COTE Marseille Provence n°116 décembre 2008
COTE Marseille Provence n°116 décembre 2008
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°116 de décembre 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 33,0 Mo

  • Dans ce numéro : bijoux exquis.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 106 - 107  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
106 107
URBAN PROVENCE AGENDA PIDZ Trois pièces de Tchekov LES 16 ET 17 DÉCEMBRE AU THÉÂTRE DES SALINS, MARTIGUES. TÉL. 04 42 49 02 00 Patrick Pineau s’empare avec brio de trois petites pièces en un acte de Tchekov « La demande en mariage », « Le tragédien malgré lui » et « L’ours », pour faire de ces trois vaudevilles miniatures un savoureux concentré d’esprit et de drôlerie. -/Three one-act plays by Chekhov, The Proposal, The Boor and A Tragic Man Despite Himself, staged with brio (and in French, of course) by Patrick Pinaud. He has made these miniature comedies a flavoursome concentrate of wit and humour. L’univers artistique d’Anne-Carole DU 4 DÉCEMBRE JUSQU’À FIN JANVIER CHEZ MDBA, MARSEILLE. TÉL. 04 91 812 812 Il se passe toujours quelque chose d’important chez MDBA ! En décembre, quatre artistes, d’expressions différentes, seront réunis autour d’Anne-Carole Vandenberghe : Skunk Dog, Jean-Baptiste Gaubert pour les plasticiens, Vincent Rudell et ses sculptures à vivre et le monde du design par Ettore Sottsass. David Negri, alias Skunk Dog puise son inspiration lors de ses séjours new-yorkais. On peut lire dans ses œuvres la création urbaine, le matériau pauvre, l’école de la Factory ou de Basquiat, toujours entre fauve et expressionniste, entre flash et trash… Après des études en arts appliqués et en arts graphiques, la vocation d'artiste a rattrapé Jean-Baptiste Gaubert. Avec de solides connaissances en arts plastiques forgées par une jeunesse à fréquenter les expositions d'art contemporain et les musées européens, c'est la deuxième fois qu'il expose chez MDBA où il avait surpris l'an dernier avec son immense Jimi Hendrix brodé à la main. Aujourd'hui il présente, avec de grands éclats de couleurs et de lumière, des oeuvres influencées par l'action painting, les drippings. Talent supplémentaire de ce jeune homme : avec la complicité d'autres artistes, il a monté un groupe d'intervention, Italian Gang, où se mélangent musique, vidéo, peinture dans des "rushes" de 15 minutes. Performance, performance ! Vincent Rudell crée du mobilier. Seulement du mobilier ? Mais non, évidemment, ses lits, canapés et fauteuils s’apparentent plutôt à des sculptures et présentent d’étranges particularités… que vous découvrirez en vous précipitant chez MDBA ! Quant au Maître Ettore Sottsass, architecte et « pape du design » (1917-2007), c’est un ensemble que propose Anne-Carole composé de mobilier, de pièces de verrerie, de porcelaine issus de sa période Memphis, mouvement artistique qu’il créa en 1981 ; un ensemble car, disait-il, « j'ai toujours pensé que le métier de l'architecte, c'est de dessiner un paysage artificiel autour de l'homme, de l’être humain... Dans cet environnement, je conçois tous les éléments, les meubles et tous les objets nécessaires » (le Monde édition du 30/8/2005). -/Anne-Carole Vandenberghe at MDBA brings together four artists with very different sensibilities : Skunk Dog, Jean-Baptiste Gaubert, Vincent Rudelland his "sculptures for living", and Ettore Sottsass for design. David Negri, alias Skunk Dog, draws inspiration from his trips to New York. In his work you find urban creativity, poverty of materials, the Factory and Basquiat schools, always between Fauvism and Expressionism, between les rendez-vous du mois/what to do this month Patrick Pineau et Tchekov au Théâtre des Salins, Martigues. Jean-Baptiste Gaubert et Skunk Dog chez MDBA. Les drawing-pins d’Olivier Millagou. flash and trash. Jean-Baptiste Gaubert acquired his vocation as artist after studying applied art and graphic art. This is the second time he's exhibited at MDBA, where he surprised everyone last year with his massive hand-embroidered Jimi Hendrix. Now he presents works influenced by action painting, with great splashes of colour and light. With fellow artists David, Jo and Ben, he has formeda group called the Italian Gang that mixes music, video and painting in 15-minute "rushes". A great performance. Vincent Rudell makes furniture. But it's not just furniture. His beds, sofas and armchairs are more like sculptures, with some very strange features indeed. Anne-Carole Vandenberghe also presents an ensemble of items by Ettore Sottsass, (1917-2007), architect and grand master of design. They include furniture, glassware and porcelaine from his Memphis Group period (that was the art movement he formedin 1981). An ensemble because, as he said, « l've always thought the architect's trade is to design artificial landscapes around human beings (...) I design all the elements in that environment − the furniture and all the necessary objects » (Le Monde of 30/8/2005). Duo artiste-architecte à Bandol Lorsqu’un architecte rencontre un artiste, le résultat se donne à voir au centre ludosportif de Bandol, centre proposant aux jeunes accès internet, soutien scolaire et jeux vidéos. L’opération de transformation et d’extension de l’ancienne maison du gardien a été confiée a l’architecte Thierry Lombardi qui, par un décloisonnement total du logement et la mise en place d’un meuble « multi-fonctions » de 12 m de long constitué de panneaux de bois directement imprimés par jet d’encre et vernis au polyester, a pu répondre à tous les besoins des utilisateurs tout en libérant un maximum d’espace pour les activités. En collaboration avec l’artiste Olivier Millagou, il a réussi à introduire au sein du projet une multiplicité d’œuvres et d’interventions, en évoquant des univers liés à l’adolescence : surf, cuirs cloutés, rock vintage et… mauvais garçons. Si l’intérieur est irradié par un coucher de soleil, l’extérieur interpelle par sa façade noire greffée d’une arborescence de troncs pétrifiés et par les célèbres drawing-pins d’Olivier Millagou, images recomposées au moyen de milliers de punaises laitonnées dorées. -/When an architect meets an artist, the result is the Bandol games and sports centre, where young people are offered internet access, pedagogical support and computer games. The task of transforming and extending the former gatehouse has been given to the architect Thierry Lombardi who, by totally openingup the living quarters, and adding a « multi-functional » building, 12 m long, built of wooden panels which have been printed directly with inkjet and polyester varnish, fulfils all the needs of its users and leaves the maximum possible space for a range of activities. Working with the artist Olivier Millagou, he has managed to introduce a range of works and projects by conjuringup a world of adolescence : surfing, studded leathers, rock and… bad boys. While the inside is litup by the setting sun, the outside, with its black front grafted with static tree trunks, and Olivier Millagou’s famous drawing-pins, images madeup of thousands of golden brass pinpoints. décembre 2008 - janvier 2009 www.cotemagazine.com AGENDA URBAN 107



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 1COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 140-141COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 142-143COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 144-145COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 146-147COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 148-149COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 150-151COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 152-153COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 154-155COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 156-157COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 158-159COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 160-161COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 162-163COTE Marseille Provence numéro 116 décembre 2008 Page 164