COTE For Paris Visitors n°31 déc 12/jan 2013
COTE For Paris Visitors n°31 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 24,8 Mo

  • Dans ce numéro : désir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
GASTRONOMIE Par Rémi Dechambre LA « FRENCH LOVE CUISINE » Olivia Muhlke est une pionnière : elle est la première à proposer au grand public, par l’intermédiaire de magasins de proximité, une gamme de produits alimentaires aphrodisiaques. -/Olivia Muhlke is a pioneer, the first person to commercialise a range of aphrodisiac food products for the general public, sold in local shops. Gaai - Fotolia COTE : Qu’est-ce que la « french love cuisine » ? Olivia Muhlke : C’est une sorte de mariage entre deux grands archétypes, le french lover et la french cuisine, exprimé à travers les produits commercialisés par Bonofood, une entreprise que j’ai créée en 2011. À l’époque, j’ai ressenti une véritable demande dans le domaine du désir et du plaisir. Sans doute en réaction à la crise que nous traversons. Durant un dîner, après quelques plaisanteries sur le Viagra , la conversation a évolué vers l’absence d’offres de produits alimentaires sexy et coquins sur le marché français. En même temps, je voyais bien que des émissions culinaires rencontraient un grand succès parce qu’elles reposaient, en partie, sur un besoin de lien social. C’est à cette logique que nous avons répondu car la « french love cuisine » est une manière de créer une forme particulière de lien social autour du plaisir alimentaire : s’ouvrir à l’autre tout en s’amusant. Pour l’apéritif, par exemple, nous proposons d’étonnants élixirs ou, côté plaisirs sucrés, des gâteaux « cœur » à partager. Nos produits sont fabriqués par des entreprises françaises, avec un packaging qui peut réserver parfois bien des surprises… COTE : Vous avez donc beaucoup réfléchi à la notion de désir en cuisine ? O. M. : La « french love cuisine » répond à un besoin affectif. Que l’on soit seul ou à deux, on peut se faire plaisir, pour quelques euros, avec de bons produits qui provoquent une émotion gustative et excitent l’ima ginaire. Tous nos ingrédients sont de qualité. 68 | DÉCEMBRE 2012_JANVIER 2013 - www.cotemagazine.com
{Gastronomy } -/COTE : WHAT IS « FRENCH LOVE CUISINE » ? Olivia Muhlke : It’s a sort of amalgam of two archetypes, the French lover and French cuisine, expressed through products commercialised by Bonofood, the company I setup in 2011. I felt there was a real demand for things that stimulate desire and pleasure, undoubtedly a reaction to austerity. I was dining with friends and some jokes about Viagra led the conversation onto the fact there were no sexy, titillating food products on the French market. At the same time I realised that TV food programmes were so successful partly because they exploit our need for social interaction. That’s the logic behind « French love cuisine », which is a way of using the pleasure of eating to connect socially. For example, for parties we offer amazing love shots and heart cakes to be shared. Our products are made by French firms and in some cases their packaging hides unexpected surprises ! Les vertus aphrodisiaques de certains d’entre eux sont connues depuis la nuit des temps, mais la dimension culturelle est primordiale. Saviez-vous, par exemple, que la pomme de terre est un aphrodisiaque réputé pour les Brésiliens, alors que ce sont le chocolat et le gingembre qui sont naturellement le plus cités par les Européens ? Côté marketing, les hommes et les femmes n’envisagent pas le désir de la même manière. La puissance, « l’efficacité » pour ces messieurs, l’amour, les sentiments, le dialogue pour ces dames. C’est d’ailleurs pour réconcilier ces deux points de vue que nous avons publié Cuisine du désir… Quand Elle fait parler les Hommes, par Maître Bonobo, un livre de recettes, de trucs et d’astuces pour retenir l’homme autour de la table le plus longtemps possible ! [rires] COTE : Le désir n’est-il pas une notion à manipuler avec précaution ? O. M. : C’est un sujet difficile, car il touche à l’intime. Il existe une frange de la population plutôt traditionaliste que ce sujet peut facilement choquer tandis qu’une autre est totalement libérée. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de créations que je n’ai pas validées pour rester, disons, « consensuelle ». Cependant, j’ai remarqué que c’est sur le mode de l’humour que l’on peut aller le plus loin ! COTE : Quels sont vos projets ? O. M. : Nous développer à l’international. Les marchés les plus réceptifs sont l’Angleterre, le Canada et les États-Unis. Nous aimerions aussi beaucoup conclure un partenariat avec un groupe hôtelier pour que vos lecteurs puissent, par exemple, trouver dans leurs chambres des « ame ni - ties » vraiment qualitatives et originales ! • COTE : SO YOU’VE THOUGHT A LOT ABOUT THE CONNECTION BETWEEN DESIRE AND FOOD ? O. M. : « French love cuisine » answers an emotional need. For a few euros people can treat themselves to delicious products that trigger an emotive taste experience and excite the imagination. All our ingredients are of the best quality. Some have been known for their aphrodisiac properties since time immemorial, but it all depends on culture. Did you know that for Brazilians the potato is a reputed aphrodisiac ? Whereas Europeans are most likely to cite chocolate and ginger. And men and women don’t see desire in the same way : to men it implies power and performance whereas women equate it with love, feelings and communication. Indeed, it was to reconcile these two points of view that we published Cuisine du désir… Quand Elle fait parler les Hommes by Maître Bonobo, , a book of recipes, tips and tricks to keep men at the table as long as possible ! [laughs] COTE : ISN’T DESIRE A RATHER DELICATE SUBJECT ? O. M. : Yes, it’s a difficult one because it involves people’s private lives. Some traditionalists may be shocked at the idea while other sectors of the population are completely liberated. You can’t imagine the number of creations I haven’t validated so as to stay… let’s say « consensual ». However, it’s by treating the subject humorously that you can take it the furthest ! WHAT PLANS DO YOU HAVE ? O. M. : To expand abroad ; the most receptive markets are the UK, Canada and the United States. We would also very much like to go into partnership with a hotel chain, so your readers, for example, might find some truly original « extras » in their guestrooms ! • D.R. Olivia Muhlke, créatrice de Bonofood. Bonofood DU DÉSIR, DU PLAISIR ET MÊME PLUS… La nouvelle gamme Bonofood sera disponible dans un réseau sélectif courant 1 er semestre 2013. En attendant, on peut la retrouver sur le site www.bonofood.com. Les produits sont accompagnés de précieux conseils de consommation. Auteur de nombreux ouvrages culinaires, Stéphanie de Turckheim a été associée à l’élaboration des recettes. Le livre Cuisine du désir… Quand Elle fait parler les Hommes est signé Maître Bonobo, en hommage aux pratiques amoureuses du célèbre singe Bonobo. À ce propos, Bonofood apporte son soutien à Claudine André, qui a ouvert, au Congo, un sanctuaire baptisé Lola Ya Bonobo. Cette passionnée – qui, dans une vie antérieure, a géré une épicerie fine à Kinshasa – a beaucoup aimé les produits Bonofood. Plus d’informations sur : www.lolayabonobo.org www.cotemagazine.com - DÉCEMBRE 2012_JANVIER 2013 | 69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 116