COTE For Paris Visitors n°25 déc 11/jan 2012
COTE For Paris Visitors n°25 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°25 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : mode... poésie hivernale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
RENCONTRE 4 Faire du défilé Mulberry un rendez-vous essentiel de la Fashion Week de Londres, tel était le défi d’Emma Hill. Pari tenu ! Depuis 2008, elle dépoussière les lignes classiques de la marque avec brio. Dans le respect de la tradition et du savoir-faire de la maison britannique, la directrice de la création imagine les it-bags que les stars s’arrachent, et s’attache à développer un prêt-à-porter emblématique. Aujourd’hui, les collections ne sont plus seulement des valeurs sûres. Elles se teintent d’une caution mode qui fait fantasmer les fashionistas averties ! Plus d’un tour dans son sac « Quand j’ai rejoint Mulberry, la situation économique était sombre. J’ai pensé que ce n’était vraiment pas le bon moment pour endosser ce nouveau rôle », nous confie Emma Hill. Mauvais timing ? Pas quand il s’agit d’une maison historique. « Ironie du sort : alors que les marchés périclitaient et que les marques de luxe superficielles subissaient la crise, on s’est tourné vers des maisons plus authentiques dont la qualité et l’élégance avaient déjà fait leurs preuves. Les gens ont continué d’acheter dans le haut de gamme du luxe et ont eu besoin d’investir dans les beaux sacs, bien ouvrés et durables ». Et c’est justement là qu’Emma Hilla visé juste. Elle réinvente les sacs iconiques tels que le Bayswater et en imagine d’autres. Dans la foulée, vont naître Alexa, Daria ou Mitzy. Les brit girls, à l’instar de Kate Moss, s’entichent de ses it-bags. Emma Hill est élue Meilleure designer d’accessoires en 2010 et 2011. Depuis, chaque collection entraîne avec elle son lot de sacs, repérés aux premiers rangs des défilés du monde entier. Mais, Miss Hill ne compte pas s’arrêter là. Elle est bien décidée à développer le prêt-à-porter pour lui donner un style reconnaissable entre tous. Une approche ludique de la mode « J’avais une vision très claire de ce que je voulais, c’était important pour moi de conserver l’ADN maison mais de lui donner plus de personnalité. J’ai grandi avec Mulberry, je savais ce que cela pouvait devenir et ce qu’une marque anglaise doit être. La griffe a toujours été démocratique avec une large clientèle, et nous en sommes fiers. J’ai donc décembre 2011-janvier 2012 www.cotemagazine.com Evelina, le dernier-né de Mulberry. The challenge Emma Hill tookup was to make the Mulberry show a keynote event in London Fashion Week. And she's succeeded. As creative director since 2008 she's rejuvenated the brand's classic lines with brio. In keeping with the tradition and technical skills of the British fashion house she designs'it'bags with huge celebrity appeal and produces exemplary ready-to-wear outfits. Mulberry collections are no longer just blue-chip investments, they're every wised-up fashionista's dream. Successis in the bag "When I joined Mulberry the economic situation was dismal. I thought it really wasn't the moment to be taking on this new role," says Emma Hill. Poor timing ? Not when it comes to such a historic fashion house. "Irony of fate : while markets crashed and superficial luxury brands suffered the impact of the crisis, buyers turned to the more authentic brands whose quality and elegance had stood the test of time. People didn't stop buying top-end luxury but they had to invest in good-looking, well-crafted bags that would last." And that's where Emma Hill got it right. She reinvented iconic bags like the Bayswater and designed new ones such as the Alexa, Daria and Mitzy. Brit girls, with Kate Mossin the lead, fell head over heels for them. Emma Hill was elected Best Accessories Designer in 2010 and 2011. Now bags are a key feature of fashion shows the world over. But Emma Hill isn't resting on her laurels. She means to develop the ready-towear side and make it as instantly recognisable as the bags. Playful approach "I had a very clear vision of what I wanted. It was important tome to preserve Mulberry's DNA but to give it more personality. I grewup with Mulberry, I knew what it could become and what a British brand ought to be. It's always been a democratic brand with a wide customer base and
Mulberry : 40 ans de tradition anglaise Mulberry : 40-year British tradition Fondée en 1971 dans le Somerset rural, la griffe confectionne dans un premier temps des ceintures et des colliers en cuir avant de se lancer dans le lifestyle. Très vite, elle acquiert une popularité appuyée par le style anglais de ses sacs haut de gamme. Au début du XXI e siècle, le modèle icône Bayswater va propulser l’entreprise familiale sur le devant de la scène mode. Sans cesse réinventé, il est la quintessence de l’esprit maison : un savant mélange de qualité, d’atemporalité, d’excentricité et d’enthousiasme. Dans la famille Mulberry, on compte de nombreux designers de talent, qui ont chacun, à leur manière, contribué à ce succès. Parmi eux, Luella Bartley, Giles Deacon, Kim Jones, Stuart Vevers et, enfin, Emma Hill. -/Founded in rural Somerset in 1971, family firmMulberry at first produced leather belts and chokers before launching into lifestyle. Itsupscale bags and British style soon earned it wide popularity. At the start of the 21st century its iconic Bayswater bag put the international fashion