COTE For Paris Visitors n°30 oct/nov 2012
COTE For Paris Visitors n°30 oct/nov 2012
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°30 de oct/nov 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 19,3 Mo

  • Dans ce numéro : escapade autour du Palais Royal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
RENCONTRE [Meet] Né en 1952 en Italie, il Fawaz Gruosi fait ses débuts très tôt en tant que vendeur chez un joaillier florentin. Après des expériences chez Harry Winston ou Bulgari, il décide de voler de ses propres ailes. Avec deux associés, il ouvre une boutique à Genève en 1993. Ainsi est née la maison de Grisogono qui compte aujourd’hui seize adresses dans le monde. De véritables écrins où se révèle toute la magie de la marque. Car est bien là le secret de son succès : une créativité sans mesure, une exigence sans concession sur le choix de pierres précieuses, l’utilisation de matériaux inédits et un esprit festif qui caractérise si bien le fondateur – cet été, il a célébré son anniversaire à Porto Cervo dans le cadre d’une soirée nommée « I’m sexy and I know it » en présence de nombreuses personnalités (NDLR). Et quand il s’aventure dans le domaine de la haute horlogerie, Fawaz Gruosi n’oublie pas sa ligne directrice qui consiste à nous faire rêver. Nous éblouir. Nous épater. Depuis la première création en 2000, l’Instrumento N°Uno, ce sont vingt collections de montres qui sont nées de la division horlogère, qui développe désormais ses propres mouvements. L’année 2013 signe vingt ans d’audace, de créativité et de séduction. L’occasion pour Fawaz Gruosi de revenir sur son parcours hors du commun. Des débuts prometteurs J’ai eu la chance de travailler très tôt pour les plus belles maisons de l’époque. Après une formation à la vente chez un joaillier renommé de Florence, celui-ci m’a envoyé à Londres. Puis, à l’âge de 30 ans, Harry Winston m’a proposé de devenir son représentant en Arabie Saoudite. Bulgari a ensuite créé, pour moi, un nouveau poste au sein de la Precious Trading. Je vendais les collections de haute joaillerie à travers le monde. J’ai appris mon métier en dehors de l’Europe. Très jeune, on m’a confié des responsabilités. Se faire un nom En 1993, j’ai décidé d’ouvrir ma propre boutique à Genève. Grâce au soutien de deux associés, j’ai fondé ma maison. On cherchait un nom qui marque les esprits. On s’est amusés à écrire des noms italiens sur une feuille. La mère de l’un des deux associés était la marquise de Grisogono. On a déposé son nom de jeune fille comme marque. Aujourd’hui, les associés sont partis, mais j’ai gardé le nom. Ce qui est épatant, c’est que j’ai débuté avec 16 000 francs suisses. C’est un miracle pour moi de célébrer vingt ans d’existence aujourd’hui. À contre-courant Je n’ai pas eu le choix, il fallait que je me démarque par ma créativité. J’avais peu de moyens et je devais apporter autre chose que ce que faisaient déjà les grandes maisons de joaillerie. J’avais des expériences dans les RP ou la vente, mais pas dans la création. Il fallait donc inventer un style différent. Nous étions dans une période de minimalisme avec des bijoux discrets. J’ai pris le contrecourant. On a joué avec les volumes, mélangé les couleurs. Nos créations glamour n’avaient rien à voir avec la joaillerie traditionnelle, très classique. Le public n’était pas habitué à ce genre de look. Pourtant, en moins d’un an, les clients étaient conquis. 16 | OCTOBRE_NOVEMBRE 2012 - www.cotemagazine.com FAWAZ GRUOSI LA CRÉATIVITÉ SANS LIMITES Unbounded creativity Aborder la haute joaillerie et la haute horlogerie à contrecourant… Tel est le credo du fondateur de la maison genevoise de Grisogono. Une ligne de conduite qui fait ses preuves depuis vingt ans. Rencontre. -/High end jewellery and luxury timewear... with a difference. That's what the founder of Geneva-based De Grisogono aims to deliver. And has been delivering, for the past 20 years. He talked to COTE. Par Julie de los Rios -/Born in Italy in 1952, Fawaz Gruosi started young as sales assistant for a Florence jeweller. After working for Harry Winston and Bulgari he decided to start his own venture. In 1993 he opened a shop in Geneva with two partners. Today, de Grisogono has 16 stores around the world, each one a treasure house where all the brand's astonishing wares can be found. Because that's the secret of his success : boundless creativity, uncompromisingly demanding choice of gems, use of unusual materials and a festive spirit that's typical of Fawaz Gruosi. [This summer he celebrated his birthday in Porto Cervo with a party entitled I’m Sexy And I Know It, with numerous celebs among the guests]. And when he ventured into haute horlogerie, Fawaz Gruosi didn't depart from his guiding principle : to dazzle us, amaze us and set us dreaming. Since its first design, the Instrumento N°Uno in 2000, the timewear division has produced 20 timewear collections. It now designs its own movements. 2013 with be the firm's 20th year of audacity, creativity and pizzazz. Just the right moment for Fawaz Gruosi to look back on his remarkable career. Promising start I was lucky enough to start working for the top firms of the day at a very young age. After l'd trained in salesmanship with a noted Florentine jeweller, he sent me to London. When I was 30 Harry Winston offered me a job as sales repin Saudi Arabia. Then Bulgari created a new post for me in its Precious Trading branch. I sold haute joaillerie collections all over the world. I learned my trade outside Europe. I was given responsibility very young. The name In 1993 I opened my own shop in Geneva. I was able to start my business with the help of two partners. We wanted a name that would stick in people's minds ; we had some fun scribbling Italian names on a sheet of paper. The mother of one of my partners was the Marquesa de Grisogono. We took her maiden name for our brand.
www.cotemagazine.com - OCTOBRE_NOVEMBRE 2012 | 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 30 oct/nov 2012 Page 116