COTE Marseille Provence n°115 novembre 2008
COTE Marseille Provence n°115 novembre 2008
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°115 de novembre 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 118

  • Taille du fichier PDF : 39,2 Mo

  • Dans ce numéro : immobilier, l'avenir des villes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
La Duranne Rendez-vous d’une ville à la campagne 17 ans après, où en est le rêve de la ville à la campagne ? La campagne est toujours là. Pour la ville, il faut attendre encore un peu. Meeting with a country town Where, after 17 years, are we with the country town dream ? The country is still there. As for the town, you’ll have to wait a little longer. Par Claude Ponsolle La Duranne a été lancée sur le principe d’une ville à la campagne où tout ce qui fait la réussite d’un lieu de vie serait prévu. Les entreprises occupèrent les lieux et le premier millier de logements hébergea les cadres venus y travailler. Bel exemple de qualité de vie au bureau, a-t-on envie d’y rester le soir ? Aujourd’hui, le quartier de 3500 habitants compte bien renverser la tendance en accueillant 1500 résidents supplémentaires en 2010. Soit bientôt, une jeune ville de 5000 habitants dont le premier maire, Jean-Marc Perrin, occupera la mairie à Noël : « J’habite ici, j’aime ce quartier, son environnement et je me suis juré de le faire vivre en mettant en œuvre tous les moyens pour en faire un quartier autonome. » Lucide, il admet que « le Centre de Vie à l’architecture harmonieuse, conçue au départ comme cœur du quartier, se borne malheureusement encore au rôle de cantine du pôle d’activités : vivante en semaine, désertée le soir et le week-end. Il y a une boulangerie, le cabinet dentaire-médical, le club-house du tennis du Palmier qui organise quelques animations, mais il manque un tabac-PMU, un pressing, des commerces ouverts le samedi. » En contrebas, les Down Towns, près du parking et des banques, forment une place avec square paysager, espace de jeux sécurisé, terrain de boules et départ d’un parcours de santé longeant le ruisseau du Grand Vallat. Très attendu, un supermarché de 630 m2 de surface de vente avec un parking de 300 places, employant une équipe de 20 personnes a ouvert là ses portes en mars dernier. Après la pharmacie et le laboratoire d’analyses médicales, les commerces s’installent timidement, le Point Poste est assuré par Le Verger de la Duranne. Sur les hauteurs, La Duranne s’étend dans un cadre exceptionnel ouvert sur l’Arbois : vue imprenable sur Sainte Victoire sous son plus bel angle et même sur le Ventoux. Les logements dotés de très vastes terrasses misent sur cet atout majeur tout en respectant le cadre : pas plus de trois étages, 9m. maximum : Les Hauts de la Duranne, livraison 2ème trimestre 2009, Les Terrasses de l’Arbois, du studio au 5 pièces, Les Cepheides, 48 logements mis en vente (groupe Arcana) proches de la future école et juste a coté des Terrasses Ste Victoire, les Résidences L'Olympe-Panorama Ste Victoire et Horizon Sainte Victoire… Soit en tout, 400 logements supplémentaires. En janvier prochain, La Crèche municipale ouvrira 60 berceaux, en plus de la crèche d’entreprise Les Petits Chaperons Rouges déjà en place. En septembre 2009, ce sera le tour du Groupe scolaire (12 classes avec centre aéré). Enfin, l’Université Internationale des Métiers du Nucléaire AREVA s’installera sur l’ancien site industriel ADRIAN et accueillera sur son campus, les ingénieurs du monde entier. Jean-Marc Perrin conclut : « Le problème des lieux, c’est leur configuration de part et d’autre de la D543 qui scinde la ville en trois, obligeant à de multiples détours pour relier les hauts au bas et à l’est. C’est un combat que j’ai engagé et que je mènerai jusqu’au bout. » De haut en bas, l’avenue du Grand Vallat et le parcours de santé le long du ruisseau du Grand Vallat. La Duranne was launched on the country-town principle where everything that makes a successful life would be expected. Businesses would occupy places and the first thousand or so properties would accommodate executives who have come to work there. Good example of a quality office life, but would you want to stay there for the evening ? Today, the district of 3,500 inhabitants intendsupsetting the trend by welcoming 1,500 additional residents in 2010, that is to say, a young town of 5,000 inhabitants including its first mayor, Jean-Marc Perrin, who will occupy the town hallat Christmas : « I live here ; I like the district and its environment. I promised myself to make it live by settingup all the means to make it a self-sufficient area. The harmonious architectural Centre de Vie, designed at the beginning as the heart of the district, is stillunfortunately limited to the activity centre’s canteen role : lively during the week, deserted during the evenings and at weekends. There’s a baker’s, a medical-dental surgery, the Palmier tennis clubhouse that organises a few activities, but there’s no tobacconist-betting-office, dry-cleaners or shops open on Saturdays, » he said. Down below, the Down Towns, near the car park and banks, forma place with landscaped square, secured games area, bowls ground and the start of a health course running along the Grand Vallat stream. An eagerly awaited for supermarket with 630m2 selling area and a car park for 300 cars, employing a team of 20 people opened its doors last March. After the pharmacy and medical analysis laboratory, shops timidly setup ; the Post Office point is assured by Le Verger de la Duranne. Higherup, La Duranne stretches out in an exceptional setting opening over the Arbois : an unrestricted view over Sainte Victoire seen from the best angle and the same for the Ventoux. Properties equipped with very large terraces count on this major asset whilst respecting the surroundings : no more than three floors, nine meters maximum : Les Hauts de la Duranne, delivery for the second quarter of 2009, Les Terrasses de l’Arbois, from studios at five rooms, Les Cepheides, 48 properties on sale (Arcana group) close to the future school and just next door to the Terrasses Ste Victoire, the Résidences L'Olympe-Panorama Ste Victoire and Horizon Sainte Victoire… In all 400 additional properties. Next January, La Crèche (town’s day nursery) will open 60 cradles, on top of Les Petits Chaperons Rouges business day nursery already setup. In September 2009, it’ll be the school group’s turn – 12 classes with outdoor centre. Last but not least, the AREVA International University of Nuclear Professions will be setup on the former ADRIAN manufacturer’s site and willaccommodate world-wide engineers on its campus. novembre 2008 www.cotemagazine.com ECONOMY/REAL ESTATE 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 1COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 118