COTE For Paris Visitors n°25 déc 11/jan 2012
COTE For Paris Visitors n°25 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°25 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : mode... poésie hivernale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
WHAT'S ON URBAN 98 URBAN Par Mireille Sartore Il était une fois Metropolis… Great Metropolis Metropolis, le chef-d’œuvre de Fritz Lang, l’un des plus grands films du cinéma muet, est à l’honneur de la Cinémathèque française jusqu’au 29 janvier 2012, dans une exposition réunissant des centaines de photos de tournage, du matériel technique, des croquis de décors, des scripts annotés, des objets et autres trésors conservés jusqu’alors par les cinémathèques allemandes et françaises. Pas franchement adoré de son auteur – Fritz Lang l’avait coécrit avec son épouse Thea von Arbou – malmené par les critiques et boudé par le public à sa sortie, ce grand film de science-fiction est pourtant reconnu aujourd’hui comme un chef-d’œuvre absolu – et le premier à avoir intégré, en 2001, le registre Mémoire du monde de l’Unesco ! La rétrospective de la Cinémathèque française coïncide avec la sortie sur les écrans de la version restaurée du film, tel que l’avait conçu et tourné le cinéaste autrichien entre 1925 et 1926, superproduction qui nécessita des moyens considérables et ruina par la même occasion tout le cinéma allemand ! La seule copie d’origine de Metropolis fut retrouvée presque par hasard, en 2008, dans les archives du Musée du cinéma de Buenos Aires… Les visiteurs pourront la découvrir jusqu’au 18 décembre à la cinémathèque, en même temps que les autres productions du grand réalisateur. -/Until 29 January 2012 the Cinémathèque Française pays tribute to Fritz Lang's masterpiece Metropolis with an exhibition that brings together hundreds of photos from the shoot, items of technical equipment, set design sketches, annotated scripts and miscellaneous treasures that had been in store in various French and German cinematheques. Though Lang was dissatisfied with the film and it was panned by some critics, Metropolis is recognised today as an all-time masterpiece. In 2001 it became the first film to be listed under Unesco's Memory of the World programme. The retrospective at the Cinémathèque Française coincides with the release of a'new'version of the film, restored to its original state as written and filmedby Lang in 1925 and 1926, a superproduction of its time that nearly bankrupted German cinema. Cinémathèque française, 51 de Bercy, Paris 12 e www.cinematheque.fr décembre 2011-janvier 2012 www.cotemagazine.com DEUTSCHE KINEMATHEK PARIS Sur le tournage de Metropolis, à Berlin, en 1927… J-M. G. Le Clézio voyage au Louvre. Au MAM, sculpture de Georg Baselitz. CHRISTIAN COURRÈGES Le Clézio se fait son monde… Le Clézio's world museum Il est le grand invité du Louvre jusqu’au 6 février 2012, après Patrice Chéreau, Umberto Eco et Pierre Boulez. Pour son exposition Les Musées sont des mondes, J-M.G. Le Clézio, Prix Nobel de littérature 2008, ne s’est pas arrêté aux seules frontières du Louvre. Fidèle à lui-même, l’écrivain-voyageur a choisi de faire un « pas de côté » en puisant dans les quatre « coins » du monde si chers à son cœur, des œuvres « sans hiérarchie » – nattes du Vanuata, peintures haïtiennes, bouleversants ex-voto et masques mexicains, objets ethnographiques – qu’il met en dialogue avec des peintures du XVIII e siècle ou des pièces contemporaines d’Hervé Télémaque, Bertrand Lavier, Jean-Michel Basquiat ou Camille Henrot. L’idée du cabinet de curiosités n’est pas loin. La carte blanche se poursuit hors de la Salle des Chapelles, dans l’Auditorium, où se déploie un vaste cycle de conférences, concerts, rencontres avec le jeune public, lecture et films préférés de l’écrivain. Pour finir, deux spécimens de voitures customisées « Low Riders », produites par la communauté hispano-mexicaine de Los Angeles, font briller leurs chromes sous la coupole de la Pyramide. -/Jean-Marie Gustave Le Clézio, winner of the 2008 Nobel Prize for literature, is guesting at the Louvre until 6 February 2012. For his exhibition Les Musées sont des Mondes (museums are worlds) Le Clézio has sidestepped the usual cultural boundaries of the Louvre. Typically for such an inveterate traveller he has gone to all his favourite corners of the earth to hunt out Vanuata mats, Haitian paintings, poignant Mexican ex-votos and masks, in short all kinds of ethnographic objects juxtaposed with 18th-century and contemporary paintings. It's like a cabinet of curiosities. Also on the bill is a huge programme of conferences, concerts, encounters with young audiences, readings, and the writer's favourite films. To top it all off, two examples of the LowRider custom cars created by the Mexican-American community of Los Angeles stand gleaming with chrome and colour under the dome of the Pyramid. Louvre, Paris 1 er – Infos au 01 40 20 53 17 ou www.louvre.fr JOCHEN LITTKEMANN, BERLIN PANAYIOTIS SINNOS EN BREF... > Baselitz est aussi sculpteur, ses œuvres spectaculaires sont à découvrir jusqu’au 29 janvier, au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris. -/Baselitz also sculpts. His spectacular works can be seen at the Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris until 29 January. > Vincent Delerm(photo) présente Memory, un spectacle original mixant vidéos, photos, archives et chansons, jusqu’au 30 décembre, aux Bouffes du Nord. -/Vincent Delermpresents Memory, an original show combining video, photos, archives and songs at the Bouffes du Nord until 30 December. > Le très joli musée d’Antoine Bourdelle présente, jusqu’au 29 janvier, la première grande exposition de dessin jamais consacré à ce sculpteur mal connu et donc mal célébré… -/The Musée Bourdelle is running the first ever major exhibition of drawings by the little known and greatly under-rated sculptor Antoine Bourdelle. > Takashi Murakami rend hommage à Yves Klein. A découvrir à la galerie Emmanuel Perrotin jusqu’au 7 janvier prochain. -/Takashi Murakami pays homage to Yves Klein at Galerie Emmanuel Perrotin until 7 January. > Russell Maliphant, le génial chorégraphe anglais, présentera sa nouvelle création autour de la figure de Rodin, en avant-première mondiale, à partir du 31 janvier 2012, à Chaillot. On réserve, vite ! -/Russell Maliphant presents the world premier of his new choreography, inspired by Rodin, from 31 January 2012 at the Théâtre de Chaillot. Russell Maliphant, en avant-première mondiale, à Paris.
