COTE For Paris Visitors n°31 déc 12/jan 2013
COTE For Paris Visitors n°31 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 24,8 Mo

  • Dans ce numéro : désir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
PHOTOGRAPHIE : LE NU {Nude photography } TOUR DU MONDE DU NU Les éditions Taschen publient le 2 e tome de l’ouvrage The New Erotic Photography. Des photos qui illustrent aussi bien les changements dans le domaine du 8 e art que l’évolution de la photo érotique depuis la publication du volume précédent. Plus de la moitié des artistes ont fait le choix de ne travailler qu’en numérique et ceux qui sont restés fidèles à la pellicule exploitent souvent le Polaroïd ou les appareils photos primitifs, comme le Lomo ou l’Holga, pour jouer sur leurs effets spéciaux. The New Erotic Photography, Vol. 2, sous la direction de Dian Hanson, Taschen, 424 p., 39,99 € -/WORLD TOUR OF NUDES Taschen has published the second volume of The New Erotic Photography. Its images illustrate how erotic photography has developed since the first volume was published, but also how photography in general is changing. More than half of the artists have chosen to work only in digital, while those who continue to use film often work in Polaroid or with primitive cameras such as the Lomo or Holga, for the effects these allow them to achieve. Breath de Tomohide Ikeya, Japon. Tomohide Ikeya/Taschen l’affiche de l’édition 2012 du festival date de 1947… Pour Bruno Rédarès, qui continue de travailler à l’argen - tique, le nu est synonyme de pureté et d’innocence. Un côté naturel qu’il exploite en faisant poser ses modèles en extérieur ou en intérieur, mais avec des lumières naturelles. Sans artifice. Le nu sans érotisme « Si les frontières entre le nu, le charme et l’érotique sont parfois ténues, il peut être intéressant de jouer sur le fil du rasoir. Comme un plat que l’on voudrait épicer, la photo peut utiliser ce que j’appelle les trois piments : le sexe, la mort et la religion. Comme en cuisine, il faut que ça accroche, mais que ça ne pique pas trop. » Là encore, c’est une histoire que l’on raconte… Comme le fait également Roxane Petitier, jeune photographe niçoise : « Le nu est un moyen supplé - mentaire de travailler la lumière, de choisir un sujet qui m’émeut. Un corps a toujours des choses à raconter, autant qu’un visage. » Avec sa série « Corps Torses Torsions », elle a voulu rendre hommage au corps nu, raconter des histoires de repli, de rapport à soi, ou trouver des formes plus graphiques, notamment avec les cheveux. Mais avec toujours à l’esprit cette question du « caché/montré » : « On peut être nu et ne rien dire de soi. » Pour Roxane, la question de l’érotisme dans le nu ne se pose même pas. Peur, pudibonderie, censure… Autant de craintes que la société actuelle, que l’on pourrait croire libérée, oppose à la question du nu. « Cela devient très difficile d’exposer du nu, affirme Gabriel Martinez, photographe niçois. L’érotisme ? Ce sont toujours les mêmes clichés que l’on retrouve. Il faut donc chercher un autre provides a timeless framework. » So if he nonetheless always holds castings to select his models, this is only to « sweeten the pill ». « It’s a message in the sense that it’s a return to real values, » emphasises Bruno Rédarès, foun - der and president of the Festival Euro péen de la Photographie de Nu, who tells us the way the naked body is perceived has changed : « A good nude photo should be acceptable to all viewers. However, various art movements have used the nude to express their need to provoke and in the early 2000s this led to the resur - gence of a somewhat puritan attitude. » Olivier Valsecchi’s « timeless framework » is evident in the 2012 festival poster with its photo of a nude woman, dating from… 1947. For Bruno Rédarès, who still works in gelatin silver, the nude is synonymous with purity and innocence. He exploits this natural aspect by posing his models in natural light, indoors and out. No tricks. THE NON-EROTIC NUDE « The dividing lines between nude, sexy and erotic can be vague, so it’s sometimes interes - ting to play on them. Just like seasoning food, in photography you can use what I call the three spices : sex, death and religion. And again like cooking, it has to be stimulating but not too hot. » For young Nice photographer Roxane Petitier : « Photographing nudes is another way of work ing with light and a subject that moves 64 | DÉCEMBRE 2012_JANVIER 2013 - www.cotemagazine.com
Park Here on Varick, de Erica Simone, États-Unis. Erica Simone/Taschen Ci-dessous : Extrait de la série « Corps, torses, torsions », signée par Roxane Petitier, France. Roxane Petitier angle d’attaque. J’essaie de casser les codes car je ne vois pas la femme comme un objet du désir mais comme le désir lui-même. C’est elle qui décide s’il y a érotisme ou non. Si le photographe tombe dans les clichés, son regard à lui on le connaît. Mais si l’on montre autre chose, c’est là que la femme intervient. » Pour le professionnel, l’histoire de l’image s’écrit par la critique. C’est le regard de l’autre qui la fait vivre. « Finalement, c’est la personne qui regarde qui décide si c’est érotique ou pas, selon ses propres codes. » • me. A body always has things to tell you, just as much as a face. » With her Bodies Torsos Torsions series she wanted to laud the naked body, speak of introspection and relating to oneself, or find graphic expressions, parti - cularly in hair. But always with the idea of hiding/showing : « A person can be naked and say nothing about themselves. » To Roxane the idea of eroticism is alien. Embarrassment, prudishness, censorship… fears that create opposition to the nude in today’s society. « It’s becoming very difficult to exhibit nude photography, » Nice photographer Gabriel Martinez deplores. « Eroticism ? You always see the same clichés. So we have to find another angle. I try to break the codes because I don’t see a woman as an object of desire but as desire itself. She decides if the photo is erotic or not. If the photographer falls back on clichés, we know how he sees things. But if we show something different then the woman can participate. » For professional photographers, the story of an image is written by the critics ; the way others see it makes it live. « In the end it’s the person viewing the photo who decides whether it’s erotic or not. » • www.cotemagazine.com - DÉCEMBRE 2012_JANVIER 2013 | 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 31 déc 12/jan 2013 Page 116