COTE For Paris Visitors n°8 décembre 2008
COTE For Paris Visitors n°8 décembre 2008
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°8 de décembre 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 26,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'éloge de la gourmandise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
MONTRES ESSENTIELS WATCHES 28 Breguet à Paris, un temple de la haute horlogerie Par Michel Franca Difficile lorsqu’on porte un tel nom de choisir un autre endroit pour installer une boutique à Paris. La place Vendôme est le carrefour mondial de la haute joaillerie et de la haute horlogerie. Quant à Breguet, c’est une légende horlogère dont l’histoire est marquée par la figure mythique d’Abraham Louis Breguet, horloger de génie qui signa de multiples innovations décisives dont la plus illustre est le Tourbillon, ingénieux dispositif qui permet de corriger l’incidence négative de la gravitation terrestre sur la marche des mécanismes horlogers. Aujourd’hui rattaché au groupe Swatch, Breguet demeure fidèle à sa réputation, proposant chaque année des pièces horlogères exceptionnelles dont le style reprend les codes historiques de la maison (les chiffres du cadran, les aiguilles, le guillochage, le design très pur), tout en intégrant les avancées technologiques les plus audacieuses. C’est au 6 place Vendôme que la marque a installé sa boutique parisienne, dans un espace de 500 m² ce qui en fait la plus grande boutique Breguet du monde. La façade du bâtiment est signée Mansart, l’architecte de Louis XIV à qui l’on doit la célèbre place. Les architectes de Breguet ont veillé à respecter son ordonnancement en créant des ouvertures en verre bleuté qui s’incrustent dans l’encadrement des fenêtres comme « des pierres précieuses ». L’espace interne se répartit sur deux niveaux : l’espace boutique au rez-de-chaussée et le musée du Patrimoine historique au premier étage. Un univers de rêve Dans sa somptueuse boutique de la place Vendôme, l’horloger propose des créations d’exception et un musée unique. Breguet in Paris, a temple of Haute Horlogerie In a sumptuous store on Place Vendôme the watchmaker displays its outstanding creations and a unique museum. La boutique Breguet de Paris, 6 place Vendôme. Au rez-de-chaussée, le décor raffiné accueille l’importante collection de gardetemps, de la ligne Marine aux plus grandes complications classiques. La haute joaillerie bénéficie d’un traitement particulier. Elle est mise en valeur par des éléments raffinés dont, au premier chef, le verre bleuté, à l’image des émaux bleutés des montres Breguet de poche, taillé à la façon du guillochage traditionnel en clous de Paris, signature de la marque. Les salons de vente intimes sont traités avec un soin tout particulier. Ils bénéficient d’un élégant décor, animé par une composition de bleu royal et d’or roi soleil. Des gainages de cuir, des marqueteries, des fils et incrustations d’or viennent parfaire le mobilier en parfaite harmonie avec le décor. Au premier étage a été installé le patrimoine de Breguet dont la valeur est historique. décembre 2008 - janvier 2009 www.cotemagazine.com Nicolas G. Hayek présentant la Marie-Antoinette réalisée par les ateliers Breguet. When your name is Breguet you can’t really choose any other location in Paris to open a store. Place Vendôme is the global hub of Haute Joaillerie and Haute Horlogerie. Breguet is a horology legend whose origins go back to 1775 and whose history is marked by the mythic figure of Abraham Louis Breguet, genius watchmaker, who invented many a decisive innovation, the most illustrious being the tourbillon, that ingenious device that corrects the negative effects of the earth’s gravity on the functioning of watch mechanisms. Today part of the Swatch group, Breguet remains loyal to its reputation by each year offeringup exceptional timepieces in a style that perpetuates the company’s historic codes (the numerals on the dial, the hands, the guilloché work, the very pure design) while still incorporating the most audacious technological developments. So the brand has now opened a Paris store at 6 Place Vendôme, in 500m² premises that make it the largest Breguet store in the world. The building’s frontage was designed by Mansart, Louis XIV’s architect to whom we owe this famous square. Breguet’s architects have been extremely careful to respect this frontage, installing bluish glass set into the original window frames like precious stones. Inside, the store covers two floors, with the sales area on the ground floor and the historic heritage on the first floor. A dream world The ground floor with its refined decor houses the considerable collection of timepieces, from the Marine line to the greatest classical complication watches. The Haute Joaillerie products are given special treatment, highlighted by refined decorative elements the most prominent of which is that same bluish glass, like the blue-tinged enamels of Breguet pocket watches, cut to resemble the traditional Clous de Paris guilloché work that is a brand signature. The sales lounges have been given an elegant decor enlivened by a combination of royal blue and sun-king gold, with leatherupholstery, gold-wire marquetry and incrustations of gold enhancing the furnishings. On the first floor you can marvel at Breguet’s heritage for here are its archives and more than 120 antique watches that embark connoisseurs and novices alike on a fabulous journey through the world of watchmaking and jewellery too. The name of Breguet is indeed closely linked with history since the watchmaker was official supplier to numerous famous historical figures, starting with Marie-Antoinette for whom he created timepieces that are now part of the watchmaking pantheon. Breguet’s new watches for 2008 Breguet’s 2008 offering stands out, as every year, through its richness and innovations.
