COTE For Paris Visitors n°9 mars 2009
COTE For Paris Visitors n°9 mars 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°9 de mars 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 21,8 Mo

  • Dans ce numéro : les vertues de l'optimisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
AGENDA URBAN 90 URBAN par Mireille Sartore Dans le domaine de Chamarande, Erwin Wurm, Ufo, 2006/2008. Balades en vue à Chamarande Culture walks at Chamarande CHAMARANDE (91730). TÉL. 01 60 82 52 01. www.chamarande.essonne.fr Situé à une trentaine de kilomètres de Paris, le domaine de Chamarande (Essonne) et son jardin labellisé « remarquable » sont dédiés depuis 2000 à la culture et à la création contemporaine. Judith Quentel, la jeune et dynamique directrice artistique du site, a décidé de présenter des expositions monographiques d’artistes (plutôt pointus) dans le château – Philippe Ramette en 2007, Delphine Coindet l’an passé, Hugues Reip à venir – ainsi que des sculptures et installations monumentales visibles dans le parc paysager chaque semestre. Dès le retour des beaux jours, on l’espère, l’exposition collective Second_nature pourrait donc représenter un parfait compromis entre le désir de prendre un bol d’air revigorant dans le magnifique parc environnant et celui d’y admirer quelques œuvres spectaculaires signées d’une vingtaine d’artistes de notoriété internationale, « montrant comment, d’une nature première, l’homme peut en différer par sa seconde nature, fondamentalement différente ». On aime tout particulièrement le North Corner, south light de Mary Temple et la Porsche modifiée (Ufo) d’Erwin Wurm. Jusqu’au 26 avril. -/Since 2000, the Chamarande estate 30km from Paris (Essonne department) has been devoted to culture and contemporary arts, putting on solo exhibitions by artists (Hugues Reip this year) as wellas displaying huge sculptures and installations in its landscaped park. Once the fine weather returns, its collective exhibition Second_nature will provide the perfect opportunity for combining a desire for fresh air and exercise in its magnificent parkland with the chance to admire some spectacular artworks by a score of internationally known artists. Yan Pei-Ming face à La Joconde Yan Pei-Ming confronts the Mona Lisa SALLE DENON DU LOUVRE. www.louvre.fr Il y a quelques mois, Yan Pei-Ming rendait hommage à la famille Maeght en y exposant trois de ses œuvres magistrales dans la salle des Mariages de la fondation saintpauloise. Le revoici (jusqu’au 18 mai) dans le plus visité des musées du monde, le Louvre, honorant à sa manière le plus célèbre de ses tableaux, La Joconde ! Après Jan Fabre, invité à regarder du côté du département des peintures flamandes, le peintre franco-chinois a décidé de se « poser » dans les salles des grands formats français du XIX e siècle et face à la salle des États qui abrite les chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne – qu’il connaît bien pour avoir résidé à la Villa Médicis en 1993. Pour Les Funérailles de Monna Lisa, Yan Pei-Ming nous livre d’immenses formats « peints à l’huile et à la hâte, à larges coups de brosses, laissant la peinture éclabousser la toile et couler le long de la surface ». Du grand art comme toujours. -/Following Jan Fabre, the Franco-Chinese painter Yan Pei-Ming has now « taken a turn » around the Louvre and produced the exhibition Les Funérailles de Monna Lisa (Monna Lisa’s Funeral) in which he shows huge paintings « painted hastily in oils, using big brush strokes, letting the paint splash on the canvas and run down its surface ». Great art, as always. mars 2009 www.cotemagazine.com PARIS COURTESY GALERIE KRINZINGER, VIENNE/MARC DOMAGE, 2008 Yan Pei-Ming est au Louvre jusqu’au 18 mai. EN BREF... YAN PEI-MING, ADAGP, PARIS, 2008. PHOTO : ANDRÉ MORIN > Année Nougaro. Le chanteur aurait eu 80 ans cette année. Universal sort un coffret 5 CD de ses 100 plus belles chansons ainsi qu’un coffret luxe de 2 DVD dans une boîte métal collector. The singer would have been 80 this year so Universal is bringing out two boxed collector sets (CD and DVD). > Before au musée. Tous les premiers samedis du mois, de 18h à 21h, le musée du Quai Branly accueille gratuitement les 18-25 ans pour des rendezvous festifs autour des arts martiaux, slam, apéroethno, jazz, vidéo, électro, etc. www.quaibranly.fr Fun at the museum. On the first Saturday in every month, the Quai Branly museum invites 18-25-yearolds to free, fun get-togethers. Sexy Forum… Au programme du Forum des Images des Halles : une généreuse thématique sur le Désir (150 films), jusqu’au 24 mai pour mettre tous vos sens en éveil ! Également, le 7 e Carrefour de l’animation, du 20 au 22 mars, Festival