COTE For Paris Visitors n°8 décembre 2008
COTE For Paris Visitors n°8 décembre 2008
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°8 de décembre 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 26,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'éloge de la gourmandise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
ESSENTIELS SHOPPING 24 Stuart Weitzman à la conquête de Paris Par Stéphanie Faby Après Monte-Carlo et Saint- Tropez, les talons vertigineux du créateur américain, ami des stars hollywoodiennes, ont désormais leur écrin dans la capitale. Stuart Weitzman out to conquer Paris After Monte Carlo and St Tropez, the dizzyingly high heels of the American designer and friend of Hollywood stars now have a store in the French capital. Ses souliers ont foulé les tapis rouges du monde entier aux pieds des plus grandes stars américaines du cinéma. Ces célébrités s’appellent Nicolette Sheridan, Angelina Jolie, Eva Longoria, Halle Berry, Sandra Bullock ou Charlize Theron et figurent parmi les inconditionnelles de Stuart Weitzman, ce petit cordonnier qui a fait de la chaussure une véritable œuvre d’art. Depuis toujours, ses modèles proposent un style féminin, raffiné et intemporel où strass, cristaux et pierres précieuses serties se mêlent aux peausseries et aux tissus les plus sophistiqués. Les addicts de la chaussure seront ravies d’apprendre que le « sultan du talon aiguille », comme on le surnomme outre- Atlantique, a désormais pignon sur rue. C’est à l’architecte Fabio Novembre qu’a été confié le chantier de l’adresse située au 342 rue Saint-Honoré. Dans cet espace aux lignes sobres et épurées, les souliers du créateur trônent, ici et là, sur des linéaires géométriques en Corian blanc rehaussés d’un gris chic. « Je suis très excité à l’idée de cette première ouverture parisienne car, pour moi, la ville est un symbole du chic, de l’élégance et la référence en matière de mode. Il lui fallait une boutique digne de ce nom », déclare l’homme à l’œil malicieux le soir de l’inauguration. Le concept renoue avec l’idée de vitesse, l’esprit de puissance, que Stuart Weitzman a voulu retranscrire dans l’ensemble de ses boutiques mondiales. Une allusion peut-être à la fulgurance du parcours d’un homme qui, en un peu plus de vingt ans, a réussi à conquérir le monde avec plus d’une trentaine de boutiques aux États-Unis et une présence dans plus de cinquante pays. décembre 2008 - janvier 2009 www.cotemagazine.com Chausseur de père en fils Avec une production de deux millions de paires par an, un retour sur parcours s’impose. En 1986, Stuart Weitzman reprend les rênes de l’entreprise paternelle avec l’ambition d’acquérir une renommée internationale et imaginer des chaussures de luxe à la cambrure parfaite et au confort ultime. Il centralise sa production à Alicante en Espagne, et dirige toute sa production avec l’extrême rigueur que le fait main impose. Pour les deux collections annuelles, plus de trois cents modèles sortent des ateliers. Satin, dentelle, plumes, boucles et cristaux Swarovski signent la marque de fabrique du chausseur. Cette volonté de faire rêver les femmes le mène très vite à réaliser des commandes spéciales pour les grandes cérémonies. Parmi ses modèles les plus exceptionnels : la ligne Pavé, des escarpins brodés de cristaux et sertis en diamants et rubis. En 2002, il crée le modèle 1 million Dollar Shoe porté par Laura Harring, et serti de 464 diamants. Puis, en 2003, le modèle Ruby Shoe incrusté de 642 rubis. Il décline en 2005 et 2006 ses chaussures sur les modèles des boucles d’oreilles de Marilyn Monroe et de Rita Hayworth. Sa dernière folie, Diamond Dream, a été réalisée pour la 79 e Academy Award avec un enchâssement sur talon aiguille de plus de 1 420 diamants de 30 carats ! Rien n’est décidément trop beau dans la course à l’excellence… 342 rue Saint-Honoré, Paris 1 er Tél. 01 42 60 47 92 His shoes have walked down red carpets all over the world on the feet of America’s top film stars. Celebrities like Eva Longoria, Nicolette Sheridan, Angelina Jolie, Halle Berry, Sandra Bullock and Charlize Theron are just some of the fans of Stuart Weitzman, the little shoemaker who has turned the shoe into a work of art. Since the beginning his models have offered feminine, sophisticated and timeless style with diamante, crystals and precious stones set in a diverse range of luxurious leathers and fabrics. Shoe addicts will be thrilled to know that the « stiletto sultan » as he’s often nicknamedhas now setup shop here. Architect Fabio Novembre was commissioned for the interior of the 342 rue Saint-Honoré store. The designer’s shoes have pride of place, here and there, on sleek, white, ribbon-like, geometrical Corian shelves set against chic grey walls. « I’m very excited about the idea of opening this first Paris store because for me the city is the epitome of chic and elegance and the leader in terms of fashion. It needed a store that could liveup to this », declared the man with a mischievous twinkle in his eye at the opening party. The concept picksup the idea of speed and feeling of power that Stuart Weitzman wants all his international shops to convey. Perhaps an allusion to the staggeringly successful career of the man who in just over 20 years has managed to conquer the world. Shoemaker from father to son Their production of two million pairs a year warrants a look back at the company’s history. In 1986 Stuart Weitzman took over the reigns of his father’s business with the ambition of earning an international reputation for designing perfectly-constructed, supremely comfortable luxury shoes. The company’s factories are located centrally in Alicante, Spain, and are run with all the rigour that handmaking demands. They produce two collections a year, with over 300 styles in each collection. Satin, lace, feathers, buckles and Swarovski crystals are the shoemaker’s trademark. One of their most exceptional models is the Pavé collection of crystal-embroidered, diamond- and ruby-set pumps. By understanding that women want shoes to make them dream, the company very soon started receiving special orders for major ceremonies. For the 2002 Oscars, Weitzman designed the Million Dollar Shoes set with 464 diamonds worn by actress Laura Elena Harring and in 2003 the Ruby Shoes encrusted with 642 rubies. His 2005 and 2006 Oscar shoes featured earrings that belonged to Marilyn Monroe and Rita Hayworth respectively. His last act of folly to be worn at the Academy Awards was the Diamond Dream set with over 1,420 30-ct diamonds !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 116-117COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 118-119COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 120-121COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 122-123COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 124-125COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 126-127COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 128-129COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 130-131COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 132-133COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 134-135COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 136-137COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 138-139COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 140-141COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 142-143COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 144-145COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 146-147COTE For Paris Visitors numéro 8 décembre 2008 Page 148