COTE For Paris Visitors n°32 fév/mar/avr 2013
COTE For Paris Visitors n°32 fév/mar/avr 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de fév/mar/avr 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : (re) belles & conquérantes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
PARIS PAR ICI [Paris this way] Par Rémi Dechambre Arty et nostalgique MONTPARNASSE Artistic and nostalgic Illustration Virginie Broquet. Jusqu’au milieu du XX e siècle, une élite intellectuelle et artistique venue du monde entier se donnait rendez-vous à Montparnasse. Aujourd’hui, ce quartier reste imprégné d’une certaine nostalgie bien parisienne qui en fait tout son charme. Dans l’esprit des Parisiens, Montparnasse n’est fréquemment qu’un lieu de passage, pour rejoindre la gare éponyme. Héritant son nom d’une butte constituée de gravats provenant du creusement des catacombes (disparue au début du XVIII e siècle), ce quartier situé à la lisière de Paris fut longtemps un lieu d’amusement destiné aux amateurs de bals… C’est certainement pour cette raison qu’à partir des années 1900, on vit débarquer, dans ce qui n’était qu’un village parsemé d’ateliers, un grand nombre d’artistes et de réfugiés politiques, tels Picasso, Modigliani, Utrillo, Apollinaire, Cendrars et même Lénine ! Après la Première Guerre mondiale, ce sont les réfugiés russes qui font les beaux jours du quartier, comme Soutine et Chagall, suivis par les Américains, qui tombent amoureux de l’ambiance bohème et canaille. Hemingway, Faulkner ou Gertrude Stein y avaient leurs habitudes. Du côté de la France, les rues qui jalonnent la gare sont depuis l’origine le domaine réservé des « Bretons de Paris », venus chercher du travail dans la capitale… De ce passé, Montparnasse conserve un esprit arty et nostalgique, tandis que ses nouveaux habitants – de nombreux artistes et intellectuels – lui apportent un chic discret qui en fait un des quartiers les plus attachants de Paris… For many Parisians Montparnasse is just an area you pass through on your way to the eponymous station. In the days when Montparnasse was stilla village on the edge of Paris with workshop premises here and there, people came for amusements and dancing. That's doubt less why, from around 1900, it was a destination for so many artists and political refugees, including Picasso, Modigliani, Utrillo, Apollinaire, Cendrars and even Lenin. After World War I it was the turn of Russian refugees : Soutine, Chagalland others. Then in the 1920s came Ame ricans drawn to the carefree bohemian atmosphere – Hemingway, Faulkner and Gertrude Stein among them. And the streets around the station have long been the stamping ground of Parisian Bretons, Montparnasse being where they stepped off the train. Montpar nasse still has nostalgic associations. Its new inhabitants, many of them artists and intellectuals, add a discreetly chic touch that makes it one of the city's most endearing districts. -/Until the mid-20th century, Montparnasse was the haunt of an elite circle of intellectuals and artists from all over the world. Today the area still harbours a certain typically Parisian nostalgia – which is where the attraction lies. 40 | FÉVRIER-MARS-AVRIL 2013 - www.cotemagazine.com
Vu par Patrice Leconte [Patrice Leconte's Montparnasse] Antoine Charveriat Patrice Leconte est un réalisateur français qui compte tout autant pour le succès de ses films, Les Bronzés, Les Spécialistes, que pour la qualité de son œuvre, Monsieur Hire, Tandem, Ridicule et récemment Le magasin des suicides. Très attaché à Mont par nasse, le cinéaste se confie : « J’aime ce quartier parce qu’il est formi da blement vivant. En fait, je parle surtout du boulevard lui-même, peuplé de salles de cinéma, de cafés, de restaurants et de piétons sans cesse affairés, même le dimanche ! C’est cette vie-là que j’aime. Quand j’ai commencé à habiter ici, j’ai eu la certitude que je n’en bou - ge rai plus… » Il est actuellement plongé dans la post production d’un film, une adaptation du Voyage dans le passé de Stefan Zweig. En avril prochain, il fera paraître son troi sième roman, Le garçon qui n’existait pas, chez Albin Michel. -/Patrice Leconte is a French film director known not only for box-office hits but also for the high quality of films like his recent animé Le magasin des suicides. He