Némo, du 1 er au 5 avril, 11 e Festival des très courts, du 24 au 26 avril. Tél. 01 44 76 63 00. Au PAD, un coffre dit « à la chinoise » en laque du Japon, début XVIII e, Ateliers Brugier-Louis Cane. Pavillon italien au PAD Italy at the PAD AUX TUILERIES. DE 11 H À 20 H. www.pad-paris.com Chic, parisien, culturel, le Pavillon des Arts et du Design (PAD) se déroulera du 1 er au 5 avril sur l’Espla nade des Feuillants du Jardin des Tuileries. Après une édition l’an passé résolument tournée vers le design contemporain, ce treizième rendez-vous qui attire toujours autant les plus grands décorateurs du monde entier proposera de revenir sur les fondements du design et de l’art moderne à travers la présence de 80 professionnels et exposants venus de France, Grande-Bretagne, Italie et Belgique. Cette année, le Pavillon sera aux couleurs de la péninsule italienne et un nouveau Prix, le Prix Moët Hennessy – Pavillon des Arts et du Design, choisi par un jury compétent, permettra au musée des Arts décoratifs de se voir offrir un objet exceptionnel sélectionné parmi tous ceux présentés au PAD. -/Chic, Parisian and cultural, the Pavillon des Arts et du Design (PAD) is being held from 1 to 5 April in the Tuileries gardens. After last year’s edition focused on contemporary design, this 13th PAD looks at the foundations of design and modern art with the help of 80 professionals from France, Great Britain, Italy and Belgium. This year’s PAD focuses on the Italian peninsula and will be awarding a new prize, the Moët Hennessy Prize. Un moulage unique A unique moulding Dans le cadre de l’exposition Les Portes du Ciel, visions du monde dans l’Égypte ancienne qui se tient au Louvre jusqu’au 29 juin, la Rmn (Réunion des musées nationaux) a édité un moulage exceptionnel, réalisé à partir d’une prise d’empreinte sur original, le chef-d’œuvre d’orfèvrerie antique, La Triade d’Osiris. La pièce tirée à 20 exemplaires est en vente à la boutique du Louvre au prix de 1200 €. Si vous préférez les estampes rares, l’institution culturelle organise les 24 et 25 mars, de 10h à 17h, une vente exceptionnelle dans le showroom des Métiers d’Art, à Saint-Denis. Tél. 01 49 46 25 60. www.rmn.fr D.R.
Shilpa Gupta et Mahzarin Banaji analysent toutes nos peurs au Laboratoire. -/As part of the Louvre’s exhibition on Ancient Egypt running until 29 June, RMN has edited an outstanding moulding of the gold Osiris Triad, produced from an impression taken from the original. If you prefer rare prints, then RMN is also organising a special sale in the Métiers d’Art showroom in Saint-Denis on 24 and 25 March. Quand le jazz rencontre les arts visuels When jazz meets visual arts DU 17 MARS AU 28 JUIN 2009, MUSÉE DU QUAI BRANLY. TÉL. 01 56 61 70 00 Le jazz constitue avec le rock et le cinéma, l’un des évènements artistiques majeurs du XX e siècle. Ce genre musical qui trouve son origine dans la musique profane et religieuse des Noirs d’Amérique du Nord a marqué la culture mondiale de ses sons et de ses rythmes comme un langage universel. Conçue par le philosophe et critique d’art Daniel Soutif, cette exposition présente autour d’un fil rouge constitué par timeline – épine dorsale de 50 mètres de long sur laquelle se succèdent de manière chronologique les événements principaux de l’histoire du jazz – qui sert de guide au visiteur et le conduit de salle en salle. Un parcours qui nous permet de découvrir des petites salles thématiques (Harlem Renaissance, La Révolution Free…) qui mettent en exergue les relations du jazz avec les autres disciplines artistiques. De la peinture à la photographie, du cinéma à la littérature, sans oublier le graphisme ou la bande dessinée, tous ces éléments présentés rappellent au visiteur les épisodes mémorables de cette aventure musicale. Par K.S. -/Jazz, which grew out of the secular and religious music of North America’s black population, has marked our global culture with its sounds and rhythms like a universal language. This exhibition is constructed around a 50m timeline along which the principal events in the history of jazz are presented in chronological order ; this guides visitors and leads them from room to room. All the exhibits – painting, photography, cinema, literature, graphic design and even cartoons – refer to memorable episodes in the development of this wonderful music. Morgan-Oury, l’amour de l’art -/An artistic couple GALERIE ARTISTES EN LUMIÈRE, 16 RUE BENJAMIN FRANKLIN, 16 E. ET ARTCURIAL, HÔTEL MARCEL-DASSAULT, 7 RUE DU ROND-POINT DES CHAMPS-ELYSÉES Michèle Morgan peint des œuvres gaies, éclatantes et inventives depuis 1943. Sa dernière exposition remontait à une douzaine d’années. La galerie Artistes en Lumière, située