COTE Marseille Provence n°115 novembre 2008
COTE Marseille Provence n°115 novembre 2008
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°115 de novembre 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 118

  • Taille du fichier PDF : 39,2 Mo

  • Dans ce numéro : immobilier, l'avenir des villes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
HABITAT 24 Par Alexandre Benoist AUJOURD’HUI C’ESTDEMAIN TOMORROW IS HERE ALREADY VILLES CONÇUES COMME DES ORGANISMES VIVANTS, MAISON INTELLIGENTE, MOBILIER MODULABLE, L’AVENIR DE NOTRE ENVIRONNEMENT URBAIN ET DOMESTIQUE SE DÉCIDE AUJOURD’HUI. -/CITIES DESIGNED LIKE LIVING ORGANISMS, SMART HOMES, MODULAR FURNISHINGS... THE FUTURE OF OUR URBAN AND DOMESTIC ENVIRONMENTS IS BEING DECIDED TODAY. Fritz Lang l’imaginait verticale avec, au sommet, les nantis habitant des terrasses arborées et, dans les bas-fonds, les ouvriers. Pour George Orwell, elle est une prison intellectuelle soumise à l’autorité d’un dictateur invisible. Jacques Tati la voyait uniforme et déshumanisée par le progrès. Conçue comme un espace aseptisé pour Marco Brambilla, elle devient virtuelle avec les frères Wachowski. La ville a toujours nourri l’imaginaire des auteurs de science-fiction. Mais les visions que livrent Metropolis, 1984, Playtime, Demolition Man ou Matrix, ont-elles plus comme objectif de stigmatiser, en les amplifiant, les peurs, les angoisses et les fantasmes générés par une société bien ancrée dans le présent plutôt que d’inventer un futur ? Si l’art des urbanistes, des architectes ou des designers est différent, ils ont eux aussi conscience que la ville de demain prend sa source dans les préoccupations d’aujourd’hui. Sécurité, inégalités sociales, approvisionnement en énergie, impact environnemental, voici les grands enjeux auxquels les projets doivent répondre car, il y a urgence, d’ici à 2050 deux tiers de la population mondiale sera urbaine. novembre 2008 www.cotemagazine.com Fritz Lang imagined it as vertical with at the top the well-heeled living on tree-filled terraces and at the very bottom the workers. For George Orwell it was an intellectual prison under the thumbof an invisible dictator. Jacques Tati saw it as uniformand dehumanised by progress. Conceived as a sterile space for Marco Brambilla, it became virtual with the Wachowski brothers. The city has always fired the imagination of science fiction authors, but are the visions offered by Metropolis, 1984, Playtime, Demolition Man and Matrix aimedmore at stigmatising, through amplification, the fears, anxieties and fantasies generated by a society well grounded in the present, rather than inventing a future ? Although the art of urban planners, architects and designers is different, they too are aware that the cities of tomorrow have their roots in the concerns of today. Safety and security, social inequalities, energy supplies, environmental impact – these are the major issues that projects have to answer, and urgently because by 2050 two thirds of the world’s population will be urban.
Immeubles dépolluants, villes flottantes ou tours, comme ici pour le projet Landscript, Vincent Callebaut propose une vision non sacralisée de l’architecture et inspirée des sciences. Des tours en forme d’algue De nombreuses propositions voient aujourd’hui le jour qui, toutes utopistes qu’elles soient, permettent d’explorer des pistes et d’offrir un laboratoire de réflexion. Des visions comme Vertical Biotope de Xavier Lagurgue et Günther Domenig, sorte d’éprouvette en verre à l’échelle d’un gratte-ciel. Posé sur un réseau de pieds/racines installé sur les zones libres de nos cités, comme les cours intérieures des immeubles, elle génère un climat artificiel clos rendant possible à la fois habitation autonome en énergie et agriculture hors-sol. Avec Hydro-net, l’agence Isar propose un ensemble de bâtiments, tours en forme d’algue, bassins, champignons, reliés entre eux afin de créer un réseau écologique à même de capter les ressources énergétiques alternatives. Le concept de jungle appliqué à la ville reprend ici tout son sens. L’habitat individuel est lui aussi au centre des préoccupations. La maison devra produire sa propre énergie en adoptant une architecture bioclimatique, être saine pour les habitants en bannissant les composants non naturels mais être aussi intelligente. Matériaux intelligents Intelligente grâce à des nanotechnologies qui permettront aux matériaux de se transformer en fonction de l’environnement, lumière, température, humidité… Mieux encore, les vitres seront autonettoyantes, les peintures détecteront les fuites de gaz, les charpentes signaleront l’intrusion de termites… Mais intelligente aussi par le développement des technologies domotiques et robotiques. Anticipant eux aussi les besoins de demain, les designers nous prédisent des intérieurs modulables où le mobilier sera intégré dans les murs, pliable, démontable, empilable, pour gagner de précieux centimètres carrés afin d’optimiser un espace de plus en plus restreint. Le changement est en marche, et les solutions peuvent être applicables dès aujourd’hui. Alors à nous de jouer ! Tower blocks in the shape of seaweed These days numerous proposals are being put forward, which however utopian they might seem enable us to explore paths and provide food for thought. Visions such as Xavier Lagurgue and Günther Domenig’s Vertical Biotope, a sort of glass test tube the size of a skyscraper that stands on a network of feet/roots grounded in a city’s unoccupied spaces (such as internal courtyards) and generates an independent artificial climate that makes energy self-sufficient homes and soilless agriculture possible. With Hydro-net the Isar practice proposes a series of buildings – tower blocks shaped like seaweed, pools and mushrooms – linked together so as to forman ecological network able to harness alternative energy sources. The jungle concept applied to the city takes on real meaning here. Individual housing is also a focus of concern. Homes should produce their own energy through ecologically sustainable architecture, be healthy for their inhabitants by banishing non-natural components, and be smart too. Smart materials Smart thanks to nanotechnologies that will enable materials to transformaccording to environment, light, temperature, humidity etc. Even better, windows will be selfcleaning, paintwork will detect gas leaks and roof timbers will tell you when the termites move in. But smart too through the development of home automation and robotics. Also anticipating the needs of tomorrow, the designers are predicting modular interiors in which the furnishings will be built into the walls, foldable, dismantleable and stackable so as to gain precious square centimetres and optimise increasingly restricted space. Change is on the way and its solutions can be applied right now. It’s allup to us ! novembre 2008 www.cotemagazine.com HABITAT 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 1COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 115 novembre 2008 Page 118