COTE For Paris Visitors n°27 avr/mai 2012
COTE For Paris Visitors n°27 avr/mai 2012
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°27 de avr/mai 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Juliette Binoche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Vintage 62 Lana del Rey, Born to Die. Polydor 2012 avril-mai 2012 www.cotemagazine.com Nicole Nodland
Divas old school Par Caroline Stefani Invasion de nœuds papillons et de chignons volumineux, l’industrie musicale s’offre un flash-back stylistique et voit débarquer de véritables phénomènes qui étonnent ou fascinent. Allure « old school » et visage de diva hollywoodienne, une armée de chanteuses à voix monopolisent le micro depuis qu’Amy Winehouse a confessé ne pas vouloir aller en réhab’. Face aux midinettes formatées et leurs cordes vocales hésitantes, on retrouve de véritables musiciennes comme Adèle, Selah Sue, Imany, Lady Linnou le duo Brigitte. Oubliés les styles édulcorés, ces « Wonder Woman » de la chanson soignent leur look et flirtent avec le rétro. Mais la nostalgie est-elle l’apanage du XXI e siècle ? Eh bien non. Gilles Verlant, spécialiste du rock’n’roll, coauteur de l’Encyclopédie du rock et journaliste, notamment pour Taratata, rappelle que « toute forme de création artistique s’est toujours nourrie de ce qui se faisait hier. Les Beatles étaient fans d’Elvis Presley, de Buddy Holly et Little Richard, et n’ont pas manqué de rendre hommage à ces influences. » Mais ce qui a radicalement changé, explique-t-il, c’est le regard des jeunes générations sur leurs prédécesseurs : « Quand j’avais 20 ans, il ne me serait jamais venu à l’esprit d’écouter un disque qui aurait 40 ou 50 ans. Aujourd’hui, c’est différent. Mon ado de fils m’emprunte mes albums de Led Zeppelin et Nirvana. Pour ces jeunes, les années 60, 70 et 80 représentent l’âge d’or de la musique. » Résultat : une horde d’interprètes émergents, nourris par cet amour du passé. LE ROCKAB’N’EST PAS MORT ! Mais si pour certains le vintage est une question de style, pour d’autres, c’est un art de vivre. Et ce n’est pas Imelda May qui dira le contraire. Avec sa mèche blonde platine, son look de pin-up et son amour d’Elvis, l’Irlandaise au timbre inimitable a mis tout le monde d’accord en relevant l’exploit de dépoussiérer le rockabilly. En tournée, elle danse le boogie au rythme de son troisième opus -/Invaded by bow ties and bouffant hair-dos, the music industry is indulging in a stylistic flashback thanks to the arrival of some phenomenal artistes. A legion of songstresses with retro allure and Hollywood diva looks, not to mention magnificent voices, have been monopolising the microphones ever since the late lamented Amy Winehouse rose to fame. Stealing the show from coached teens with tremulous vocals, these women – Adèle, Selah Sue, Imany, Lady Linn, the duo Brigitte – are musicians to the core. And they’re hot on looks that flirt with retro. Is nostalgia a 21st-century thing ? No, says Gilles Verlant, rock ‘n’roll expert, journalist and co-author of an Encyclopédie du rock, who reminds us that « every formof artistic creation has always fed on what came before. The Beatles were fans of Elvis Presley, Buddy Holly and Little Richard, and paid tribute to those influences. » But what has changed radically, according to Verlant, is the way the young generations see their predecessors : « When I was 20 it would never have occurred tome SI CERTAINS ARTISTES COMPOSENT LEURS TITRES SUR IPAD ET IDOLÂTRENT DAVID GUETTA, D’AUTRES PRESSENT LEURS ALBUMS SUR VINYLE ET GLORIFIENT LE KING. CONTRE-ATTAQUE AU TOUT NUMÉRIQUE OU CRISE DE NOSTALGIE AIGUË ? -/Some musicians compose on an iPad and worship David Guetta, others press their albums on vinyl and glorify The King. Counter-attack on digital or acute attack of nostalgia ? to listen to a record that was 40 or 50 years old. It’s different today. My teenage son borrows my Led Zeppelin and Nirvana albums. Today’s youngsters see the 60s, 70s and 80s as the golden age of music. » So there’s a whole slew ofup-and-coming musicians who love and feed on the past. Rockabilly lives ! For some, vintage is allabout style, for others it’s a way of life. Imelda May is one who wouldn’t contradict that. The Irish lass with the inimitable voice, avril-mai 2012 www.cotemagazine.com Vintage 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 116