AGLAÉ BORY Vincent Delermaux Bouffes du Nord. COLLECTION PARTICULIÈRE Paul Cézanne, Les Toits de Paris, 1881-1882. Piasa, une maison française de qualité Piasa, outstanding auctions Avec 60 ventes annuelles réalisées dans les secteurs les plus divers (mobilier, objets d’art, tableaux anciens et modernes, art contemporain, livres, etc.), Piasa culmine à la quatrième position des sociétés de ventes aux enchères françaises – et comme premier intervenant à l’hôtel Drouot. Parce qu’elle s’entoure des meilleurs experts et conseillers – Agnès de Gouvion Saint-Cyr, ancien inspecteur général pour la photographie au ministère de la Culture vient de rejoindre le départent photo – et que la clientèle se montre de plus en plus exigeante, Piasa s’est spécialisé dans les ventes aux enchères d’exception. L’année 2010 fut un excellent « cru » grâce, notamment, à cette vente record d’un vase impérial d’époque Yongzheng (1723-1735) à 5 547 000 €, la plus haute enchère de l’année réalisée chez Drouot-Richelieu. Quant à la collection de la légendaire galerie parisienne Fabius Frères, qui a fermé ses portes après 129 ans d’activité, elle a totalisé 9,6 millions d’euros ! A suivre : une vente d’objets d’art et de mobilier le 9 décembre, et dans le cadre de la grande vente de tableaux, dessins et sculptures des XIX e et XX e siècles, prévue le 14 décembre, Piasa propose une splendide peinture d’Eugène Boudin, représentant le port de Bordeaux, estimée à 80 000 – 120 000 €. -/With 60 auctions a year in all kinds of sector, Piasa ranks fourth among French auction houses and is the leader among those that run sales at the Hôtel Drouot. Because it calls on top-grade experts and advisers, Piasa holds some outstanding auctions. 2010 was a great year for Piasa. A Yongzheng era (1723-1735) Imperial vase sold for € 5,547,000, the highest price reached at Drouot that year, while the collection of Parisian gallery Fabius Frères which closed down after 129 years in business, went for a total of € 9.6 million. The next date to note is a sale of art objects and furniture on 9 December. And a keynote in the major sale of 19th- and 20th-century paintings, drawings and sculptures slated for 14 December will be a painting by Eugène Boudin, estimated at € 80,000-120,000. Piasa, 5 rue Drouot, Paris 9 e – Tél. 01 53 34 10 10 – www.piasa.fr Cézanne en lettres « capitales » ? Cézanne in capital letters « Cézanne a passé la moitié de sa vie d’artiste à proximité de la Seine et de la Marne et près de 400 tableaux sur les 954 du peintre ont été exécutés à Paris, loin de ses racines provençales. » Denis Coutagne et Maryline Assante di Panzillo, commissaires de l’exposition actuelle du musée du Luxembourg, posent pour la première fois la question du rapport particulier – et ambivalent ? – qu’aurait porté le célèbre peintre sur la grande capitale des arts. Pour eux, les paysages d’Ile-de-France, si différents de ceux de sa Provence natale, ont changé la perception que l’artiste avait de la couleur et de la lumière. C’est à Paris aussi qu’il fait son apprentissage et que « se forgent CULTURE AGENDA la sélection de COTE/COTE’s selection Eugène Boudin, Bordeaux, le port, 1874, dans la vente aux enchères Piasa. beaucoup de ses futures grandes peintures » comme les natures mortes qu’il découvre au musée du Louvre... Si l’exposition fait débat – Cézanne déteste en fait Paris : il s’y rend seulement parce qu’y résident les marchands, les collectionneurs ; Cézanne ne se soucie guère du modèle et encore moins de l’endroit où il le représente ; Cézanne réserve sa grandeur pour sa terre natale, etc. – elle a au moins le mérite de présenter des œuvres moins connues que les habituelles vues de l’Estaque et de la montagne Sainte-Victoire. -/"Cézanne spent half his artist's life near the Seine and Marne rivers, and almost 400 of his 954 paintings were produced in Paris, far from his Provençal roots." The two curators of the current Cézanne exhibition at the Musée du Luxembourg, are the first to have raised the issue of Cézanne's particular and ambivalent relationship with the great capital of the arts. Cézanne et Paris, jusqu’au 26 février, 19 rue de Vaugirard, Paris 6 e décembre 2011-janvier 2012 www.cotemagazine.com WHAT'S ON URBAN 99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 116-117COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 118-119COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 120-121COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 122-123COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 124-125COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 126-127COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 128-129COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 130-131COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 132