Classique 1808. La Marine 5817. On y retrouve des archives et plus de 120 montres anciennes. Elles convient les passionnés comme les néophytes à un voyage fabuleux à travers le monde de l’horlogerie mais aussi de la joaillerie. D’autant que le nom de Breguet est attaché à l’Histoire. L’horloger fut le fournisseur attitré de nombreux personnages célèbres, à commencer par la reine Marie-Antoinette pour laquelle il réalisa des pièces qui figurent désormais au Panthéon de l’horlogerie. Nouveautés Breguet 2008 La livraison Breguet 2008 se distingue, comme chaque année, par sa richesse et ses innovations. La Marie-Antoinette. En 1783, un admirateur commande à l’horloger une montre exceptionnelle destinée à la Reine de France. Elle sera livrée en 1827, 44 ans après sa commande et 34 ans après la mort de sa destinataire… La Breguet n°160, dite la Marie-Antoinette, est entrée depuis dans la légende. Elle fut volée en 1983 dans un musée de Jérusalem. En 2005, Nicolas G. Hayek décide de la faire reproduire. Alors qu’elle est presque achevée, l’original réapparaît soudain à Jérusalem. En 2008, Nicolas G. Hayek présente la Marie-Antoinette reconstituée, lors du Salon de Bâle. Pur chef-d’œuvre horloger, elle rassemble une myriade de complications. Elle a été logée dans un écrin précieux réalisé dans le bois du chêne du Château de Versailles, le favori de la Reine, qui devait être abattu. Classique 5447. Cette grande complication réunit un quantième perpétuel et une répétition minutes dotée d’un mécanisme de sonnerie affiné, fruit des recherches développées par Breguet en matière d’acoustique afin d’améliorer la transmission du son et la résonance des pièces. Classique 1808. Cette grande complication rend hommage à une invention de Breguet : le régulateur à tourbillon. Celui-ci se cache derrière un précieux couvercle. En or rose, le boîtier reçoit un éblouissant décor de 706 diamants. Classique 5247. Cette complication est actionnée par un mouvement chronographe mécanique à remontage manuel doté d’un dispositif de roue à colonnes. La réserve de marche est de 48 heures. Le boîtier est en or rose et le cadran renoue avec la tradition de l’émail blanc grand feu, un art devenu très rare dans le monde horloger. Classique 7137. Un modèle d’une élégante pureté qui s’inspire d’une icône de Breguet : la montre n°5, livrée en 1794 au Comte Journiac St. Méard et rachetée par Nicolas G. Hayek pour le musée Breguet. Les Marine. La Marine 5817 est devenue une référence de Breguet. Elle est proposée cette année dans un boîtier en acier lumineux qui joue sur le clair-obscur. La Marine 8828 est un chronographe pour dames logé dans un boîtier en or blanc, cabochon saphir, lunette et attaches serties de diamants. Héritage 5497. C’est la première grande complication de la ligne Héritage. Sa forme tonneau accueille un tourbillon actionné par un mouvement à remontage manuel. Reine de Naples 8958 Gammea. Référence de la montre féminine, ce modèle au dessin caractéristique s’enrichit cette année d’une pièce unique qui met à l’honneur la tradition artisanale du camée. Celle-ci a permis de réaliser un cadran unique qui propose une miniature sculptée sur coquillage. Le boîtier est en or blanc serti de diamants sur un bracelet en alligator couleur chocolat. 6 place Vendôme, Paris 1 er - Tél. 01 47 03 65 00 La Marie-Antoinette. In 1783 a Breguet admirer commissioned the watchmaker to create an exceptional watch intended for the Queen. It was finally delivered in 1827, 44 years after it was ordered and 34 years after the Queen’s death ! Since then the Breguet n°160, known as « the Marie- Antoinette », has gone down in legend. In 1983 it was stolen from a museum in Jerusalem ; in 2005 Nicolas G Hayek decided to have an identical reproduction made ; when this was almost finished, the original suddenly reappeared in Jerusalem ! At the 2008 Baselworld Nicolas G Hayek presented the reconstituted Marie Antoinette, a pure masterpiece of watchmaking comprising a myriad of complications. It sits in a precious box made from the wood of an oak tree at Versailles, the Queen’s favourite, later chopped down. Classique 5447. This grand complication watch combines a perpetual calendar and a minutes repeater with a refined ring mechanism that is the result of Breguet’s research into acoustics so as to improve sound transmission and the resonance of the parts. Classique 1808. This grand complication watch pays tribute to a Breguet invention : the tourbillon regulator. It lies hidden under a precious cover while its pink-gold case has been given a dazzling decor of 706 diamonds. Classique 5447. Reine de Naples 8958 Gammea. Classique 5247. This complication watch is driven by a hand-wound mechanical chronograph movement with column wheel and has a 48hr power reserve. The case is in pink gold and the dial revives the tradition of high-fire white enamel, an art now very rare in the watchmaking world. Classique 7137. A model of elegant purity inspired by a Breguet icon : the n°5 watch delivered in 1794 to Comte Journiac St Méard and bought by Nicolas G Hayek for the Breguet museum. The Marines. The Marine 5817 has become a Breguet reference ; this year it comes in a luminous steel case that plays on chiaroscuro. The Marine 8828 is a ladies’chronograph housed in a white-gold case, with a sapphire cabochon and diamond-set bezel and lugs. Héritage 5497. This is the first grand complication in the Héritage line, its tonneau shape housing a tourbillon driven by a handwound movement. Reine de Naples 8958 Gammea. A referential women’s watch, this model so characteristic in its styling this year adds a unique version that honours traditional cameo making. The result is a unique dial bearing a miniature carved out of a shell. The whitegold case set with diamonds sits on a chocolate-coloured alligator strap. décembre 2008 - janvier 2009 www.cotemagazine.com WATCHES ESSENTIELS MONTRES 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 116-117COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 118-119COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 120-121COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 122-123COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 124-125COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 126-127COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 128-129COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 130-131COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 132-133COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 134-135COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 136-137COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 138-139COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 140-141COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 142-143COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 144-145COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 146-147COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 148