perfect opportunity to rediscover the artist through the personal collection of his only dealer, Maurice Garnier. 8,000 works of art no less ! Bernard Buffet was nothing if not prolific throughout his life. Elected to the Académie des Beaux-Arts in 1974, he’s one of those painters who were incredibly successful right from the start. For the tenth anniversary of his death, the Vieille Charité has decided to exhibit sixty or so of works, largely unknown by the general public. So above and beyond the 1950s, this event will show how the decades that followed produced a whole wealth of exquisite paintings. So you’ll be able to admire some of his later works, in particular Squelette en croix et Squelette en prière painted in1998 and then Tempête en Bretagne and La mort 9, 1999. Bernard Buffet’s work has sometimes been associated with a formof cartoon, which would make him a precursor, by fifteen or twenty years, of Figuration libre, Pop Art, or even Japanese Manga cartoons. However, the artist was rejected by critics throughout his career, as they were never won over by his work. Often seen as a ‘minor’painter, producing ‘facile’and ‘repetitive’works, it would seem that over the last few years, views of his paintings have changed, and the man who was thought by experts to be the best artist alongside Picasso after the Second World War, looks like he’s back on the international art map. Maurice Garnier pays tribute to him at his famous gallery on the Avenue Matignon, which is dedicated to him. Among other revelations on show in Marseille there is a series of self-portraits spanning twenty or so years, as wellas many paintings from the 1960s and 1970s – including one of his muse Annabel – which shed some light on the evolution of his work. mars 2009 www.cotemagazine.com URBAN FOCUS 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 116