COTE Marseille Provence n°117 mars 2009
COTE Marseille Provence n°117 mars 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°117 de mars 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : gastronomie, les coquillages.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
PORTRAIT 14 La belle vie d’Aurélie Aurélie's belle vie Par Louis Badie – Photo Bruno Ruiz Pétillante, amusante, séduisante. « Ninon », Aurélie Vaneck dans la vraie vie, voit ses rêves se réaliser les uns après les autres. En toute « Liberté » et comme à la télé. Bien sûr, on évoque l’illustre grand-père. Pierre Vaneck. Sur la terrasse ensoleillée du Cercle des Nageurs, Aurélie ne peut - et ne cherche d’ailleurs pas - à dissimuler son ventre rond, annonciateur d’un très prochain heureux évènement. C’est dire l’urgence de notre rencontre qui, à quelques jours près, aurait eu lieu à la maternité ! « Pierre était discret sur sa carrière, on en parlait mais sans envahissement. Il n’y mêlait pas notre vie de famille et pourtant me voilà entre théâtre et télévision. Mais c’est vrai, il y a beaucoup de musiciens parmi nous et aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été attirée par le théâtre, la scène, le jeu. L’hérédité, l’influence sans doute, même si mes parents évoluent dans des univers très éloignés du spectacle. » Aurélie s’inscrit très tôt dans des cours d’art dramatique, à Bordeaux d’abord puis 3 ans à Paris. Et, tout s’enchaîne. Trois castings successifs et la voilà sélectionnée pour participer au lancement de la série télévisée Plus belle la vie, en 2004. « Le personnage de Ninon, impulsive, tourmentée m’a tout de suite séduite. Illico, je suis partie pour Marseille que je ne connaissais pas. Et vraiment aujourd’hui, je ne sais pas si je pourrais vivre ailleurs. En fait, se souvient-elle, quand j’étais petite j’avais deux rêves : devenir comédienne et vivre au bord de la mer. Et je l’ai fait ! Pourtant, pendant longtemps, cela me paraissait incompatible ; pour moi, la scène, c’était forcément Paris. Comme quoi… » A la question, légitime pour une comédienne « quels sont les rôles que vous souhaiteriez interpréter ou encore les réalisateurs avec lesquels vous aimeriez tourner ? » Tout de go, elle évoque Shakespeare pour les grands rôles de théâtre, « féminins mais aussi masculins, cela ne me gênerait pas du tout » et Almodovar pour le cinéma. « Les deux, bien que très différents, confinent toujours entre espoir et désespoir. Ce qui m’attire ? La complexité des personnages et des situations toujours en déséquilibre, parfois proches de la folie. Alors que, dans le quotidien, je serais plutôt de nature rationnelle » avoue-t-elle. « Peut-être une façon d’explorer ma propre part d’ombre ? » Aimant se retrouver seule, notamment au cours de lointains voyages, Aurélie nourrit aussi le désir d’un tour du monde. Et en profite pour confier que son objectif, sa priorité, est de continuer à pouvoir choisir. Et au choix justement, parmi ses prochains projets, le théâtre avec Serge Noyelle (Cabaret Nono, Labyrinthe - le masque à aiguilles, c’était elle !), la télévision toujours, et de plus en plus, le désir d’écrire et la réalisation d’un documentaire… À suivre. mars 2009 www.cotemagazine.com Bubbly, funny and appealing, Aurélie Vaneck (who plays Ninon in TV series Plus belle la vie) is seeing her dreams come true one after the other. In all freedom, just like Ninon. Sitting in the sun outside the Cercle des Nageurs, Aurélie told COTE about her life. Starting with her famous actor grandfather Pierre Vaneck. « He was discreet about his career ; it was spoken of, but not intrusively. He didn't bring it into our family life, and yet here I am in theatre and television. Heredity, influence no doubt, although my parents are in a quite different world to show business. » Aurélie started drama lessons very young, first in Bordeaux and then for three years in Paris. After that, one thing followed another. Three auditions and there she was, chosen to take part in the launch of the hit TV series Plus belle la vie, in 2004. « My character Ninon attracted me straight away – impulsive. I left for
Marseille, a town I didn't know, straight away. But for a long time I thought I would have to live in the capital to succeed ; I thought Paris was the only place for theatre. It just goes to show. » When we asked her what roles she'd like to play and what directors she'd like to act for, she immediately mentioned Shakespeare for great theatrical roles − « female but male too, that wouldn't bother me at all," − and Almodovar for films. « Although they're very different they both operate between hope and despair. What do I like about them ? The complexity of the characters, and situations that are always out of balance, sometimes close to madness. But in daily life l'm rather rational by nature, » she admits. « Perhaps it's a way of exploring my own dark side ? " Aurélie likes to be alone, particularly when travelling afar. And she wants to tour the world one day. Her aim, her priority, she says, is to continue to be in a position to choose. Watch this space ! mars 2009 www.cotemagazine.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 1COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 117 mars 2009 Page 116