à deux pas du Trocadéro, présente une partie de la collection personnelle que l’actrice met en vente à cette occasion. Des séances de dédicace sont prévues les 21 mars et 25 avril prochains. Quant à son ancien époux, feu Gérard Oury, il était un grand collectionneur de Raoul Dufy, Charles Lapicque, Jacques Villon, Marcel Gromaire, Marc Chagall. Cette exceptionnelle collection de près de 300 œuvres sera vendue sous le marteau de Francis Briest-Artcurial, les 20 et 21 avril prochains. -/Actress Michèle Morgan has been painting since 1943 and now the Artistes en Lumière gallery is showing part of her personal collection that she is putting on sale ; dedication sessions are programmedfor 21 March and 25 April. As for her late husband Gérard Oury, he was a great collector of Raoul Dufy, Marcel Gromaire and Marc Chagall. His collection of nearly 300 artworks is being sold by Artcurial on 20 and 21 April. AGENDA les rendez-vous du mois/what to do this month HALF WIDOWS/ARCHITECTURAL VIDEO PROJECTION AND INSTALLATION, 2006 Au Quai Branly, Joséphine Baker au Bal nègre par Van Dongen, 1925. COLLECTION ANDRÉ VAN BREUSEGEM RAVI DEEPRES McGregor, une Entity de haut vol McGregor’s top-class Entity THÉÂTRE DE CHAILLOT, PLACE DU TROCADÉRO, 16E. TÉL. 01 53 65 30 00 Après Russel Maliphant, notre chouchou parmi tous les chorégraphes britanniques, c’est au tour de Wayne McGregor de débarquer à Paris, au Théâtre national de Chaillot, véritable Mecque de la danse contemporaine ! Après avoir fait ses premiers pas à New York, chez José Limon, ce natif du Grand Manchester a fondé sa première compagnie, la Random Dance, à l’âge de vingt-deux ans, se taillant très rapidement une formidable réputation dans le petit monde de la danse actuelle. À cet acharné de travail, infatigable et insatiable créateur, on doit notamment quelques séquences de la saga cinématographique des Harry Potter, le spectacle Kirikou où la pièce Genus composée spécialement pour le Ballet de l’Opéra de Paris. Du 19 au 21 mars, il présentera sa pièce Entity pour laquelle le chorégraphe a convié dix interprètes de haut vol et deux musiciens. -/After first working with José Limon in New York, at the age of 22 Wayne McGregor from Greater Manchester formedhis own company, Random Dance, and rapidly earned himself a considerable reputation in the small world of dance. This workaholic has notably given us several sequences in the Harry Potter films plus the Kirikou show. From 19 to 21 March the choreographer is presenting his piece Entity, for which he has engaged 10 top-class dancers and two musicians. Shilpa Gupta au Laboratoire Shilpa Gupta at Le Laboratoire Wayne McGregor pour la première fois au Théâtre de Chaillot. 4 RUE DE BOULOI, 1 ER. TÉL. 01 78 09 49 50. www.lelaboratoire.org Tous les projets initiés par Le Laboratoire se situent à la frontière de la création contemporaine et de la science, les deux domaines de compétence de son fondateur et directeur David Edwards. La nouvelle « exposition-expérience » qu’il propose jusqu’au 3 mai en collaboration avec l’artiste indienne Shilpa Gupta et la neuropsychiatre Mahzarin Banaji, pose la problématique du pouvoir des images et de son influence sur le comportement des individus. Shilpa Gupta, résidente de Bombay, connaît bien le problème de la peur liée notamment aux actes de terrorisme dont son pays fait les frais depuis des lustres ; elle en a fait l’un de ses thèmes de prédilection. Avec la pensée du célèbre linguiste Noam Chomsky en filigrane, la jeune femme s’interroge sur « l’impact des images quant à nos modes de penser. Le pouvoir de l’une d’entre elles peut-il nous amener à modifier notre interprétation du réel ? ». Pour le prouver, des Test d’Associations Implicites spécialement créés pour l’occasion sont proposés aux visiteurs dans l’espace d’exposition. -/All the projects initiated by Le Laboratoire stand on the frontier between contemporary creativity and science, the two fields in which its founder and director David Edwards is competent. The new « exhibition experience » running until 3 May, mounted in partnership with Indian artist Shilpa Gupta and neuropsychiatrist Mahzarin Banaji, poses the question of the power of images and its influence on individuals’behaviour. Using the thoughts of famous linguist Noam Chomsky as a backdrop, Shilpa Gupta investigates « the impact of images on our thought processes. Can the power it exerts over them lead us to change our interpretation of reality ? » mars 2009 www.cotemagazine.com AGENDA URBAN 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 116-117COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 118-119COTE For Paris Visitors numéro 9 mars 2009 Page 120