is deeply fond of Montparnasse, he says : "I love this district because it's fantastically lively. l'm talking about the boulevard especially : full of cinemas, cafés, restaurants and busy people even on Sundays. That's the kind of life I love. When I first arrived, long ago now, I knew I would never move out." He's currently immersed in the postproduction stage of a film, an adaptation of Stefan Zweig's du Voyage dans le passé. His third novel is due to be published by Albin Michel in April. BRASSERIE LA ROTONDE, CHEZ FERNAND ET LE PARC AUX CERFS Les trois meilleurs endroits pour déjeuner ou dîner : personnel accueillant et cartes parfaites ! -/The three best places for lunch or supper : welcoming staff and perfect food ! La Rotonde, 105 boulevard du Montparnasse, 6 e Tél. 01 43 26 48 26 Chez Fernand, 127 bd du Montparnasse, 6 e Tél. 01 43 27 47 11 Le Parc aux Cerfs, 50 rue Vavin, 6 e Tél. 01 43 54 87 83 PAPETERIE DU DÔME Le plus grand choix de stylos et des conseils avisés. -/Good advice and a huge choice of pens. 108 bd du Montparnasse, 14 e Tél. 01 43 35 25 74 Adresses de Patrice Leconte -/Patrice Leconte's addresses COIFFEUR MEDLEY Un salon très sympathique. Demander Emmanuelle, jolie coiffeuse souriante… -/Very nice hair salon. Ask for Emmanuelle, the lovely hairdresser with the smile. 134 boulevard Raspail, 6 e Tél. 01 43 26 17 59 LIBRAIRIE TSCHANN Une adresse incontournable. -/This bookshop is a must-go. 125 bd du Montparnasse, 66 e Tél. 01 43 22 41 18 Culture [Culture] Chez Fernand. Le Parc aux Cerfs. Brasserie La Rotonde. La librairie Tschann. Jean Nouvel, Bâtiment de la Fondation Cartier pour l'art contemporain, boulevard Raspail, Paris, 1994. Rémi Dechambre Rémi Dechambre Rémi Dechambre Rémi Dechambre Jean Nouvel/Adagp, Paris, 2010/Photo Ambroise Tézenas Cartier à l’heure de l’art contemporain [Cartier sponsors contemporary art] Installée depuis 1994 dans un spectaculaire bâti - ment créé par Jean Nouvel, la Fondation Cartier pour l’art contemporain est l’institution incontour - nable de Montparnasse. Jusqu’au 17 mars 2013, on peut y découvrir la première exposition majeure de l’artiste chinois Yue Minjun – véritable star dans son pays et à l’international – composée de 40 tableaux issus de collections du monde entier et pléthore de dessins inédits. Ron Mueck lui succédera du 16 avril au 19 septembre 2013. Ce sera le grand retour de l’artiste australien après le succès de sa précédente exposition dans ce même lieu, en 2005. Fondation Cartier moved into a spectacular building, designed by Jean Nouvel, in 1994. It's now the district's abso lutely-must-go institution. Until 17 March 2013 it's showing the first major exhibition by Chinese artist Yue Minjun, with 40 paintings from collections all over the world and an abundance of drawings new to the public. Ron Mueck follows, from 16 April to 19 September – a welcome return by this Australian artist after the success of his previous show in the same place in 2005. 261 boulevard Raspail, 14 e Tél. 01 42 18 56 50 – www.fondation.cartier.com Paris Tourist Office/Photo : Marc Bertrand Le musée Bourdelle. BOURDELLE : UN ATELIER-MUSÉE Installé dans l’ancienne demeure du sculpteur Antoine Bourdelle, ce musée est l’un des plus charmants de la capitale. Outre un fonds considérable d'archives, le musée monographique conserve quelque 15000 photographies, 3000 sculptures, 4000 dessins et aquarelles ainsi que 150 peintures et pastels. Bourdelle : workshop and museum. Housed in the former home of sculptor Antoine Bourdelle, this museum is actually one of the most delightful in Paris. As wellas the extensive archives the museum holds 15,000 photographs, 3000 sculptures, 4000 drawings and watercolours and 150 paintings and pastels. 18 rue Antoine Bourdelle, 15 e Tél. 01 49 54 73 73 L’INSTITUT PASTEUR Les passionnés de sciences et de médecine seront comblés en visitant les appartements du célèbre scientifique, ainsi que l’étonnante crypte où il repose. Pasteur Institut If you're keen on science and medicine you'll enjoy exploring the famous scientist's living quarters and the astonishing funeral chapel where he is buried. 25 rue du Docteur Roux, 15 e Tél. 01 45 68 82 83 www.cotemagazine.com - FÉVRIER-MARS-AVRIL 2013 | 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 32 fév/mar/avr 2013 Page 108