COTE For Paris Visitors n°27 avr/mai 2012
COTE For Paris Visitors n°27 avr/mai 2012
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°27 de avr/mai 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Juliette Binoche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Vintage 66 Mad Men, la série américaine très stylée, diffusée en France sur Canal+. avril-mai 2012 www.cotemagazine.com 2009 Frank Ockenfels/AMC/Lionsgate
Retour vers le futur Back to the future ULTRACONNECTÉ AU PASSÉ, LE CINÉMA N’EN FINIT PAS DE REGARDER EN ARRIÈRE POUR CONTINUER DE CRÉER ET D’EXISTER. LA SOIF DU VINTAGE PARAÎT INEXTINGUIBLE. -/Being so connected to the past, cinema is continually looking to yesteryear for creative inspiration to ensure its existence. The appetite for vintage seems insatiable. -/There’s no denying it : culture in the 21st century is surfing the retro wave. We’re all experiencing it, and being subjected to it. With remakes, retrospectives and new productions depicting and recycling one period or another, the past is an inexhaustible source of inspiration, as wellas being a considerable money-spinner. In his book Retromania (1), journalist Simon Reynolds points the finger at the phenomenon of revival, certainly not new, but increasing in scale due to the unlimited possibilities offered by His Majesty Internet. Information is posted Le constat est implacable car chacun le vit – et le subit – dans son quotidien : la culture des années 2000 surfe sur la vague du rétro. Rééditions, rétrospectives, nouvelles productions citant et recyclant telle ou telle période de son histoire, le passé constitue une source inépuisable d’inspiration en même temps qu’une manne financière considérable. Dans son essai Rétromania (1), le journaliste anglais Simon Reynolds pointe du doigt le phénomène du revival, certes pas nouveau – la nostalgie est un « vilain » défaut – mais qui prend une ampleur considérable du fait des possibilités sans limites aujourd’hui offertes par Sa Majesté l’Internet. Les informations s’affichent et s’échangent en un clin d’œil, au risque de provoquer une conjonctivite ! Autrefois réservées à une frange d’initiés façon geek, les nouvelles technologies de distribution et de stockage sont désormais entre les mains de tous. AVANT, C’ÉTAIT MIEUX… Alors, on y fait son marché. Des psys parlent d’un désir de renouer avec son enfance perdue, d’autres évoquent la perte de confiance dans un futur incertain. Tous les champs artistiques sont concernés. Le cinéma n’échappe pas au phéno - mène, via le succès du téléchargement à haut débit, les sorties frénétiques de DVD collector, remakes, reboots en tous genres, dont raffolent plus que jamais les studios américains et les autres. Les jeunes d’aujourd’hui trouvent « trop cool » les années 60, 70 et 80. Pour preuve, la série Mad Men, gros hit de ces dernières années, qui s’empare des codes esthétiques des sixties new-yorkaises au point d’influencer quelques mois plus tard les tendances de la mode et du design international. Et quid du succès inattendu de The Artist, le film hommage au cinéma muet qui fait parler tout Hollywood ? On reste sans voix. ∞ (1) Rétromania, ou comment la culture pop recycle son passé pour s’inventer un futur, de Simon Reynolds, coll. Attitudes, éd. Le Mot et le Reste, 2011. and exchanged in the blink of an eye, at the risk of causing conjunctivitis ! The new distribution technology and storage media are available to anyone. It was better before So, we reap the benefits. Psychologists talk of a desire to relive our lost youth ; others speak of the loss of confidence in an uncertain future. All the arts are affected, cinema being no exception with the success of high speed downloads, the rapid publication of collectable DVDs, remakes and reboots in all genres, of which American studios (and others) are Par Mireille Sartore very fond. Young people today think the 60s, 70s and 80s are "so cool". You only have to look at the TV series Mad Men, a big hit in recent years, which adopted the aesthetic codes of 1960s New York to the point of influencing fashion trends and international design a few months later. Or what about the unexpected success of The Artist, a film paying homage to the silent movies, which had the whole of Hollywood talking ? We’re speechless ! ∞ (1) Retromania, Pop Culture’s Addiction to Its Own Past, by Simon Reynolds, Faber & Faber, 2011. avril-mai 2012 www.cotemagazine.com Vintage 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 116