COTE For Paris Visitors n°27 avr/mai 2012
COTE For Paris Visitors n°27 avr/mai 2012
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°27 de avr/mai 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Juliette Binoche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Vintage 50 Par avril-mai 2012 www.cotemagazine.com Lunettes Rétromaniaques Caroline Stefani TERMINÉ LE TEMPS OÙ LES LUNETTES CHERCHAIENT À SE FAIRE OUBLIER ! L’ACCESSOIRE S’AFFICHE EN VERSION VINTAGE, ENTRE NOUVEAUTÉS « RÉTROFUTURISTES » ET MODÈLES ICONIQUES… -/Gone are the days when glasses tried not to be noticed ! Designers are comingup with vintage-inspired frameseither retro-futuristic or reprising iconic models. Linda Farrow Luxe Linda Farrow Retro-fashion eyewear Si les lunettes papillons de votre grand-mère vous faisaient rougir de honte, aujourd’hui les choses ont changé. Mamie est devenue tendance ! Submergé par la vague rétro, le monde de l’optique signe des créations aux formes évasées façon pin-up, de petites montures rondes hippies et des structures massives très seventies. Pour certains, faire du vintage est une question d’héritage. Des marques comme Ray Ban, Persol ou Oliver Peoples n’ont qu’à puiser dans leurs archives pour combler les rétromaniaques. Et elles ne s’en privent pas. Cet été, Oliver Peoples, maître du vintage depuis près de trente ans, signe une collaboration avec le designer japonais Takahiro Miyashita. Axées sur une philosophie de récupération, ces pièces intitulées The Soloist se composent presque exclusivement d’éléments issus de montures vintage. Une nouveauté plus féminine ? Emmanuelle Khanh réédite, en édition limitée, l’un de ses classiques : la fameuse 8080 Sourcil. Le chic à l’état brut. MONTURES RÉTROFUTURISTES Loin de bouder ce phénomène, les jeunes designers lui donnent de l’ampleur. Dans ce domaine, la marque la plus impertinente, c’est Andy Wolf. Fondée en 2006, par deux amis, cette entreprise combine tradition et avant-garde, avec humour et élégance. « Je m’inspire des années 60 et 70, car ces années représentent l’âge d’or du style et de l’élégance », résume la fondatrice et styliste Katharina Plattner. La collection 2012 a pour thème « les détectives célèbres ». Résultat, les différentes créations s’intitulent Columbo, Mike Hammer ou encore Miss Marple. Coup de cœur pour la ligne Emma Peel, aux montures surdimensionnées et colorées. Côté Frenchy, le maître du genre est Thierry Lasry. Depuis 2006, sa marque éponyme est une usine à best-sellers. Il qualifie son style de « futuristic vintage ». L’idée ? Transformer l’esthétique des années 80 en créations rock et contemporaines. Tout est réalisé à la main dans l’Hexagone et composé d’acétate, la matière « old school » par excellence. Emmanuelle Khanh Paris Emmanuelle Khanh L’OPTIQUE EN HÉRITAGE Chez Linda Farrow les lunettes se fabriquent de mère en fils. L’histoire de cette marque fait partie des légendes de la mode. Créatrice britannique culte des années 70, Linda Farrow arrête sa carrière dans les années 80 pour s’occuper de ses enfants. Après sa mort, son fils Simon Jablon met la main sur des milliers d’anciennes créations, stockées dans la demeure familiale. En 2002, avec sa petite amie, Tracy Sedino, il décide de les réinterpréter. La marque Linda Farrow Vintage voit ainsi le jour. Et son succès devient planétaire. Aujourd’hui, le couple multiplie les collaborations avec le monde de la mode. Autre reprise mythique, celle de la marque Oliver Goldsmith par la petite-fille du fondateur. C’est sur la base des dessins de son grand-père que Claire a relancé l’entreprise familiale, avant de signer ses propres modèles. Les montures vintage ont plus que jamais de l’avenir. ∞
-/Did your Granny’s batwing specs make you blush with embarrassment ? Well today she’s trendy ! Sweptup in the retro wave, the optical world is producing pin-up butterfly frames, little round hippy ones and chunky 70s models. For some companies, doing vintage is allabout heritage : Ray Ban, Persol and Oliver Peoples, for example, only have to dip into their archives – and they don’t hesitate to do just that. This summer’s The Soloist collection by Oliver Peoples, master of vintage for 30-odd years, was created with Japanese designer Takahiro Miyashita and is grounded in the philosophy of salvage, the models being almost entirely composed of elements from vintage frames. Something more feminine ? Emmanuelle Khanh is reissuing one of its classics, the famed8080 Sourcil, in a limited edition. Retro-futuristic frames Far from decrying this vogue, young designers are taking it further. The most impertinent make here is Andy Wolf, founded in 2006 by two friends, which combines tradition and avant-garde. « I take my inspiration from the 60s and 70s, because that was the golden age of style and elegance, « sumsup brand founder and designer Katharina Plattner. The 2012 collection has a « famous detectives « theme so the models are namedColumbo, Mike Hammer, Miss Marple and so on ; we particularly like the Emma Peel line with its huge colourful frames. France’s master of this genre is Thierry Lasry, whose eponymous brand has been churning out best-sellers since 2006. He describes his style as « futuristic vintage «, meaning he turns 80s aesthetics into hip contemporary creations. All his frames are hand-made in France, in acetate, the « old school « material par excellence. Opical inheritances Across the Channel, Linda Farrow has been making frames from mother to son. A cult British designer of the 70s, Andy Wolf Andy Wolf Linda Farrow gaveup her career in the 80s to look after her children. After her death, her son, Simon Jablon, came across thousands of her designs in the family home and in 2002 he and his girlfriend, Tracy Sedino, decided to reinterpret them. The Linda Farrow Vintage brand came into being and has met with worldwide success, today working increasingly with the fashion world. Another iconic revival is that of Oliver Goldsmith by the founder’s granddaughter, Claire, who relaunched the family firmby using her grandfather’s designs then went on to produce her own models. Vintage frames definitely have the future firmly in their sights. ∞ avril-mai 2012 www.cotemagazine.com Vintage 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 27 avr/mai 2012 Page 116