spotlights on the brand. Endlessly reinvented, it's the quintessence of the Mulberry spirit : a clever mix of quality, timeless appeal, eccentricity and enthusiasm. Many talented designers have added their bit to the brand's success, including Luella Bartley, Giles Deacon, Kim Jones, Stuart Vevers and finally Emma Hill. voulu créer des looks qui lui ressemblent mais qui continuent à être désirables saison après saison ». La clé du succès est bien là. La femme Mulberry est créative et enjouée. Elle a confiance en elle et aime s’amuser avec la mode, sans jamais se prendre au sérieux. Elle sait mixer pièces classiques et allure contemporaine, casual et élégance. Son équation idéale ? Un blouson en cuir en contraste sur une robe légère avec une approche pleine de fantaisie. Pour le printemps 2012, la directrice de création livre une collection emprunte de nostalgie. « J’ai été inspirée par l’été passé en Grande-Bretagne, sur la plage. Quand j’étais petite, nous partions à la mer et nous nous asseyions sous la pluie pour manger des fish and chips. Le souvenir d’enfance s’illustre dans les dessins animaliers naïfs, les couleurs guimauve ou néons. » Mademoiselle Mulberry arbore ainsi un joli ciré court ou long, revisité en jaune citron ou noir dark, se pavane dans un jupon rose pâle ou sombre en transparence. Elle craque aisément pour des robes sucre d’orge ou glamour en éclats de strass, des shorts soyeux et acidulés, des blousons de bikers élégants… Les codes du streetwear s’affinent et s’éprennent d’ultraféminité. Résultat ? Une garde-robe girly mais sophistiquée que l’on rêve de posséder. Un joli parcours Défi relevé donc pour Emma Hill. Mais la créatrice n’est pas une débutante. Elle a fait ses classes dans de nombreuses maisons, anglaises et internationales. « J’ai étudié l’art à la Wimbledon School of Art puis la mode au Ravensbourne College of Design and Communication. En 1994, j’ai travaillé pour Burberry avant de quitter Londres pour New York et devenir designer d’accessoires chez Liz Claiborne. Marc Jacobs ensuite, puis Gap en 2002. J’ai aussi collaboré avec Temperley, Reiss, Mark & Spencer et Chloé. En 2008, j’ai remplacé Stuart Vevers à la direction de la création chez Mulberry. Beaucoup de belles expériences dans de belles maisons ! » Pour la jeune Anglaise, il était important de voyager, découvrir divers marchés et vivre dans les différentes capitales de la mode. Et l’avenir ? « Je veux encore créer des sacs que l’on adore – et j’espère que vous les aimez aussi ! –, développer le prêt-à-porter dans le même sens. Poursuivre notre projet The Mixtape Tour avec de la musique live et faire vivre Mulberry partout dans le monde ! ». Insatiable, Emma Hill ? [RENCONTRE] Deux silhouettes de la garde-robe ludique et féminine d’Emma Hill pour Mulberry. Collection printemps-été 2012. En boutiques dès le mois de février. we're proud of that. So I wanted to create looks that reflect all that but continue to be desirable season after season." And that indeed is the key to her success. The Mulberry woman is creative and cheerful. She's self-confident, likes to have fun with fashion and doesn't takes herself seriously. She knows how to mix classic with contemporary, casual with elegant. Her ideal equation ? A leather biker jacket contrasting with a light, floaty dress : fanciful and fun. The spring 2012 collection has a nostalgic slant. "I was inspired by summer on a British beach. When I was little we went to the seaside and sat in the rain eating fish and chips. That childhood memory sparked off the naive animal drawings and the luminous and pastel colours." Miss Mulberry now wears a long or short shiny mac in lemon yellow or black, or struts her stuff in a transparent, pale or dark pink skirt. She loves barley-sugar dresses or a sparkly glam skirt, bright silky shorts, elegant biker jackets. Streetwear codes go elegant and ultra-feminine. It all makes for a girly but sophisticated wardrobe any woman would want. Impressive career Emma Hill studied art at Wimbledon School of Art and then fashion at Ravensbourne College of Design and Communication. "I debuted with Burberry in 1994 before leaving London for New York where I was accessories designer for Liz Claiborne. Then Marc Jacobs, then Gap in 2002. l've also worked with Temperley, Reiss, Mark & Spencer and Chloé. In 2008 I took over from Stuart Vevers as creative director at Mulberry. Heaps of great experiences in wonderful firms ! " It's been important to Emma Hill to travel, discover different markets, live in different fashion capitals. For the future, "I want to design more bags people will love (I hope you will too) and develop ready-to-wear along the same lines. And continue our Mixtape Tour project with live music, taking the Mulberry vibe all over the world ! " This young designer seems to be insatiable ! décembre 2011-janvier 2012 www.cotemagazine.com MEET 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 116-117COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 118-119COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 120-121COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 122-123COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 124-125COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 126-127COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 128-129COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 130-131COTE For Paris Visitors numéro 25 déc 11/jan 2012 Page 132